alterinfo.net

Twitter

Implosion délibérée du système financier en cours pour relancer le nouveau système

qanonquebec.com

Un effondrement du système financier plus grand que Lehman Brothers est en cours de préparation afin de laisser la place à un nouveau système financier, ont indiqué des sources de la société secrète asiatique. L’évolution récente des marchés financiers, notamment une bulle boursière aux proportions bibliques, confirme cette affirmation. Tout vétéran financier vous dira que lorsque les marchés financiers se battent contre la réalité, la réalité finit toujours par l’emporter. Cela signifie que les cours des actions pourraient chuter de 90% ou plus.

Le rapport Fulford (complet) du 11 novembre 2019
Cependant, dans un signe que la guerre financière n’est pas encore terminée, la royauté européenne n’est pas d’accord, affirmant: «Toutes les banques d’investissement du monde entier ont commencé à migrer hors de l’ancien système, ce n’est juste une question de temps qu’ils se transforment de l’ancien au nouveau.

Cela peut fonctionner pour les systèmes de paiement, les guichets automatiques, les cartes de crédit, etc., mais pas pour le système occidental d’esclavage de la dette babylonienne dans son ensemble. Grâce à ce système, les 1% les plus riches détiennent 53,2% des actions et des fonds communs de placement. Si vous ajoutez les 9% suivants, les riches contrôlent 93,2%, ce qui laisse les 90% restants à seulement 6,8%. Une preuve supplémentaire de ce qu’il s’agit d’un système d’esclavage de la dette vient du fait que 90% des personnes les plus défavorisées doivent 72,4% de la totalité de la dette.

Ce marché boursier, contrôlé et détenu par les super-riches et leurs hauts fonctionnaires, est devenu frauduleux et parasitaire et est en train de tirer de l’argent de l’économie réelle. Cela rend l’effondrement mathématiquement inévitable.

Voyons d’autres chiffres qui le prouvent. De janvier à octobre de cette année, 339 milliards de dollars US ont été investis dans des obligations et 208 milliards de dollars ont été retirés des actions. Pourtant, le marché boursier continue de battre des records. En effet, depuis 2009, les investisseurs institutionnels et les ménages ont retiré 1,9 billion de dollars du marché boursier, tandis que les entreprises, utilisant de l’argent de la banque centrale privée, ont acheté pour 3 600 milliards de dollars de leurs propres actions.

De plus, selon le Wall Street Journal, 97% des sociétés cotées en bourse n’utilisent pas les principes comptables généralement reconnus (PCGR) pour publier leurs bénéfices, ce qui signifie qu’elles manipulent leurs livres.

Selon des sources de Sociétés secrètes en Asie, un effondrement du système financier, plus important que celui de Lehman Brothers, est en préparation en vue de faire place à un nouveau système financier. Les tendances récentes des marchés financiers, notamment une bulle boursière aux proportions imposantes, confirment cette affirmation.

N’importe quel vétéran de la finance vous dira que lorsque les marchés financiers luttent contre la réalité, la réalité finit toujours par les rattraper. Cela signifie que les cours boursiers pourraient chuter de 90 % ou plus.

Cela peut fonctionner pour les systèmes de paiement, les guichets automatiques, les cartes de crédit, etc., mais pas pour le système occidental d’esclavage de la dette babylonienne dans son ensemble. Grâce à ce système, les 1% les plus riches détiennent 53,2% des actions et des fonds communs de placement.

De plus, selon le Wall Street Journal , 97% des sociétés cotées en bourse n’utilisent pas les principes comptables généralement reconnus (PCGR) pour publier leurs bénéfices, ce qui signifie qu’elles faussent leurs livres.

Coca Cola est un bon exemple de cas. Pour citer The Daily Bell :

«Si nous remontons de quelques années, en 2010, le chiffre d’affaires annuel de Coca Cola était de 35 milliards de dollars. En 2018, le chiffre d’affaires annuel de l’entreprise était tombé à moins de 32 milliards de dollars.

En 2010, Coca Cola a généré un bénéfice (gain) par action de 5,06 USD. En 2018, seulement 1,50 $.

Et les capitaux propres totaux de Coca Cola, c’est-à-dire la «valeur nette» de l’entreprise, s’élevaient à 31 milliards de dollars en 2010. En 2018, les capitaux propres étaient tombés à 19 milliards de dollars.

Ainsi, au cours des huit dernières années, Coca Cola a perdu près de 40% de ses propres fonds, les ventes ont diminué et le bénéfice par action a chuté de 70%. Il est clair que la société est dans une situation bien pire qu’elle ne l’était il ya huit ans. Pourtant, le cours de l’action de Coca-Cola a presque doublé au cours de cette période. «

Le 28 octobre 2019. Les actions sont plus surévaluées aujourd’hui qu’elles ne l’étaient en 1929

Pour résumer, les familles propriétaires des banques centrales Occidentales (et Japonaises) impriment de l’argent et le remettent aux sociétés qu’elles possèdent également, tout en soutirant 90% de l’argent de la population.

Le système financier est devenu un trou noir géant, ce qui a un sens perverti puisque nombre de ces familles au pouvoir vénèrent le soleil noir.

Un déclenchement de ceci pourrait être l’effondrement de Deutsche Bank qui vient d’annoncer une perte de 832 millions d’euros au cours du troisième trimestre.

Un effondrement total de la Deutsche Bank entraînerait la chute de la Banque Centrale Européenne et la faillite de l’UE, ont indiqué des sources Asiatiques.

Point n’est besoin de dire que, s’il est facile de repérer une bulle, il est plus difficile de prédire à quel moment elle va éclater. Cependant, des sources de la société secrète Asiatique et de la Société Dragon Blanc (WDS) estiment qu’un tel effondrement est probable au cours de l’année 2020.

Ce sera suivi d’un jubilé (annulation en une fois de toutes les dettes suivie de la redistribution des actifs) et d’une vaste campagne pour réparer la planète. Ce plan prévoit la création d’une agence de planification de l’avenir basée sur la méritocratie à laquelle tout le monde peut s’inscrire.

Avant que cela ne devienne possible, il reste cependant quelques batailles sérieuses à mener. À l’heure actuelle, l’action principale se déroule en Arabie Saoudite et au Mexique, où la mafia Khazariane se débat pour préserver ses oléoducs.

Commençons par la situation au Mexique où, selon des sources du Pentagone, le Président Américain Donald Trump aurait «déclaré la guerre aux cartels Mexicains de la drogue, et indirectement aux Démocrates qui en sont les supporteurs secrets».

Cependant, des sources Mexicaines affirment que les événements récents au Mexique, tels que le supposé meurtre de neuf femmes et enfants Américains, ne sont que de faux drapeaux. Les preuves conduisent à « Yunque, une secte occulte secrète d’extrême droite avec des pistes de pédophilie (et dont le père Marcial Maciel faisait partie) », disent les patriotes Mexicains.

Les sources Mexicaines ont réuni les preuves accablantes démontrant que la récente tentative d’arrestation du fils de « El Chapo » et le prétendu meurtre des Américains faisaient partie d’une tentative désespérée de la USA Corporation pour survivre en s’emparant du Nord-Mexique et ses champs pétrolifères.

La famille LeBaron, qui était supposément la victime du massacre de neuf femmes et enfants, a volé de l’eau, expulsé des fermiers de leurs terres, fait de la contrebande de drogue, et est impliquée dans le culte sexuel NXIVM, entre autres choses, disent les sources.

Ils notent que la vidéo du « massacre » ne montrait aucun corps, aucun vêtement, aucun témoin et que les survivants, frappés par les balles, auraient réussi à marcher pendant six heures et sur quinze kilomètres, à travers un désert hostile et se trouvaient finalement tous en Arizona, non pas au Mexique.

Les sources affirment également que la tentative ratée d’arrêter le fils d’El Chapo a été menée conjointement par la Drug Enforcement Agency des États-Unis et le gouverneur de Culiacán, sans en avoir informé le Président du Mexique. «Le cartel a eu une opération de réaction comparable à celle d’une armée bien organisée. La puanteur des agents de la CIA y était omniprésente», disent les sources.

Avec l’excuse de ces attentats, le Congrès Américain va qualifier les cartels de la drogue d’organisations terroristes, ouvrant ainsi la porte, grâce au Patriot Act, à une guerre au Mexique », concluent-ils.

Passons maintenant à la situation en Arabie Saoudite, où la mafia Khazariane se bat pour préserver le système pétrolier en cotant publiquement en bourse, la compagnie pétrolière Saoudienne, Aramco.

L’annonce par l’Iran d’un nouveau champ pétrolier de 53 milliards de barils a été planifiée pour faire dérailler l’introduction en bourse d’Aramco et devrait les rendre plus riches que l’Arabie Saoudite, dont il a été prouvé que les réserves étaient épuisées et pourraient être bien inférieures à 200 milliards de barils, selon des sources du Pentagone.

« Tant que l’Arabie Saoudite n’aura pas signé un pacte de non-agression avec l’Iran, un accord de paix avec le Yémen, et n’aura pas de S-400 (batteries antiaériennes) opérationnel pour protéger ses actifs pétroliers, personne n’investira dans Aramco », continuent les sources.

Bien que la Chine peut feindre de s’intéresser à Aramco pour aider Mohammed Bin Salman, elle pourrait être contrainte de reculer à cause des violations des droits de l’homme en Arabie Saoudite, des crimes de guerre, du génocide, des crimes contre l’humanité, de la torture, des meurtres de masse et du terrorisme », concluent-ils .

Bien sûr, la bataille au sujet de l’Arabie Saoudite est aussi une tentative par les Rockefeller et d’autres familles cabales d’utiliser le pétrole pour soudoyer les Chinois et les amener à les suivre, selon des sources de la WDS. C’est pourquoi ils ont remis 100 milliards de dollars « d’argent Saoudien » plus le contrôle de la machinerie à voler les élections Japonaises à Son Masayoshi de Softbank, un parent de Sun Yat-sen, fondateur de la Chine moderne, disent les sources de la Société Secrète Asiatique.

Cependant, les sources de la Société Secrète Asiatique disent qu’ils ne sont pas dupes de cette manœuvre, c’est pourquoi Son est soudainement à court d’argent. Au lieu de cela, les sources disent qu’ils prévoient mettre en faillite la Banque du Japon, propriété de la Cabale, ainsi que la Réserve Fédérale et la Banque Centrale Européenne.

Les sources affirment qu’en Serbie, ils sont en train de mettre sur pied une banque qui est destinée à remplacer la Banque Centrale Européenne. Selon les sources, la Serbie est dotée de défenses aériennes Russes S-400 pour protéger cette banque en gestation. Ce serait une grande justice historique pour compenser la destruction de la Yougoslavie.

Dans un signe que l’armée des États-Unis est d’accord avec ce plan, des sources du Pentagone disent : « Trump pourrait assister au défilé militaire du Jour de la Victoire de la Russie en mai 2020 envoyant ainsi un message à l’État Profond, aux Sionistes et à la Chine ».

Les Chinois, pour leur part, se préparent maintenant à établir une zone économique d’espace Terre-Lune d’une valeur de 10 000 trillions de dollars par an d’ici 2050

Il se passe beaucoup plus de choses sous la surface et dont nous ne pouvons pas encore parler pour des raisons de sécurité opérationnelle. Cependant, nous pouvons dire que de plus en plus de politiciens de haut rang de la Cabale disparaissent.

Les agents fonctionnaires désespérés de la Cabale tentent de donner l’impression que leurs politiciens préférés sont toujours là avec des tweets, des lettres, des communiqués de presse et des images de synthèse. Cependant, nous entendons dire qu’ils sont détenus en secret alors qu’ils font l’objet d’un interrogatoire vigoureux. La plupart d’entre eux chantent comme des pinsons, selon des sources du Pentagone.

Une fois le nettoyage achevé aux États-Unis, l’attention se tournera pour cibler l’Europe et le Japon, affirment les sources de la WDS.

Enfin, dans un signe indiquant que les Israéliens ont renoncé à leurs menaces de l’option Samson sur ordre d’un juge, les ambassades Israéliennes ont rouvert leurs portes pour 25 jours, selon un porte-parole de l’ambassade Israélienne à Tokyo. C’est peut-être une indication que les Sionistes négocient une reddition.

Le rapport Fulford (complet) du 25 novembre 2019
La bataille pour la planète Terre a repris de plus belle, alors que le ministre israélien du crime, Benjamin Netanyahu, est mis en accusation, tandis que le président des États-Unis Donald Trump déclare la guerre à la Reine Elizabeth. La guerre économique et la guerre de l’information entre les États-Unis et la Chine se réchauffent également, en particulier contre l’or asiatique et le récent conflit du lithium américain en Bolivie. Cela fait partie de la bataille en cours pour le contrôle du système financier international qui fait rage entre les gnostiques Illuminati et une alliance de royaux asiatiques et européens.

Commençons par la bataille pour le contrôle du monde anglo-saxon qui règne entre Trump et l’Empire britannique. Selon des sources du Pentagone, Trump déclare la guerre à la reine non seulement pour l’espionnage et le renversement du pouvoir, mais également pour la pédophilie, le meurtre et d’autres crimes odieux de la famille royale. Des sources britanniques de la famille royale disent que traditionnellement, ils essaient de garder la lèvre supérieure raide et de rester au-dessus de la mêlée. Ils envisagent sérieusement de faire appel à des avocats pour poursuivre en justice pour diffamation à la suite de récentes allégations à leur encontre.

La bataille publique est centrée autour du prince Andrew et de ses relations avec Jeffrey Epstein, le maître chanteur pédophile et d’une liaison présumée avec une jeune fille de 17 ans. ­Le prince pédophile Andrew ou« Randy Andy »est tellement toxique qu’il a été ou est sur le point d’être largué par la British Telecom (BT), la Standard Chartered, Barclays, la Fondation Stelios Philantropic, Bosch, Cisco, Aon, Salesforce, TV Azteca, Inmarsat, KPMG, AstraZeneca, Air Asia, Woodside Petroleum et même des sociétés chinoises telles que la Banque de Chine, la Banque de construction de Chine, JD.com, Tencent et la Fondation Li Ka Shing, ont indiqué des sources du Pentagone.

La reine a également publiquement destitué Andrew de toutes les activités royales officielles. Un membre royal européen proche de la reine a déclaré. « Je ne serais pas surpris que l’affaire endommage sérieusement la monarchie. La reine n’est plus sous le contrôle suprême de la monarchie et de la cour de Saint-Jacques. Pour les initiés, c’est vraiment très grave maintenant. »

La vraie bataille, bien sûr, concerne le contrôle des marines anglo-saxons, conviennent les sources du Pentagone et du MI6.

Ici, la purge de Donald Trump a commencé avec le limogeage du secrétaire de la Marine, Richard Spencer, pour insubordination. Elle pourrait être suivie des réticences des officiers sous le drapeau d’Obama, Trump ayant gagné la loyauté des combattants et des forces d’opération spéciale pour combattre les sionistes et l’état profond », disent des sources du Pentagone.

Les sources du MI6, pour leur part, disent: « Il semble y avoir beaucoup de luttes intestines maintenant et tente de dépouiller la reine d’outils comme la CIA, le Département de la défense américain, etc., de sorte que ce dernier fiasco puisse être une expression de tout cela. »

Témoignant de la gravité de la bataille, les sources du Pentagone affirment que le Vice-amiral Prince Andrew ne sera pas extradé et pourrait se cacher derrière l’immunité diplomatique, il pourrait être capturé et rendu par l’armée américaine, car la reine est également commandant est chef des forces britanniques ». Il va sans dire qu’une telle opération équivaudrait à une déclaration de guerre.

La lutte pour le contrôle des Forces Navales Américaine et Britannique n’est qu’un aspect de la plus grande bataille pour le contrôle du système financier. Trump est sur le sentier de la guerre contre les royautés Européennes et Asiatiques car elles sont sur le point de mettre en scène « un recalibrage simultané de Forex et des marchés de la dette souveraine au niveau mondial », selon un membre de la royauté Européenne.

Trump tente de contrer ce phénomène en s’attaquant à la fraude de 29 Trillions de dollars, menée par la Réserve Fédérale, sur l’or Indonésienne au moment de la crise Lehman, selon les sources CIA en Asie.

Selon la CIA, « Pendant la crise financière, le Conseil des gouverneurs de la Réserve Fédérale à Washington, D.C., avait donné à la Fed de New York des pouvoirs sans précédent à créer plus de 29 trillions $ en monnaie électronique pour sauver Wall Street. Une partie importante de ces 29 trillions de dollars a servi à renflouer un grand nombre de banques centrales dans le monde. »

Dans sa contre-attaque, «la prochaine action de Trump est de valider l’accord du Green Hilton Memorial, signé à Genève en novembre 1963, par John F. Kennedy et le président Sukarno, et que cela devienne ainsi une réalité.

Trump peut, par décret, revalider d’un trait de plume le Décret Exécutif 11110 ou un amendement de ce dernier, permettant ainsi au Département du Trésor d’émettre les nouveaux dollars des États- Unis.

Ceci pourrait être le redémarrage du dollar des États-Unis, car ce faisant, Trump laisse la dette de la Réserve Fédérale à la charge de ses véritables propriétaires – la Cabale Sioniste Khazariane,» dit la CIA.

Le représentant de la royauté Européenne a déclaré: «Si c’est là l’ampleur des renseignements reçus par la CIA, nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir. Il est évident que des États-Nations comme l’Amérique ne pourraient pas faire cavalier seul en raison de l’interdépendance inhérente dans l’ensemble du dossier. Mais le plan est de passer de la monnaie fiduciaire à la monnaie adossée à des actifs. Cette partie est correcte, oui.»

Selon des sources du Pentagone, par ailleurs, Trump s’attaque également à Wall Street. « Après l’échec des introductions en bourse de WeWork, Lyft et Uber, l’avide Wall Street est incapable de faire beaucoup d’argent grâce à l’introduction en bourse d’Aramco, alors que ses dirigeants comme JP Morgan et Goldman Sachs font face à des enquêtes criminelles du DOJ, de même que Boeing, General Electric et d’autres sociétés mécréantes, selon les sources.

Saudi Aramco, bien sûr, est la clé de voûte du pétrodollar Rockefeller. À cet égard, les sources du Pentagone font remarquer que « l’Office d’investissement du Régime de Pensions du Canada, la compagnie pétrolière Russe Lukoil et la compagnie Malaisienne nationale, Petronas, disent toutes non à Aramco, incitant des fonds de pensions comme le Japan Pension Investment Fund et des compagnies publiques comme Rosneft, PetroChina, Sinopec, Gazprom, Petrobras et Pertamina, à les suivre.

Selon des sources de la CIA en Asie, M. Trump a également saisi le fonds de pension national de 1,5 trillion de dollars du Japon, pour maintenir à flot le gouvernement des États-Unis. C’est pourquoi le fonds a cessé de divulguer la façon dont il a réparti ses actifs pour le trimestre financier se terminant en septembre, c’est-à-dire au moment où le gouvernement américain a eu besoin de fonds pour payer ses factures.

« Où est l’argent réel pour lequel tous les Japonais ont travaillé toutes ces années? Quand le marché s’effondre, comme il est sur le point de le faire, toutes les entrées informatiques s’effacent. Je présume que c’est à peu près la même chose pour toutes les caisses de retraite gouvernementales. Le jeu est à peu près terminé « , explique la source de la CIA.

L’autre chose que les forces de Trump font, c’est capturer physiquement et mettre à mort, ou bien emprisonner des ennemis politiques. C’est pourquoi, pour autant que l’on sache, toutes les récentes apparitions de Barack Obama, George Soros, Nancy Pelosi, Adam Schiff, etc. sont des infographies.

C’est de plus en plus difficile à dire, mais par exemple, si vous regardez de la marque 1:13 à 1:15 seconde sur cette vidéo d’une récente « apparition télévisée » de Nancy Pelosi, vous pouvez voir par ses yeux qu’elle est une image créée par ordinateur :



Les attaques vont dans les deux sens. Benjamin Netanyahou, allié de Trump, a finalement été inculpé de corruption la semaine dernière. Des sources du Pentagone affirment qu’il tente de négocier une entente en menaçant de dire au monde entier ce qu’il sait au sujet du massacre de Fukushima, qui a frappé le Japon.

De plus, l’avocat et allié de Trump, Rudolph Giuliani, a déclaré publiquement qu’il pourrait être tué mais qu’il détient une « assurance ». Il parle probablement de ce qu’il sait sur le 9/11, puisqu’il était maire de New York au moment de ces attentats.

Puis, bien sûr, il y a eu la tentative d’empoisonnement sur Trump plus tôt ce mois-ci, comme l’ont rapporté plusieurs médias alternatifs.

Ce qui est intéressant dans cette lutte entre les Gnostiques Illuminatis et leur homme Trump contre les royautés du monde, c’est que les deux camps semblent soutenir la création d’une agence de planification du futur dotée d’un personnel basé sur la méritocratie.

Le Président de la Russie, Vladimir Poutine, a déclaré publiquement la semaine dernière, que le système basé sur les agences de planification de l’avenir initiées par le Japon et Singapour et qui est maintenant utilisé en Chine, était supérieur.

«La performance globale de l’économie Chinoise est beaucoup plus efficace que celle des autres grandes économies, y compris celle des États-Unis », a déclaré M. Poutine mercredi au VTB Capital Investment Forum » RUSSIA CALLING » .

«Je pense que, dans une large mesure, cela suscite l’inquiétude de nos amis Américains et explique les restrictions imposées à la Chine », a dit M. Poutine, ajoutant que les sanctions Américaines étaient le résultat de » ce fait et non de la disparité dans la balance commerciale.

La clé du succès Chinois, selon Poutine, était une « symbiose unique entre la planification centralisée et l’économie de marché ». »

La Société Dragon Blanc préconise depuis longtemps la création d’une agence mondiale de planification de l’avenir qui émulerait – et améliorerait – le modèle hybride de planification et de marché central Asiatique dont Poutine fait l’éloge.

Si une telle agence était créée avec un budget annuel de 1 000 milliards de dollars ou plus, elle pourrait, en quelques mois seulement, éradiquer la pauvreté et mettre fin à la destruction de l’environnement.

Après cela, elle pourrait consulter les gens du monde entier sur la façon de faire de cette planète le paradis qu’elle est censée être. L’agence pourrait également superviser la transition du complexe militaro-industriel de l’épée à la charrue. Par la suite, elle pourrait procéder à une avancée de la vie humaine et terrestre dans l’univers.

Au lieu de contrôler la planète de par le système Occidental actuel de conflit perpétuel, nous pourrions commencer à faire l’amour, pas la guerre.

Rappelez-vous, la bataille de l’évolution n’est pas gagnée par le lion qui se bat risquant ainsi de se blesser et se faire tuer – elle est gagnée par le lion qui retourne dans sa tanière et fait l’amour.

Rapport Fulford (Complet) du 18 novembre 2019
La confrontation finale avec les anciens de Sion se profile

Il est temps d’appeler un chat un chat. La plupart des problèmes du monde ont pour origine un groupe connu sous le nom d’Aînés de Sion. Ceci est un fait indéniable et n’a rien à voir avec le peuple juif. C’est plutôt un groupe de familles innées qui possèdent la plupart des grandes entreprises du monde et qui ont comploté pour assassiner 90% de l’humanité et asservir les autres. C’est la raison pour laquelle ils ont dépensé 6 400 milliards de dollars en guerre et meurtres de masse (selon les calculs récents du Watson Institute) depuis qu’ils orchestrent leurs attaques terroristes du 11 septembre et leur coup d’État fasciste.


C’était assez d’argent pour mettre fin à la pauvreté, arrêter la destruction de l’environnement et lancer l’humanité dans l’univers. Au lieu de cela, il a été consacré à un projet visant à créer un Grand Israël à partir des survivants de leur futur Armageddon artificiel. Soyons clairs: le problème provient du groupe de familles innées qui contrôlent le monothéisme.

Pour rappel, nous sommes gouvernés par un gouvernement (contrôle mental) qui utilise la religion pour nous entraîner dans un fascii, ou fascisme. Le fascisme est également connu sous le nom de «gouvernement d’entreprise». Une étude suisse a montré que 737 personnes contrôlent 80% des sociétés transnationales du monde.

Ces personnes sont également connues sous le nom des aînés de Sion. Ils contrôlent un système d’esclavage de la dette babylonienne par le biais de leur propriété de la plupart des banques centrales du monde. C’est pourquoi leurs serviteurs, les 10% les plus riches du monde, contrôlent 93,2% des avoirs financiers mondiaux, tandis que les 90% les plus pauvres englobent 72,4% de la dette.

Ce système est sur le point de s’effondrer. Émeutes et troubles civils en Algérie, en Bolivie, au Royaume-Uni, au Chili, au Danemark, en Équateur, en Égypte, en France, en Guinée, en Haïti, au Honduras, à Hong Kong, en Iran, en Iraq, au Kazakhstan, au Liban, au Pakistan et en Espagne partagent une profonde méfiance envers le Élite dirigeante. Les paysans à fourches sont aux portes.

En outre, comme indiqué la semaine dernière, l’ensemble du système financier des entreprises a complètement perdu le contact avec la réalité et ne fonctionne plus.

Nous voudrions ajouter que les chiffres du PIB sont extrêmement exagérés et ne reflètent pas les disparités de revenus, ce qui signifie que la situation est encore pire que celle montrée dans le graphique. À l’heure actuelle, les indicateurs de l’activité économique réelle, en particulier aux États-Unis, l’épicentre de cette crise, montrent qu’une grave récession a déjà commencé. Et pourtant, le marché boursier atteint des records.

La Réserve fédérale de la cabale injecte des sommes d’argent sans précédent dans le système pour tenter d’empêcher une crise. Il semble maintenant que quelque chose appelé «Obligations de prêt garanties (CLO)» sera le Ground Zero de l’effondrement. Ce sont des paquets de prêts indésirables qui fonctionnent selon la même logique qui a provoqué l’effondrement de Lehman Brothers. C’est-à-dire que les magiciens des finances pensent en quelque sorte que si vous prenez beaucoup de petits déchets et que vous les mettez dans un grand sac à ordures, ils cessent d’être des déchets.

Cette implosion et cette révolution est probablement la raison pour laquelle les fidèles du Soleil Noir de la loge Franc-Maçon P2 ont contacté la Société Dragon Blanc la semaine dernière. Le représentant de la P2 a déclaré qu’ils pourraient contacter le pape François, lors de sa visite au Japon du 23 au 26 novembre, dans le but d’arriver à un accord.

Les P2 sont bouleversés par le projet de la Chine de créer d’ici 2050, une «zone économique spatiale Terre-Lune» de 10 000 milliards de dollars par an, estimant que l’exploration spatiale ne devrait pas être dominée par une seule race.

On a dit aux P2 qu’il était temps de se départir d’Abe Shinzo, leur premier ministre fantoche au Japon. Abe reçoit ses ordres de Michael Greenberg du SCRS. Le SCRS est rattaché à l’Université de Georgetown, qui relève des jésuites et du pape, donc de la P2.

Il y a des signes que ce processus est déjà commencé, car la presse japonaise a entamé une campagne de dénigrement sur Abe.

On a également dit aux Romains de se joindre au projet des Britanniques, du Pentagone et des Chinois à mettre sur pied, une agence de planification méritocratique pour l’avenir. Cela garantirait que l’exploration spatiale ne serait pas un monopole chinois. On leur a également dit qu’un jubilé était nécessaire.

Les Romains doivent également dire la vérité au sujet du 11 septembre, de Fukushima et les autres crimes, s’ils souhaitent être pardonnés et prendre part dans la création de la nouvelle «ère Star Trek» à laquelle ils prétendent aspirer.

En attendant, pour maintenir la pression, la colonie d’esclaves Sionistes qui ont subi un lavage de cerveau en Israël est sous un état de siège total, disent des sources du Pentagone. « Israël est enclavé sous la surveillance d’un sous-marin Russe dans ses eaux territoriales », disent-ils.

Cela signifie qu’il est sous la menace de torpilles nucléaires pouvant exploser à tout moment ont-ils expliqué. De plus, le Hezbollah est armé jusqu’aux dents, les drones [israéliens] se font abattre, et la Russie a fait de la rétro-ingénierie sur toute sa propre défense antimissile « , disent-ils. Cela signifie que le projet d’un Grand Israël est terminé.

La colonie crypto-sataniste d’Arabie Saoudite est également en graves difficultés, selon les sources du Pentagone.

Après que l’ancien général de l’armée et directeur de la CIA, David Petraeus, ait déclaré que les Saoudiens étaient » à court d’argent « , l’introduction en bourse d’Aramco a été boycottée par les BRICS, les fonds spéculatifs, les investisseurs étrangers, les fonds de pension, les fonds souverains, les assureurs, les entreprises publiques et pratiquement tout le monde, pas seulement pour des raisons géopolitiques, militaires et de confiance, mais aussi pour des raisons environnementales, sociales ou de gouvernance » expliquent ces sources.

De retour aux États-Unis, les sources du Pentagone ont promis: « d’ÉNORMES choses vont bientôt arrivées au grand jour suite à la condamnation de Roger Stone, l’ami de Donald Trump, [le Président Américain]. »

Nous ne pouvons que spéculer sur ce que sont ces » ÉNORMES choses « , mais la plus importante à laquelle nous pouvons penser est le démantèlement de la BRI, la banque centrale privées appartenant à des particuliers.

Dans l’état actuel des choses, l’inflation et la récession sont causées par les méthodes dépassées du régime de la BRI, selon une source royale Européenne. «Les dîners au 18e étage de la BRI, où aucun procès-verbal ni compte rendu n’est établi, sont l’occasion pour les banquiers centraux du monde de décider de l’évolution de la situation», dit-il.

Les gouvernements des pays occidentaux font tout ce qu’ils peuvent pour éviter que ne se produise le remplacement de ce système par un système quantique qui éliminera ces intermédiaires bancaires, a-t-il déclaré.

Le problème, c’est que les gouvernements sont trop loin dans la chaîne alimentaire, trop loin dans le bas de l’échelle salariale et, pour être honnête, probablement trop terrifiés par la « mafia » pour s’attaquer à la BRI. C’est pourquoi cet auteur a recommandé une opération militaire pour éliminer la BRI et son institution sœur, le CERN.

Même si le Pentagone n’agit pas, les Asiatiques sont sur le coup, selon des sources de la CIA en Asie. Et ils nous disent:

«La Chine a plus de 20 000 tonnes d’or. Ils l’utiliseront soit pour soutenir une nouvelle crypto-devise ou comme faisant partie de la nouvelle monnaie mondiale, dans laquelle la Russie, l’Iran, l’Inde et l’Indonésie jouent également un rôle majeur.

Chacun de ces pays dispose également d’au moins 10-15 tonnes métriques d’or pouvant servir de support à la nouvelle monnaie. L’un ou l’autre de ces scénarios aua raison du pétrodollar.

C’est la principale raison pour laquelle l’agent de la cabale Khazariane, qui a usurpé l’identité de MBS (« Mohammed Bin Salman »), fait pression pour faire inscrire Aramco à la bourse le plus vite possible. Ils savent que les jeux sont déjà faits. Ils essaient seulement d’extraire autant d’argent que possible et de le répartir entre eux avant que tout ne s’effondre.»

Le Pentagone peut aider à faire en sorte que l’effondrement ne conduise pas au chaos et à l’effusion de sang en mettant fin au conflit qui est le moteur de la machine de propagande des médias.

La semaine dernière, il y a eu une fausse émission mettant en vedette des images d’ordinateur de politiciens déjà en arrestation, tels qu’Adam Schiff et Nancy Pelosi. Une journaliste de Washington, DC, avec une carte de presse, nous a dit qu’elle a été incapable d’obtenir une réponse à ses demandes pour assister à la prétendue « audience publique ».

Une autre recommandation est d’envoyer des forces spéciales pour occuper WarnerMedia, Walt Disney, Viacom, Rupert Murdoch’s News Corp, CBS Corporation, NBCUniversal, Google et Facebook. Il devient nécessaire de contraindre toutes ces sociétés d’abandonner leurs activités d’information et les placer sous le contrôle de véritables journalistes en quête de vérité.

Pour y parvenir, ils doivent également prendre en charge la direction des opérations des médias oiseaux moqueurs (mockingbird) de la CIA et du Mossad, lesquels sont responsables de tant de faux reportages et d' »événements » de l’actualité, totalement montés comme Sandy Hook et l’attentat à la bombe lors du marathon de Boston.

Enfin, ils doivent circonvenir les membres de ces familles qui, par le biais de fondations et autres fronts, contrôlent les entreprises de Fortune 500. La plupart des 737 propriétaires de ces sociétés se trouvent en Europe, donc il faudra également procéder à des arrestations sur place si l’on veut que cette opération soit un succès.

Jusqu’à présent, Boeing est la seule société que les sources du Pentagone nous ont spécifiquement indiqué avoir pour cible. Ici, ils disent que Boeing va perdre des contrats avec la NASA et le Département de la Défense « pour son refus de fournir des systèmes d’oxygène fonctionnels et des 787 à l’épreuve de la foudre » ainsi que pour « d’autres travaux bâclés priorisant les profits à la sécurité ».

Boeing fait également face à des « boycotts de la part des compagnies aériennes, des pilotes, des agents de bord, des organismes de réglementation, des fournisseurs d’aéronefs et du public volant », affirment-ils.

S’il faut souligner l’incompétence de Boeing, n’oublions pas que l’incompétence n’est pas à l’origine des crashs qui ont conduit à la crise sévissant au sein de cette compagnie. Les accidents ont été causés par détournement délibéré utilisant les équipements de commandes à distance qui ont été installés dans tous les avions d’Airbus et de Boeing depuis la fin des années 1990.

C’est le genre de problème qu’un comité de vérité et de réconciliation est mieux à même de résoudre. En fait, si certains crimes comme les meurtres de masse et le cannibalisme des enfants sont impardonnables, bien d’autres peuvent être pardonnables. Un processus de vérité et de réconciliation est peut-être le meilleur moyen de libérer la planète.

Ainsi que Jésus-Christ l’a dit un jour aux Juifs : « La vérité te libérera. »

Le rapport Fulford (complet) du 04 novembre 2019
La bataille pour libérer la planète Terre atteint un crescendo alors que les politiciens fantoches de la mafia khazarienne sont systématiquement poursuivis, tués ou arrêtés, selon des sources du Pentagone et du MI6. Dans le même temps, la cabale a entamé des négociations de reddition, selon des sources de la société des dragons blancs et de l‘ Alliance terre.

Un signe clair que nous sommes confrontés à une situation inhabituelle est qu’Israël a fermé ses ambassades dans le monde entier, apparemment à cause d’un conflit de travail. Cette fermeture est largement interprétée comme un chantage nucléaire, car on sait que les ambassades israéliennes contiennent des armes nucléaires. Toutefois, des sources du Pentagone ont déclaré qu’Israël avait été contraint de fermer toutes ses ambassades parce qu’elles pourraient abriter des armes nucléaires, des armes de destruction massive et des cellules terroristes.

Les dirigeants de la résistance, qui expliquent qu’une grande partie de la guerre civile occidentale en cours se déroule dans des bunkers souterrains, ont fourni cette carte illustrant les installations souterraines américaines.


Implosion délibérée du système financier en cours pour relancer le nouveau système

Ils disent que les combats les plus sérieux se concentrent autour des installations souterraines en Californie, où se trouvent des bastions de la cabale tels que Google, PayPal et Facebook. Il existe également des bunkers souterrains en Suisse, en Grèce et en Israël qui sont toujours entièrement sous le contrôle de la cabale, ont indiqué les sources.

Entre temps, à la surface, des agents de la cabale de second rang, tels que l’ancien président américain Barack Obama, la présidente de la Chambre des représentants américaine Nancy Pelosi et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu ont été démis de leurs fonctions. Depuis que des fronts de premier plan comme George Bush Sr., le pape Malédict (Benoît XVI), George Soros, David Rockefeller, etc. sont déjà partis, les vrais maîtres de marionnettes se cachent de plus en plus derrière des images de synthèse et des doublages ou des «clones», sources de la CIA.

Par exemple, la semaine dernière, des vidéos de Pelosi et Obama ont semblé donner l’impression qu’ils étaient toujours en vie, mais nos sources sur le terrain affirment qu’aucun n’a été vue en public ces dernières semaines. Nous dirions avec une certitude de 90% que ces vidéos ont été créées à l’aide de manipulation d’images informatiques.

Selon des sources du Mossad, le «vrai Bibi Netanyahu» est dans une base souterraine profonde en Israël et celui vu publiquement est un double / clone. L’officier Jeffrey Epstein du Mossad et le faux dirigeant de l’Etat islamique Shimon Elliot «al-Baghdadi» sont dans le même bunker, dit la source.

La guerre civile non-déclarée aux États-Unis a également pris un tournant décisif la semaine dernière après la découverte médico-légale de l’implication du fonds monétaire international (FMI) dans la campagne visant à éliminer Trump.

Un énorme prêt du FMI à l’Ukraine autorisé par Christine Lagarde, alors directrice du Fonds monétaire international a généré une grande quantité de liquidités qui a ensuite été blanchie dans les poches de partisans en faveur de l’éviction du Président Trump, indiquent des sources au MI6.

Il va sans dire qu’accepter des pots-de-vin d’entités étrangers pour évincer un Président en exercice est une TRAHISON. C’est pourquoi tant de politiciens sont arrêtés et condamnés à mort, selon des sources au Pentagone. C’est aussi la raison pour laquelle les médias de propagande (Fake News) qui font état des audiences de destitution en rapport à l’Ukraine disent maintenant que tout se passe «dans la clandestinité».

Une contre-attaque est actuellement prévue contre l’avocat de Trump, Rudi Giuliani, ont indiqué des sources du Service Canadien des Renseignement secret (SCRS). Giuliani ira bientôt en prison. Cela ouvrira la voie à la grande histoire à savoir que le 11 septembre 2001 était un travail interne, et à l’époque, Giuliani était maire de New York. Il serait très impliqué mais il tient toujours une carte d’AS dans sa manche, pour ainsi dire. Cela lui a permis de respirer jusqu’à présent. Va-t-il aller en prison, avoir un accident en cours de route ou se faire pendre dans sa cellule? se demande la source.

La Cabale Khazariane a également pris deux mesures très importantes pour conserver le contrôle du système financier, en Arabie Saoudite et l’autre en Indonésie. Le mouvement en Arabie Saoudite était concentré sur le récent événement «Davos in the Desert» et l’annonce de l’introduction en bourse de Saudi Aramco, de loin la plus grande société pétrolière au monde. Le Davos Saoudien était une ratée, les médias et les fonctionnaires de l’ union européenne boycottaient même un an après le meurtre du chroniqueur du Washington Post Jamal Khashoggi, » disent des sources du Pentagone. Le Président Indien Narendra Modi, le Président Brésilien Jair Bolsonaro, le Premier Ministre Pakistanais Imran Khan, et le Roi Abdallah de Jordanie étaient là seulement pour obtenir de l’argent saoudien , disent-ils.

Wall Street n’était là que pour l’introduction en bourse d’Aramco, ont-ils ajouté. Cette introduction en bourse, ont noté les sources, n’a pas réussi à obtenir d’investisseurs clés de Norvège, Russie, Chine, Inde, Brésil, Japon, Corée, Canada, France, Allemagne, Royaume-Uni, Warren Buffet, et Goldman Sachs.

La seule raison pour laquelle Trump y a envoyé Jared Kushner et le secrétaire au Trésor, Stephen Mnuchin, était de contrebalancer les visites des dirigeants de la Russie, d’Inde et du Brésil en l’absence de dirigeants de l’union européenne indiquent les sources du Pentagone.

En effet, Aramco est bannie des bourses de New York, de Londres, de Hong Kong et de Tokyo, parce qu’elle ne permet pas un contrôle indépendant de ses réserves, qui sont en voie d’épuisement, ajoutent les sources.

L’autre nouvelle que nos sources du Pentagone rapportent concernant le Moyen-Orient est que, Trump retient 105 millions de dollars en aide militaire à l’armée Libanaise, ce qui pourrait amener la Russie à renforcer le Hezbollah et à rapprocher le Liban de la Russie et de l’Iran.

Les dirigeants Iraniens et Syriens, pour leur part, font publiquement l’éloge de Trump pour avoir au moins été honnête en admettant que les troupes américaines sont là pour le pétrole, et non pour combattre le terrorisme. L’Iran est en train de prendre une grande initiative de paix pour contrer la stratégie des Sionistes d’une guerre sans fin.

Maintenant, en ce qui concerne l’Indonésie, nous assistons à une vaste campagne de la cabale dans ce pays pour s’emparer de son or. Selon des sources de la CIA en Indonésie, après avoir échoué avec leur faux stratagème de Neil Keenan, les agents suisses et français des Rothschilds s’en prennent au Président Jokowi et l’ont forcé à nommer comme Ministre de la Défense, son rival des deux dernières élections présidentielles, Prabowo Subianto, l’ancien gendre de Suharto.

Les autres ministres de son gouvernement ne sont pas contents, et beaucoup de ses partisans non plus. Une source dit même : « J’ai appris par un contact à Jakarta, qui travaille pour le BIN (la branche du Renseignement en Indonésie), qu’une très grosse somme d’argent, supérieure à un milliard de dollars US, a été versée dans les coffres de Prabowo ».

Pour ajouter de l’huile sur le feu, parmi les 38 ministres de Jokowi, l’ancien Directeur Général de la Banque Mondiale, Sri Mulyani Indrawati, a été choisi pour un autre mandat comme Ministre des Finances… ». La Banque Mondiale, bien sûr est contrôlée par les Rockefeller, etc.

Même si la Cabale parvient à s’emparer de l’or Indonésien, elle fera quand même face à la défaite car elle ne contrôle pas les services militaires et les différents services de renseignement dans le monde. En tout cas, il est mentionné au sommet, que la Cabale est en train de négocier à un très haut niveau pour un transfert pacifique du pouvoir mondial vers les Asiatiques et les forces occidentales de l’alliance mondiale, selon des sources proches des négociations.

Les Chinois ont eu une grande réunion la semaine dernière où ils ont réaffirmé que leur système de gouvernance méritocratique était plus efficace que l’oligarchie et la fausse démocratie de l’Ouest.

Dans le communiqué publié à l’issue de leur rencontre, les Chinois ont déclaré qu’ils prendront une part active à la gouvernance mondiale et continueront à contribuer à la construction d’une communauté vers un avenir commun pour l’humanité. Ils ajoutent qu’une telle coopération est fondée sur « l’unité dans l’indépendance et l’autosuffisance ».

Un négociateur de l’élite occidentale au pouvoir, a pour sa part déclaré : « La classe dirigeante mondiale n’a aucune objection en autant que le Peuple se montre capable de comprendre et de relever les défis de la gestion saine de la planète. » Selon la source, un grand débat en Occident porte sur la question à savoir dans quelle mesure le contrôle financier doit rester entre les mains de la classe dirigeante.

« Le nouveau système financier a été conçu avec une porte de sécurité dérobée», a-t-il admis. Nous devons déterminer si le public acceptera une surveillance extrêmement intensive de leur vie financière, a-t-il déclaré. «Je dis que si vous ne faites rien de mal, vous n’avez rien à craindre. »

« Ils doivent décider s’ils acceptent ou non la criminalité de masse », a-t-il déclaré. «Ayant fait un plongeon en profondeur dans le financement du terrorisme, quiconque sachant ce que je sais pourrait accepter [ces portes dérobées]», a-t-il expliqué.

La source a également déclaré qu’il y avait un consensus sur le fait qu’une agence de planification de l’avenir, basée sur la méritocratie, devrait être créée avec un énorme budget et lancer un équivalent occidental de l’Initiative Chinoise de route de la ceinture rouge (China Belt and Road initiative) qui représente plusieurs trillions de dollars.

L’autre chose qui se passe, c’est qu’un nouveau canal de négociations s’ouvre entre le Complexe Militaro-Industriel (MIC) Occidental et les Chinois pour discuter de la diffusion au reste du monde du secret des OVNI, la fusion et autres technologies, indiquent des sources de la Société des Dragons Blancs.

Les pourparlers devraient commencer à la fin novembre, après la visite au Japon du pape François et du haut général américain Mark Milley, ont-ils dit. Milley devrait arriver au Japon à la mi-novembre, tandis que le pape François doit se rendre au Japon du 23 au 26 novembre 2019

L’autre chose qui, selon les sources, sera discutée est la suppression du régime criminel du Premier Ministre du Japon, l’esclave Shinzo Abe. Abe a essayé de mettre en place des installations de guerre bactériologique et est impliqué avec des bandes de criminels japonais dans les affaires de corruption liées aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020, selon des sources de droite japonaises. Le retrait d’Abe et de ses partisans est une condition préalable indispensable à la réunification de la péninsule Coréenne et à l’instauration de la paix en Asie de l’Est, disent les sources.


https://benjaminfulford.net



Commentaires (0)
Nouveau commentaire :



Alter Info apa
Journal d'opinion en ligne
ISSN n° 1773-0163 / CNIL n° 1070854.
Agence de presse associative
TI de Mulhouse sous les références : Volume LXXXIII (83) Folio n°73