alterinfo.net

Twitter
CE FRANCO-ISRAÉLIEN ASSASSINE UN PALESTINIEN BLESSÉ AU SOL : 9 MOIS DE PRISON ET UN ACCUEIL DE ROCK-STAR À SA SORTIE

Panamza.com

CE FRANCO-ISRAÉLIEN ASSASSINE UN PALESTINIEN BLESSÉ AU SOL : 9 MOIS DE PRISON ET UN ACCUEIL DE ROCK-STAR À SA SORTIE

Le 24 mars 2016, dans une colonie juive de Cisjordanie (Hébron), un caporal franco-israélien abattait un poignardeur palestinien, déjà blessé au sol {https://youtu.be/H9lQ8KblCJc; https://youtu.be/S8WK2TgruMo}.

Le 13 avril 2016, le Parquet militaire avait décidé de poursuivre le soldat, non pour "meurtre" mais pour l'inculpation -plus légère- d'"homicide" {http://panamza.com/bjb}.

Entretemps, trois semaines s'étaient écoulées et un fait est à souligner : AUCUN média traditionnel de la presse écrite et audiovisuelle de l'Hexagone n'avait initialement rapporté le nom de ce militaire, pourtant français {http://panamza.com/bjc; http://panamza.com/bjd; http://panamza.com/bje}.

Seuls les sites communautaires juifs et musulmans -ou engagés en faveur d'Israël ou des Palestiniens- avaient mentionné le nom de ce jeune homme, par ailleurs sympathisant de l'extrême droite si l'on en juge par son compte Facebook et ses soutiens ouvertement anti-arabes {http://panamza.com/bjf; http://panamza.com/bjg; https://twitter.com/panamza/status/722542382810578944}.

Rappel : une cour civile israélienne avait formellement interdit à la presse locale (via le procédé d'origine anglo-saxonne du "gag order") de rapporter le patronyme du caporal. Si tout correspondant étranger et basé en Israël était censé également se soumettre à la loi, ce n'est pas le cas pour les médias basés à l'extérieur d'Israël.

Ce mardi 3 juillet, Elor Azria -après avoir purgé une peine de prison de SEULEMENT 9 mois- est retourné à Hébron, sous les applaudissements des colons juifs {http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/248368}.

Détail révélateur : le cas Elor Azria n'a JAMAIS fait l'objet -en France et depuis deux ans- d'un quelconque débat au sein de la classe politique et parmi les éditorialistes.

Info-Bonus-Panamza : Elor Azria est membre d'une famille originaire de Nice. Son père, âgé de 59 ans, installé également en Israël et dénommé Victor Azria, est un policier de carrière.

SOUTENEZ L'INVESTIGATION-PANAMZA !
http://www.panamza.com/panamza-en-danger


Commentaires (4)
1. Ayad le 04/07/2018 08:17
Il est aussi marocain. Il pourra retourner au Maroc sans être poursuivi?
2. Vivio le 04/07/2018 12:20
Mais qui dirige ce monde et sa géopolitique ? L’affaire a été jugée uniquement parce que le crime d’Azria avait été filmé par une association de défense des droits de l’homme, Bt’selem, et les images diffusées dans le monde entier.Remarque la famille Azria fait partie des gens qui ont des boulot de merde. Et qui en sont fiers et s'en vantent et surtout heureux d'être si bien protéger par les dirigeants et les servants de ce Monde d'hypocrites
3. Zaheer le 04/07/2018 14:39
@Ayad

Admettons qu'il soit d'origine marocaine, admettons qu'il ose partir au Maroc, admettons qu'il ne soit pas inquiété par les autorités marocaines. Je peux t'assurer qu'il a intérêt de vivre caché ou changer son visage et d'identité si il ne veut pas finir lyncher par une foule de badauds.
4. Ali Computer le 06/07/2018 10:29
israel ne mérite meme pas une majuscule, son peuple est d'origine, en la matière broyée et assemblée, à cet effet il assimile tous les moyens barbares déja utilisés contre les principes de cette religion pour le maintien de cet état .
Il ne vit que du sang versé de ses ennemis, donc il doit s'attendre à l'application de la loi de la nature et celà inévitablement garanti, car on dit l'ère est traitre.
Nouveau commentaire :


Alter Info apa
Journal d'opinion en ligne
ISSN n° 1773-0163 / CNIL n° 1070854.
Agence de presse associative
TI de Mulhouse sous les références : Volume LXXXIII (83) Folio n°73