alterinfo.net

Twitter

L’éradication des Noirs est au programme

Ethan Huff




Bien des gens ne s’en rendent pas compte, mais la fameuse organisation humanitaire UNICEF (une division de l'Organisation mondiale de la santé) n'est pas là pour aider à sauver de la pauvreté et de la détresse les gens défavorisés de la planète. Comme en témoigne son ‘The Eliminate Project’, l'UNICEF travaille en secret, sous couvert d'aide humanitaire, à éliminer les pauvres (essentiellement les Noirs) à l’aide de vaccins et de ‘médicaments’ dangereux.


Ce projet a été lancé pour la première fois en 2010 avec l'aide de Kiwanis International (un autre groupe d'aide humanitaire bidon), dans le but déclaré d'aider à « éliminer le tétanos [*] maternel et néonatal (MNT) dans le monde entier. » L'objectif déclaré du projet est de « mettre fin à cette cruelle maladie séculaire, » en administrant le vaccin antitétanique à ceux qui n'y ont pas accès – l’implication étant que ces vaccins sont la panacée universelle contre le tétanos.

[* NdT : L’OMS se sert du vaccin antitétanique depuis des lustres pour stériliser les femmes. Cela a été constaté dans plusieurs pays africains et d’Amérique latine, comme le Mexique. D’ailleurs, il serait impossible à l’agent ‘antitétanique’ injecté de rencontrer la toxine tétanique pour la neutraliser. En effet, la toxine logée dans les nerfs, est anaérobie, et l’agent ‘antitétanique’ est injecté dans le sang, là où justement la toxine ne peut se trouver sans être détruite par l’oxygène qui est naturellement présent.]


Au premier abord, tout semble parfait. Mais comme Mike Adams, le Health Ranger, l'explique dans une conférence vidéo d'une heure qu'il a récemment publiée sur YouTube et Vimeo, cette entreprise lancée en commun par l’UNICEF et Kiwanis, pour prétendument éradiquer le tétanos, n'est qu'une tromperie visant à injecter aux populations noires des produits chimiques stérilisants qui empêchent les femmes de tomber enceintes.


« Il existe une entreprise concertée visant à exterminer les Noirs au nom de la ‘science’ et de la ‘médecine’, prévient Adams dans sa vidéo. Il révèle aussi les autres méthodes d'extermination des Noirs, qui incluent l'empoisonnement de la nourriture et de l'eau, l'expérimentation médicale, les traitements médicaux bidons, l'avortement et bien d’autres saloperies – et quasiment tout cela est formulé au nom de la promotion du ‘progrès’ et de l'amélioration de la société.



The Eliminate Project donne aussi à l'ONU et aux autres groupes mondialistes une ouverture de colonisation des régions pauvres peuplées de Noirs du monde



Ce qui est particulièrement intéressant à propos de leur projet, c'est qu'ils n’y vont pas par quatre chemins en ce qui concerne leurs véritables intentions (si vous savez lire entre les lignes, évidemment). En d'autres termes, aider les Noirs pauvres à vaincre le tétanos n'est pas leur principal objectif. Considérez les éléments suivants, tirés directement du site Internet de l'UNICEF : « Cette initiative historique, appelée The Eliminate Project, protégera la vie des bébés et des mères du monde entier, et vise à mettre fin à cette cruelle maladie vieille de plusieurs siècles. Elle contribuera aussi à ouvrir la voie aux prestations d'autres services vitaux, tels que l'eau potable, la nutrition et les autres vaccins. "


Remarquez qu’à travers son projet grandiose, l’UNICEF veut ‘ouvrir la voie’ à l’ingérence dans les pays pauvres d’Afrique, où elle pourra ensuite prendre le contrôle total de l’eau et des denrées alimentaires, ainsi que de la ‘médecine’ vaccinale. En d’autres termes, avec ce ‘cheval de Troie’ de l’UNICEF, il s’agit de duper les pauvres africains. Leur demandant d’abord d’accepter les soins gratuits, elle prendra ensuite le contrôle de ces pays africains.


À des fins néfastes similaires, le projet GAVI Vaccine Alliance (parrainé aussi par l'Organisation mondiale de la santé) fait la promotion d'autres vaccins dans toute l'Afrique. En février, dans un article de journal rwandais local, GAVI a fait la promotion du vaccin contre le papillomavirus humain. Ce même article faisait aussi la publicité des organismes génétiquement modifiés et d’autres formes de biotechnologie qui pourraient permettre à des compagnies comme Monsanto de prendre le contrôle des produits alimentaires du Rwanda.


« Aux États-Unis (et dans de nombreuses autres parties du monde), le véritable racisme n'est pas seulement le fait du petit groupe KKK en vêtements et cagoules pointues blancs, » prévient Mike Adams en faisant allusion à ce dessein caché diabolique. « Les véritables racistes sont les rats de laboratoires en blouse blanche, qui cherchent méthodiquement à mettre au point un programme d'extermination des Noirs, à l’aide de la nourriture, de l'eau, de la médecine, des armes biologiques et de bien d’autres choses. »


Sources de cet article :


- The Eliminate Project


- The Science Agenda to Exterminate Blacks… Bombshell Health Ranger lecture documents race-based crimes against humanity


- Chemical-ridden GMO foods are now being pushed on Africans, destroying their natural food culture



Natural News, Ethan Huff, 9 février 2020


Original : International program to eliminate blacks via hidden infertility chemical in vaccines is actually named the "Eliminate Project"

Adaptation en français de Petrus Lombard






Commentaires (0)
Nouveau commentaire :



Alter Info apa
Journal d'opinion en ligne
ISSN n° 1773-0163 / CNIL n° 1070854.
Agence de presse associative
TI de Mulhouse sous les références : Volume LXXXIII (83) Folio n°73