alterinfo.net

Twitter

« ILS » la veulent leur sale guerre

Georges Zeter

Un Iliouchine Russe avec ses 15 passagers a été abattu en Syrie. Selon que le média est pro-sioniste ou non sioniste, nous recevons deux différentes informations, deux réalités.
Selon l’AFP, via RTL, et autres merdias hexagonaux qui pensent en rond, cet « incident » viendrait d’une erreur de la part de la défense antiaérienne syrienne. Selon l’agence Spoutnik, au contraire, ce serait des F16 israéliens qui se seraient « collés » à l’avion russe et ainsi auraient provoqués des tirs de missiles ; la défense syrienne croyant reconnaitre l’empreinte des avions israéliens, qui passent leur temps à survoler sans autorisation le ciel syrien, qui je le rappelle est un pays souverain ayant élu son president démocratiquement...
« ILS » vont bien finir par l’avoir leur sale guerre, les Netanyahou et autres va-t-en guerre israéliens/sionistes/Américains et suiveurs de l’OTAN. Cela fait un bout de temps qui, déjà ont participé avec la complicité de Sarkozy et de son « ministre » des sales affaires étrangères, j’ai nommé le BHL, au merdier en Libye qui continue de nos jours ; Puis, avec la complicité de mosieur scooter-Hollande le conflit Syrien qui n’en fini pas ; Mais le gros morceau est l’Iran ! Depuis 20 ans les Charon et « bibi » poussent à la roue pour une entrée en guerre contre ce pays, avec comme excuse que les iraniens construiraient leur bombe atomique. Pourtant, moult experts mandatés par l’ONU sont allés sur place mais n’ont rien trouvé. Pourtant le gouvernement de Tel-Aviv, (capitale d’Israël) n’en démord pas : faut attaquer !!! D’où ces histoires avec comme complice les U.S d’espions empoisonnés à Londres, ou ces frappes des américains, anglais français en Syrie pour détruire un stock d’armes bactériologiques, jamais vu par quiconque : DESTABILISEZ qu’ils prônent ce camp des winners des va-t-en guerre.
Israël : Rien à branler de la communauté internationale
« Dans un communiqué, l’armée a reconnu que ses appareils avaient attaqué un site de l'armée syrienne d'où, selon elle, des systèmes entrant dans la fabrication d'armes étaient en passe d'être livrés pour le compte de l'Iran au mouvement chiite libanais Hezbollah ». Et pas de doute, c’est LA vérité vraie, pas de doute possible ! Tsahal, entre dans l’espace aérien d’un pays souverain, bombarde, et s’en retourne pénard et il n’y a rien a redire. Quand allons nous arrêter ces fous, qui eux possède la bombe atomique ? Les mettre au banc de la communauté humaine. Ces actes de guerre incessants ne font que déstabiliser cette région du monde qui n’en a vraiment pas besoin.
Et comme d’hab, c’est l’inversion des responsabilités : « Israël tient le régime d'Assad, dont l'armée a abattu l'avion russe, pour entièrement responsable de cet incident.» Et histoire de se dédouaner « L'armée israélienne a, de son côté, contesté que son aviation se soit servie de l'appareil russe comme couverture. » Tous des menteurs antisémites à la solde des musulmans nazis...C’est comme ça que fonctionne le gouv là bas : jamais fautif, et toutes leurs entourloupes, manœuvres et autres manigances ne sont que des racontars, fait par des supos de l’Iran.
Russes : autre son de cloches (du Kremlin)
« Le 17 septembre, vers 23h00, tout contact a été perdu avec l'équipage de l'appareil russe Il-20, qui était de retour à 35 km des côtes syriennes. 15 personnes ont été tuées dans l'accident. La perte de tout contact avec l'appareil a coïncidé avec les frappes de l'aviation israélienne contre la Syrie et le tir de missile depuis un navire français, a précisé la Défense russe. Le commandement français a dit n'avoir rien à voir avec le drame. » Personne, je dis bien personne dans notre belle démocratie macronnienne n’en a parlé de ces tirs venant d’un navire français...C’est vous dire où nous vivons. Une « province » d’Israël, un 51ème état américain ? C’est ce que nous sommes devenus depuis que petit clown Sarko, a remis la France dans l’OTAN.
Le scénario est selon l’agence Spoutnik : les radars israéliens ont repéré cet avions russe qui volait au dessus de la Syrie ; leurs avions ont donc bombardé, se sont planqués derrière l’avion russe et comme la marque radar de cet l’appareil de transport était bien plus importante que celle des F16, c’est lui qui a morflé. Il ne restait plus qu’aux avions de Tsahal de dégager fissa et de rentrer au bercail. Bien joué, les syriens se sont fait bien mettre dans l’turbo ! « Selon le ministre de la défense de Moscou, Igor Konachenkov, les avions israéliens «ont délibérément créé une situation dangereuse pour les navires de surface et les aéronefs dans la région». Israël n'avait pas prévenu la Russie de son opération militaire. Moscou considère les démarches israéliennes comme hostiles et se réserve le droit de répondre. »
Pour les 15 morts : « Bachar el-Assad a exprimé ses condoléances à Vladimir Poutine suite au crash et a déclaré que ce drame était le résultat de «l'insolence» d'Israël. » Quant à Tel-Aviv, c’est avec des larmes de crocodile du Nil que : « Netanyahou a déclaré que l'armée faisant état de sa "tristesse" pour les morts russes, tout en réaffirmant que le régime d'Assad était entièrement responsable de cet incident. »
Maintenant regardez bien la carte choisie pour illustrer cet article
Nous pouvons voir une navire de guerre Russe, la frégate lance missile de classe Krivac Pytivy, pas loin de lui, la frégate lance missile Auvergne : est la quatrième frégate anti-sous-marine du programme FREMM; équipée de missiles MdCN . Pour l’anecdote, « Le 14 avril 2018, avec les forces des États-Unis et du Royaume-Uni la frégate et d'autres bâtiments de la marine nationale participent aux bombardements de Barzeh et de Him Shinshar en Syrie en représailles à l'utilisation d'armes chimique par le gouvernement syrien. La frégate Aquitaine n'ayant pu tirer ses missiles MdCN dans le temps imparti. » Les « alliés » ont dû bien se marrer, car, ce « manque de temps » vient du fait que le lance missiles ne fonctionnait pas...Quant à ce que j’ai souligné ; un vrai bourrage de crane ! Imaginez si vraiment il y avait eu des stocks d’armes chimiques et que tout le bazar explosa...La région entière aurait été contaminée pour des siècles. Les français, suivent des puissances belliqueuses, ils jouent à la guerre, ils se montrent incapable de bien faire le job et tout ça pour des objectifs bidons. VIVA LA France et sa grande muette.
En revenant à ce qu’affirme le ministre de la défense russe : « La perte de tout contact avec l'appareil a coïncidé avec les frappes de l'aviation israélienne contre la Syrie et le tir de missile depuis un navire français » Ce qui voudrait dire que Macron et le Drian autoriseraient des tirs de missiles de la mer vers la terre, sur un pays non en guerre avec la France...Il est vrai que le pays est occupé par l’affaire Benalla, alors, on peut tirer des feux d’artifice en catimini et avec la complicité des médias aux ordres ; ni vu, ni connu, j’bombarde et con-plait telle une serpillière aux Trump/Netanyahou, grands manitous de la paix terrestre...
Ca donne à réfléchir du niveau de connerie et surtout de risques non mesurés : des bateaux de guerre qui se croisent à quelques encablures ; un coup de canon est si vite parti (baie du Tonkin, début de la guerre du Vietnam). Des frappes sur des objectifs imaginaires, ou sur des objectifs en pays non en guerre, des espions morts empoisonnés qui deux mois après se baladent dans Londres, des troupes, des chars, des avions massés en Pologne, en Ukraine à la barbe des russes. On agite le chiffon rouge en espérant que Poutine mordra à l’hameçon... C’est totalement dingue ! Connaissant aussi les rapprochements Russo/Chinois qui crées de facto un bloc contre l’autre ; nous voici revenue à la guerre froide et ses risques... Donc, OUI ! « Ils » l’auront leur(s) sale(s) guerre(s) et le « théâtre » en sera l’Europe, nous-bons à être vaporisés !


Georges Zeter/Septembre 2018

Photo couverture : capture d’écran AFP


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :



Alter Info apa
Journal d'opinion en ligne
ISSN n° 1773-0163 / CNIL n° 1070854.
Agence de presse associative
TI de Mulhouse sous les références : Volume LXXXIII (83) Folio n°73