... ... ...
...

alterinfo.net

Twitter
C’est le moment de choisir…

JBL1960

INDIANACT ou KAIANEREKOWA ?

La Guerre perpétuelle ou la Grande Loi de la Paix ?
C’est le moment de choisir…

INDIANACT ou KAIANEREKOWA ?

La Guerre perpétuelle ou la Grande Loi de la Paix ?

LE DESSIN DE LA CRÉATION VS LA LOI FÉDÉRALE INDIENNE

Mohawk Nation News | 30 novembre 2017 | URL de l'article original en anglais ► http://mohawknationnews.com/blog/2017/11/30/creations-design-v-indian-act/

Traduit de l'anglais par Jo Busta Lally
Chaque chef de bande / conseil tribal, organisation provinciale et territoriale INDIEN doit répondre à la question suivante : Suivez-vous l'INDIANACT NdJBL : Lire [l’origine de la loi fédérale indienne est l’esprit de l’homme blanc analyse de Steven Newcomb, traduction R71] ou le kaia-nere-kowa, la Grande Loi de la Paix ? L'INDIANACT est la politique génocidaire du gouvernement du Canada. La Grande Loi de la Paix, elle, est basée sur les instructions originelles de la Création. Si ces entités devaient répondre «Nous appliquerons l'INDIAN ACT», elles seront prêtes à être payées par le gouvernement du Canada pour éliminer les peuples/nations originels de toute l'île de la Grande Tortue. Elles en deviendront leurs "porte-flingues". Si les chefs devaient répondre : «Nous suivrons les instructions originelles de la création», ils devront démissionner immédiatement et respecter la souveraineté des vrais peuples naturels et originels de l'île de la Grande Tortue. La Loi Fédérale Indienne ► INDIANACT est une politique génocidaire de nettoyage ethnique visant à nous assimiler à la juridiction du Canada et à mettre fin à notre titre de peuple originel de l'île de la Grande Tortue. Si nous nous débarrassons de la Loi Fédérale Indienne ; nous déterminerons qui nous sommes, nous serons forcés d'assumer la responsabilité totale de notre propre bien-être, de commencer à nous gouverner et de décider comment nous continuerons d'exister comme onkwe-hon-weh ► les peuples originels, Natifs et Nations premières.

Nous contrôlerons notre terre et nos ressources.

A l'audition de l'affaire du Conseil de Bande du gouvernement de Kahnawake créant un code d'appartenance pour évincer des gens de la communauté, Tekarontakeh du clan des loups expliqua : "L'adoption de personnes est un engagement à vie. La langue, la culture, les traditions doivent être adoptées. Les anciens privilèges et l'identité des candidats sont abandonnés. Après une période d'essai, ils prennent une longueur de bras de ceinture wampum et vont la donner à la famille à laquelle ils ont demandé l'adoption. Si tout se passe bien, il leur est donné un "nom à pendre autour du cou", nom qui appartient à la famille. Une fois acceptés, ils sont présentés aux autres clans puis aux conseils. Une fois que tout a été attentivement étudié, une décision est prise. Une cérémonie de renaissance a lieu. La personne renaît. Son histoire est effacée. La première génération reste assise le dos au mur. Ces gens peuvent donner leur avis au porte-parole de leur clan. Les enfants auront une voix. Leurs petits-enfants pourront avoir droit de titre. Ce long processus permet de s'assurer qu'ils possèdent bien toute la vision de notre monde et cela évite que des espions et des traîtres n'entrent dans nos communautés."

POUR VOIR TEKARONTAKEVIDEO FB
Certains des grands critères de base de la Grande Loi de la Paix sous-tendent la loi américaine sur la citoyenneté. Le Canada a été chargé par le roi d'Angleterre de traiter équitablement avec les vrais peuples originels de l'île de la Grande Tortue (les Natifs/Nations premières) et d'apprendre la langue maternelle de ce peuple sur la terre duquel ils résident. La Corporation du Canada, les États-Unis et le Mexique ne pourront jamais devenir des nations souveraines parce que seules les Nations/Peuples autochtones de l'île de la Grande Tortue sont à 100% souveraines et donc possèdent tout. Les cohortes du gouvernement se sont cachées dans l'ombre et sont maintenant exposées en pleine lumière pour nous permettre de voir qui elles sont réellement...

~~~~▲~~~~
Le wampum deux rangées est vraiment très simple dans son principe. C’est une ceinture faite de nacre colorée de petits coquillages tissée de façon à reconnaître le fait que nous partageons une existence. Un langage métaphorique est utilisé, celui d’une rivière, de la rivière du temps qui passe, nous voyageons sur la rivière en même temps. Rien que là, vous avez déjà une concession de la part du peuple natif de la nouvelle réalité. Des gens disent que la vision des traditionalistes est si radicale qu’on ne peut pas la concevoir, la visualiser. Que voulez-vous de nous ? demandent-ils, que nous retournions en Europe? Vous voulez que nous fassions ceci ou cela ? Et bien non, en fait, la conception indigène est en fait le partage de l’existence, la fondation est la coexistence. Une coexistence pacifique, qui fut en fait ce qui prévalut au début et qui permit à ces sociétés de se développer au Canada et aux États-Unis. Ces deux pays furent construits sur la base de l’acceptation de la coexistence entre les nations (NdT : traité de la Grande Paix de Montréal en 1701 où les Français acceptèrent Guswentha que les Anglais acceptèrent aussi quelques semaines plus tard. Ce furent les Hollandais en 1613 qui l’inaugurèrent), ce qui fut honoré au début. Honnêteté, paix et amitié, trois perles de nacre entre chaque. Si votre intention est amicale, si vous avez un comportement paisible et pacifique et si vos paroles sont honnêtes en tout temps, alors le canoë indigène et le navire étranger navigueront sur la rivière ensemble, côte à côte. Notre autonomie et notre indépendance à tous deux seront respectées et nous aurons alors ce que symbolise cette ceinture blanche : la paix. Paix et prospérité, ensemble. Si cela est respecté pour toujours, alors nous voyagerons côte à côte. A aucun moment les lignes de trajectoires ne s’incurvent pour qu’aujourd’hui l’existence du canoë soit sous l’existence du vaisseau occidental. Ceci est devenu une très grande injustice. A aucun moment ceci fut fait pour devenir un Wampum Une Rangée, où la souveraineté de l’état canadien surclasse la souveraineté de la nation Mohawk par exemple ou de toute autre nation que ce soit. Ceci est vraiment très, très clair et très simple ; respect de l’autonomie, ouais, observez notre inter-dépendance et reconnaître que nous nous appuyons l’un sur l’autre. Si nous voulons être heureux, prospère dans notre pays, nous devons vivre selon le principe de relation de nation à nation et ceci est appelé le Wampum Deux Rangées. Voilà ce pour quoi les peuples natifs se battent. Ceci est l’expression même de la culture Haudenausonee (iroquoise). J’ai l’honneur d’enseigner dans un territoire qui est très loin du mien. C’est la région de ce pays de ma femme en Colombie Britannique. Je voyage beaucoup, tout comme vous. Je parle à bien des gens natifs, et bien que la manifestation physique puisse différer selon les endroit et les termes culturels, le principe par essence demeure le même.

Lire l’intégralité de l’article du Pr. Taiaiake ALFRED « Le Grand Désapprentissage » et les PDF à partir de ses livres que j’ai réalisés ; PDF N° 22 de 29 pages – Extraits du livre Wasase, voies indigènes d’action et de liberté” (2005, seconde édition 2009) – Traduit par de larges extraits en français par Résistance71 & PDF N° 23 de 18 pages – Traduction en français par Résistance71 par de larges extraits du livre « Peace, Power & Righteousness, an indigenous manifesto » Publié en 1999, réédité en 2009

~~~~▼~~~~

La question nous est clairement posée et à tous ;

La guerre avec l'Iran ou la Corée du Nord, ou la Syrie et par ricochet avec la Russie ; Vous avez le choix... Ou la Paix, la Vie, la Création et parce que nous avons absolument toujours le choix ► Transformons ce jour sombre et noir de Thanksgiving ; C'est aussi simple que cela.

Ne vous laissez pas enfumer sur la guerre qui se prépare… Pour avoir un avis informé : « Le Hezbollah, son histoire de l’intérieur » de Naïm Qassem traduit par Résistance71.
Ne vous laissez pas enfumer sur la prétendue résolution de l'esclavage en LibyeEsclavage en Libye un crime contre l’humanité ? Car c'est l'esclavagisme d'où qu'il se pratique qui est un crime contre l'Humanité ! La solution la plus forte à mettre en œuvre ICI & MAINTENANT, c’est de remplacer l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

C’est la seule chose qui n’a pas encore été essayée, INNOVONS-DONC !

Choisissons la paix, plutôt que la guerre ► CHOISISSONS-NOUS !

CHOISISSONS LA VIE !

JBL1960

Dossiers connexes ;

MEURTRE PAR DÉCRET le génocide dans les pensionnats pour Indiens de 1840 à 1996 au Canada ; MEURTRE PAR DÉCRET le génocide dans les pensionnats pour Indiens de 1820 à 1980 aux USA ; MÉMORANDUM sur la continuité du génocide au Canada.

Source de l'image issue de l'article original MNN



Commentaires (0)
Nouveau commentaire :


Alter Info apa
Journal d'opinion en ligne
ISSN n° 1773-0163 / CNIL n° 1070854.
Agence de presse associative
TI de Mulhouse sous les références : Volume LXXXIII (83) Folio n°73