... ... ...
...

alterinfo.net

Twitter
AUDACE et ARROGANCE

Zeinab Abdelaziz

L’arrogance vaticane du dialogue interreligieux se poursuit d’une façon hideuse, surtout lorsque les dessous du jeu se mènent avec effronterie et orgueil. Tel qu’on le voit sur la photo, il s’agit de la visite du patriarche libanais, Béchara Boutros el-Raï, en Arabie Séoudite, le 13 et le 14 novembre 2017. Ce déplacement provoquant du patriarche libanais, en Arabie, fut précédée et poursuivie de deux visites officielles, au Vatican, qui se complètent et dévoilent la machination :
* La première eut lieu le mercredi 20 septembre 2017, celle du docteur Muhammad Al-Issa, le secrétaire général de la Ligue musulmane mondiale, accompagné d’une délégation de six personnes. Un poste qui a sûrement son influence sur les pays membres.
Le lendemain de sa visite au pape François, le secrétaire général de la Ligue musulmane mondiale, accompagné de sa délégation, rencontrèrent le cardinal Jean-Louis Tauran, au Conseil pontifical pour le Dialogue interreligieux. Au cours de cette rencontre,  il a été rappelé que les religions ont des ressources morales, capables de contribuer à la fraternité et à la paix ; « que le phénomène du fondamentalisme, particulièrement quand il est violent, est préoccupant et nécessite un effort conjoint pour le contrer. En outre, il existe des situations où la liberté de conscience et la liberté de religion ne sont pas du tout respectées et protégées, d’où l’urgence d’y remédier, en renouvelant le discours religieux et en revoyant les textes scolaires ». Les deux parties se sont accordées sur l’établissement, dans un futur proche, d’un comité permanent conjoint.
* La seconde visite, le 22 novembre  2017, fut celle de M. Abdullah bin Fahad Al Eidan, ministre conseiller pour les affaires musulmanes d’Arabie Saoudite, accompagné par une délégation de 14 personnes. « Une audience demandée du côté saoudien et qui s’est déroulée dans un climat chaleureux », s’empresse de préciser le site du Vatican comme d’habitude, pour montrer que ce sont les autres qui accourent, qui supplient, pour obtenir cette rencontre, et ce n’est point le Vatican qui tergiverse et planifie pour les obtenir.. Les deux visites se complètent pour la réalisation du projet/complot vaticanais que nul n’ignore : l’évangélisation du monde. Là ce sont les Lieux Saints de l’Islam qui sont en perspective !
L’audience eut lieu dans le fameux contexte international de la recherche de la paix en Syrie, de la crise au Liban, et surtout de le fameux malaise vaticanais, que « l’Arabie Saoudite n’entretient pas encore de relations diplomatiques avec le Saint-Siège » !
 Et le site s’empresse de préciser sans raison apparente, abordant la visite du patriarche libanais, Béchara Boutros el-Raï  en Arabie saoudite, pour mettre au premier plan, cette audace ostentatoire et provocatrice, mal placée,  du cardinal libanais : « Il a été reçu, portant bien visiblement sa croix pectorale, y compris lors de sa rencontre avec le prince héritier Mohamed bin Salman, le 13 novembre ». Aller se pavaner avec sa croix pectorale dans la Terre Sainte de l’Islam ne porte atteinte qu’à celui qui l’accomplit.

AUDACE et ARROGANCE
Là une petite parenthèse s’impose, sans commentaire, pour montrer la géométrie variable du Vatican : lorsque Jean-Paul II et la délégation qui l’accompagnait, ont été visiter le prétendu mur des lamentations, les sionistes leur ont imposé de cacher leurs croix pectorales. C’est à ce prix seulement qu’ils ont pu accomplir leur rituel (cf. journaux et sites français de l’époque) !
Le résultat des deux rencontres papales avec les délégations saoudiennes traita du fondalisme, de la liberté de conscience, de la liberté de religion, de la nécessité de renouveler le discours religieux, de la nécessité de revoir les textes scolaires, et, pour comble, la formation d’un comité conjoint permanent pour la réalisation de ce désastre préparatoire de l’évangélisation du pays. Programme que le Vatican impose à tous les pays musulmans où le pape va rendre visite…
C’est en 2007 que fut donné le premier coup pour entamer le projet de l’évangélisation de l’Arabie Saoudite, avec la visite du roi Abdallah bin Abdelaziz Al Saoud, gardien des lieux saints de l’islam. Et en même temps commencèrent les tentatives du Vatican pour construire une église en Arabie. En 2008 fut érigée la première église au Qatar, en 2017 on se pavane avec la croix pectorale dans la Terre Sainte. Entre les deux dates, chaque pays des Emirates s’est vue flanqué au moins d’une église. Bien plus, la plus grande mosquée qui portait le nom du cheikh Zayed, son nom a été changé en « la mosquée de Marie mère de Jésus » ! Nauséabond ? C’est peu dire.
La question la plus étonnante ou le pourquoi de cette éradication de l’Islam imposée et menée par le Vatican ? Réponse : « le Terrorisme de l’Islam » ! Mais personne ne remonte jusqu’au fameux 9/11, qui fut préparé Home-made, pour éradiquer l’Islam, d’après la demande du Concile œcuménique des églises, qui, n’étant pas arrivé à christianiser le monde pour le troisième millénaire, imposa aux Etats-Unis la réalisation de ce crime, sous le titre de la décade pour éradiquer « l’Axe du mal », qui est l’Islam, à leurs yeux. Personne ne remonte jusqu’aux primes débuts de l’expansion du christianisme et le nombre de millions et de millions de personnes fauchées par le feu et par le fer, pendant des siècles, pour imposer ce christianisme…
Depuis cette date, du fameux 9/11, l’Afghanistan, la Somalie, le Liban, l’Iraq, la Libye, les Rohinghias, la Syrie, l’Egypte, la Tunisie, l’Algérie le Yémen, qui sont tous des pays musulmans, ont été ravagés ou sauvagement démolis, d’une façon ou d’une autre, pour la seule raison : l’Islam ! L’Islam parce qu’il met à nu toutes les falsifications commises et firent que le christianisme est devenu une religion man-made, une religion qui n’a absolument rien de révélé, puisque tous ces changements sont connus, par qui et pourquoi ? Pourtant, nous, les musulmans, nous n’avons point insulté le christianisme, nous ne l’avons point accusé le christianisme de Terrorisme malgré tout ce que l’Histoire Humaine connait…
C’est contre ceux qui fomentèrent tous ces désastres, la formation des troupes Terroristes aux Etats-Unis, selon les aveux des responsables, la participation de la communauté européenne, les colonisateurs de l’Etat de la Palestine, que les quelques honnêtes personnes, qui osent parler, s’adressent selon l’étendue ou la marge du permis et du Tabou…
Est-il lieu de rappeler que Jésus n’a point institué d’Eglises, il dit clairement : « Pour toi, quand tu pries, retire-toi dans ta chambre, ferme sur toi la porte, et prie ton Père qui est là, dans le secret » (Matt. 6 :6) ; Jésus à ses disciples : « Allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël » (10 :6), pour annoncer le royaume des cieux qui est tout proche et qui se fait attendre jusqu’à nos jours ; Jésus dit clairement : « Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël » (Matt. 15 :24).
C’est-à-dire : Jésus n’est point venu pour christianiser le monde, mais pour ramener les brebis perdues de la maison d’Israël vers le vrai monothéisme que Vatican et consorts veulent éradiquer de sur la Terre. N’est-il pas temps que toutes ces machinations Vaticanes et Vaticanaises s’arrêtent, et surtout de se rappeler que le Don de la Terre de Palestine était conditionné par l’obéissance, une obéissance qui a été bafouée en toutes lettres majuscules.
                                                                                               Zeinab Abdelaziz
                                                                                               26 novembre 2017
 


Commentaires (1)
1. YYY le 29/11/2017 15:03
Excellent article.
Nouveau commentaire :


Alter Info apa
Journal d'opinion en ligne
ISSN n° 1773-0163 / CNIL n° 1070854.
Agence de presse associative
TI de Mulhouse sous les références : Volume LXXXIII (83) Folio n°73