alterinfo.net

Twitter

L'ancien directeur de la santé israélien : Ce n'est rien d'autre qu'une épidémie de grippe si vous vous intéressez aux chiffres et aux données..

Fraser Myers

L'ancien directeur de la santé israélien déclare dans Spiked: "les médias ont entraîné un lavage de cerveau de populations entières...Ce n'est rien d'autre qu'une épidémie de grippe si vous vous intéressez aux chiffres et aux données..Rien ne peut justifier cette destruction de la vie des gens."

Yoram Lass, ancien directeur du ministère de la santé israélien, sur l'hystérie autour de Covid-19.

Les pays du monde entier sont bloqués depuis des mois en réaction à la pandémie de coronavirus. Les coûts de cette politique sont énormes - en termes de vie, de liberté et d'économie. Mais cela en vaut-il la peine pour sauver des vies ? Yoram Lass était autrefois le directeur général du ministère israélien de la santé. Lass est un critique acharné de la politique de confinement adoptée dans son pays natal, Israël, et dans le monde entier. Il a décrit notre réaction à Covid-19 comme une forme d'hystérie. Spiked l'a interviewé pour en savoir plus.

Spiked : Vous avez décrit la réponse mondiale au coronavirus comme une hystérie. Pouvez-vous expliquer cela ?

Yoram Lass : C'est la première épidémie de l'histoire qui s'accompagne d'une autre épidémie - le virus des réseaux sociaux. Ces nouveaux médias ont entraîné un lavage de cerveau de populations entières. Ce que vous obtenez est la peur et l'anxiété, et une incapacité à regarder les vraies données. Et donc, vous avez tous les ingrédients pour une hystérie monstrueuse.

C'est ce qu'on appelle en science un feedback positif ou un effet boule de neige. Le gouvernement a peur de ses électeurs. C'est pourquoi il met en œuvre des mesures draconiennes. Les électeurs regardent ces mesures draconiennes et deviennent encore plus hystériques. Ils se nourrissent les uns les autres et la boule de neige devient de plus en plus grande jusqu'à ce que vous atteigniez un territoire irrationnel. Ce n'est rien d'autre qu'une épidémie de grippe si vous vous intéressez aux chiffres et aux données, mais les gens qui sont dans un état d'anxiété sont aveugles. Si c'était moi qui prenais les décisions, j'essaierais de donner aux gens les vrais chiffres. Et je ne détruirais jamais mon pays...


Article originel : ‘Nothing can justify this destruction of people’s lives’
https://www.spiked-online.com/2020/05/22/nothing-can-justify-this-destruction-of-peoples-lives/



Commentaires (5)
1. marcmarco le 11/06/2020 17:29
alors, pas de commentaires lorsqu'un sioniste a raison
2. blob le 12/06/2020 00:01
On ne doit pas avoir les mêmes infos en Israël et en France Parce qu'ici ce sont les grands médias qui ont effectué le lavage de cerveau. Et c'est sur les réseaux sociaux et surtout les sites d'info alternatifs qu'on a pu trouver les bonnes données. C'est là qu'a été fait le vrai travail d'investigation journalistique et pas dans les merdias.
3. oh-daz le 12/06/2020 07:05
c'est vrai... quand un sioniste dit une vérité il faut le souligné... mais, malheur a lui, il va certainement se prendre
une belle soufflante de la part des gradés de l'organisaSION criminelle..
4. bob le 12/06/2020 08:58
1 vérité sur 1 milliard de mensonge, c'est un bon début. Il n'y a plus qu'à inverser la tendance !
5. Jiji le 13/06/2020 13:53
C'est surtout pour surfer sur la vague : " bouh les réseaux sociaux !!! que des fake news !!! "

Dès que l'un des leurs fait une petite sortie que l'on croit être pour la vérité, il est en fait là pour la travestir !

Et une fois de plus pour servir le plan de base :
C'est la faute des réseaux sociaux non régulés, s'il y avait un contrôle plus strict de ses derniers il n'y aurait pas eu de panique ! Voilà ce qu'il faut comprendre quand un sioniste parle de virus des réseaux sociaux !
Ils veulent depuis toujours mettre le monde entier sous les verrous.
ça commence maintenant! C'est le monde post-corona!
N'oublions pas que nous sommes que de simple goys ! sachons garder notre place !
Nouveau commentaire :



Alter Info apa
Journal d'opinion en ligne
ISSN n° 1773-0163 / CNIL n° 1070854.
Agence de presse associative
TI de Mulhouse sous les références : Volume LXXXIII (83) Folio n°73