alterinfo.net

Twitter

L'imam d'al-Aqsa dénonce l'apathie des Arabes face aux crimes israéliens contre les palestiniens

Jérusalem CPI

Le cheikh Muhammad Husain, imam de la sainte mosquée Al-Aqsa, a critiqué le silence maintenu par les gouvernements arabes en ce qui concerne la cause palestinienne.

Husain a appelé à expulser les ambassades palestiniennes des pays arabes qui ne se tiennent pas ouvertement aux côtés du peuple palestinien et des lieux saints de Jérusalem.

50 000 fidèles musulmans ont assisté à la prière du vendredi à la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, le troisième site le plus sacré de l’islam.

Il a appelé les musulmans à mettre leurs ressources en commun et à s'unir en faveur de la cause palestinienne.


Vidéo: IMAM BOUSSENNA



L'imam d'al-Aqsa dénonce l'apathie des Arabes face aux crimes israéliens contre les palestiniens
Les factions de la résistance: Nous n'accepterons pas que notre peuple meure de faim et d'oppression 13.02.2019

Les factions de la résistance ont déclaré qu'elles n'accepteraient pas que le peuple palestinien meure de faim et d'oppression et veulent que l'ennemi occupant sioniste soit tenu pour responsable de toute agression contre le peuple palestinien, soulignant qu'elles ne permettraient pas aux occupants de continuer à agresser les manifestants pacifiques qui exigent la levée du blocus et le droit au retour à leurs foyers dans les territoires palestiniens occupés,

Dans une déclaration mercredi soir, les factions ont indiqué que toutes les indications actuelles indiquaient des alertes rouges sur une explosion à venir du fait de l’intensification du blocus injuste et inhumain qui dure depuis plus de 13 ans.

"Le désaveu persistant de l'occupation des accords suppose une pression accrue des médiateurs arabes et internationaux sur l'occupation pour qu'elle s'engage à mettre en œuvre ce qui avait été convenu", ont déclaré les factions.

Les factions ont estimé que le fait de cibler les secteurs de la santé et de l'éducation par le biais d'une politique de la coupure des salaires ne sert que les agendas de l'occupation criminelle dans la région, soulignant que "la poursuite d'une série d'actions punitives exercées par l'autorité palestinienne contre notre peuple à Gaza ferait de la région un baril de poudre à canon qui exploserait en premier lieu face à l'occupation"

Les factions de la résistance ont dénoncé le silence arabe, islamique et international sur les crimes inhumains commis par l'occupation contre le peuple palestinien et ses sanctuaires saints et ont appelé les institutions internationales et les instances arabes à assumer leurs responsabilités face aux crimes sionistes contre les prisonniers dans les prisons israéliennes, particulièrement les malades, les mineurs, les femmes et les détenus administratifs.

https://french.palinfo.com/51349
https://french.palinfo.com/51068


L'imam d'al-Aqsa dénonce l'apathie des Arabes face aux crimes israéliens contre les palestiniens
Al Qods-Jérusalem: La police israélienne frappe le directeur de la Mosquée al-Aqsa (15.01.2019)


Hicham el jakh

Le Cheikh Omar al-Kiswani, directeur de la Mosquée al-Aqsa, située dans la vieille ville de Jérusalem-est, a été battu par la police israélienne.

Selon un communiqué écrit partagé, lundi, par le Centre de gestion des fondations islamiques de Jérusalem, le Cheikh al-Kiswani a été hospitalisé des suites de ses blessures.

Placé en observation à l'hôpital, l'état de santé du Cheikh al-Kiswani n'est pas préoccupant, précise le communiqué.

La tension est toujours palpable sur l'esplanade des Mosquées où un policier israélien a tenté de s'introduire, avec une kipa sur la tête, dans l'enceinte du Dôme du Rocher.

A la suite de cette provocation, les responsables ont fermé les portes de l'enceinte du Dôme du Rocher. La police israélienne a réclamé la réouverture des portes, ce à quoi, soutenu par les palestiniens, les responsables du lieu saint ont résisté.

Deux fois par jour, le matin et le soir, sous prétexte d'y effectuer un "contrôle de sécurité", la police israélienne pénètre à l'intérieur de l'enceinte du Dôme du Rocher.

La Mosquée al-Aqsa est la première "Qibla" des musulmans.





L'imam d'al-Aqsa dénonce l'apathie des Arabes face aux crimes israéliens contre les palestiniens
Israël cadenasse par des chaines en acier l'entrée de la miséricorde de la mosquée al-Aqsa (18.02.2019)

Les "Wakfs" islamiques de la ville Jerusalem d'al-Quds a affirmé lundi que la police israélienne a fermé par des chaines en acier, dimanche, l'entrée de la miséricorde dans la façade nord de la mosquée Al-Aqsa.

Le Conseil des wakfs, des affaires et des sacrés islamiques a indiqué dans une déclaration écrite, dont une copie est parvenue à Anadolu que "la police de l'occupation israélienne a osé cadenasser par des chaines en acier la porte située en haut de l'escalier menant à l'édifice de la miséricorde".

Le Conseil a affirmé que "cette agression manifeste d'une partie de la mosquée al-Aqsa intervient dans le cadre d'une série de violations de l'entrée de la miséricorde de la part de la police israélienne depuis 2003, lorsqu'un inspecteur de police a osé prendre la décision de le fermer, sous prétexte de l'existence d'une organisation terroriste dénommée [Comité du patrimoine] qui n'a jamais existé dans cet endroit public".

Et d'ajouter : "La police israélienne a continué à renouveler sa décision de fermeture, malgré l'opposition continue de l'Instance des Wakfs islamiques et ses revendications à maintes reprises d'annuler cette décision".

"La police de l'occupation israélienne a répliqué en 2017 par le transfert de la décision au tribunal israélien et le dépôt d'une plainte contre l'Instance des wakfs et le Comité du patrimoine, sous prétexte de combattre le terrorisme, appelant à la fermeture de la porte de la miséricorde, jusqu'à nouvel ordre, tout en maintenant la confidentialité du dossier".

"Et voici la police israélienne qui arrive, hier, pour cadenasser la porte par des chaines en acier, confirmant ses ambitions préméditées concernant la porte de la miséricorde et à propos de la mosquée al-Aqsa, dans une volonté claire de changer totalement la situation religieuse, légale et historique de la mosquée, par la force, violant manifestement la croyance de plus de 1,7 milliard de musulmans à travers le monde.

Le Conseil a appelé la police israélienne à lever "immédiatement" les chaines en acier posées sur la porte de la miséricorde et d'admettre qu'il s'agit bien d'une composante à part entière de la mosquée al-Aqsa.

Il a également appelé à mettre fin aux violations répétitives de la part de la police israélienne à l'endroit de la mosquée al-Aqsa ainsi qu'à l'endroit des musulmans qui arrivent pour y prier.

La police israélienne n'a pas donné des explications au sujet de ce pas.

La police israélienne avait fermé un autre édifice près de l'entrée de la miséricorde, comprenant une salle et des bibliothèques en 2003 sous prétexte de l'existence d'une organisation terroriste. Cette fermeture est renouvelée chaque année.

Un tribunal israélien a rendu un verdict en septembre 2017, confirmant la décision de la police de fermer l'édifice.

https://www.aa.com.tr/fr/monde/isra%C3%ABl-cadenasse-par-des-chaines-en-acier-lentr%C3%A9e-de-la-mis%C3%A9ricorde-de-la-mosqu%C3%A9e-al-aqsa-/1396029


L'imam d'al-Aqsa dénonce l'apathie des Arabes face aux crimes israéliens contre les palestiniens
Les Savants musulmans condamnent la réunion des dirigeants arabes avec Netanyahu (18.02.2019)

L'Union mondiale des Savants musulmans a critiqué les responsables arabes d'avoir oublié tous les actes commis par Israël.

L'Union mondiale des Savants musulmans (UMSM) a condamné le rassemblement des dirigeants arabes avec le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu.

Dans un communiqué diffusé lundi, l'UMSM a rappelé que plusieurs responsables des pays arabes se sont rassemblés avec Netanyahu, lors de la conférence sur le Moyen-Orient, organisée les 13-14 février à Varsovie.

L'UMSM a critiqué ce rassemblement avec le Premier ministre d'un pays qui occupe le territoire palestinien et Jérusalem, tue les enfants palestiniens et poursuit la judaïsation du pays et de Jérusalem avec le soutien américain.

L'Union a ainsi condamné ce rassemblement "attristant".

"Les Arabes qui ont participé à cette conférence ont oublié tout ce qu'a fait Israël à Jérusalem et en Cisjordanie", a insisté l'Union, ajoutant que certains responsables arabes ont approuvé par des expressions diplomatiques, les actes commis par les occupants en Palestine et en Syrie, tout en condamnant ce que font les résistants sous blocus.

Tout cela vise à convaincre les États-Unis et Israël à cibler l'Iran, d'après le communiqué de l'Union qui a appelé à "ne pas sacrifier Jérusalem et la Palestine".

L'UMSM a précisé que la visée de l'Iran engendrera un chaos destructif dans le Golfe et la péninsule arabique.

"Ce n'est plus un secret que le projet sioniste, voulant assurer sa sécurité et sa stabilité, travaille sur un chaos pour préoccuper l'oumma par d'autres problèmes et des guerres, a conclu le communiqué. Le partenariat et la coopération avec l'ennemi est un très grand danger. Les savants de l'oumma ont toujours considéré comme 'traitrise', depuis les années 1950, ce genre d'actes en Égypte, en Irak, en Syrie, au Maroc et dans d'autres pays. Le monde arabe souffre beaucoup des guerres destructives au Yémen, en Syrie et en Libye, qui n'ont aucunement servi leur peuple."

https://www.aa.com.tr/fr/politique/les-savants-musulmans-condamnent-la-r%C3%A9union-des-dirigeants-arabes-avec-netanyahu/1396452




L'imam d'al-Aqsa dénonce l'apathie des Arabes face aux crimes israéliens contre les palestiniens
Le Mufti de Jérusalem appelle les gouvernements arabes et islamiques à assumer leur devoir envers la mosquée Aqsa.
(19.02.2019)

Le mufti de Jérusalem, cheikh Mohammed Hussein, a déclaré : "nous sommes responsables d'avoir gardé le silence, la patience et d'accepter que la mosquée al-Aqsa soit profanée et attaquée par l'occupation et ses troupes de colons extrémistes, car les réactions des gouvernements arabes et des pays islamiques ne vont pas au-delà de la dénonciation et de la mendicité".

"Les gouvernements et les pays doivent comprendre leur devoir envers la mosquée Al-Aqsa et s’acquitter de ce devoir", a déclaré Cheikh Hussein dans un communiqué mardi.

Il a poursuivi: "Le peuple palestinien dans son ensemble entoure la mosquée Al-Aqsa et ne la négligera en aucune manière, tant que Dieu leur aura attribué cette grande mission religieuse".

"Tous doivent remplir leur devoir envers la mosquée Al-Aqsa, et nous assurons à l'ennemi et à l'ami que nous ne renoncerons pas à la mosquée Al-Aqsa ou à une partie de celle-ci", a-t-il ajouté.

https://french.palinfo.com/51491
@Copyright Le Centre Palestinien D'Information

L'imam d'al-Aqsa dénonce l'apathie des Arabes face aux crimes israéliens contre les palestiniens
L'occupation transforme al-Aqsa et ses environs à une caserne militaire (20.02.2019)

Les forces d'occupation israéliennes et leurs patrouilles se sont déployées dans les alentours de la mosquée Al-Aqsa, de ses portes, ses rues, et les marchés de la vieille ville, depuis le début de la matinée, après les tensions extrêmes à
Al-Aqsa la nuit dernière.

L’avocat des autorités chargées des affaires des prisonniers, Mohammed Mahmoud, a déclaré qu'aucune nouvelle n'a été donnée concernant les jeunes hommes et les garçons arrêtés, la nuit dernière, indiquant qu'il ne savait pas s'ils seraient traduits devant un tribunal israélien ou libérés. Les forces d’occupation israéliennes ont arrêté et blessé plus de 20 fidèles lors de leurs assauts dans le quartier de Bab al. Dans Al Aqsa.

Au même moment, les gangs de colons ont repris leurs incursions provocantes dans la mosquée Al-Aqsa, depuis la porte de Maghrébins, à un moment de tension dans la mosquée bénie, alors que des activistes de Jérusalem occupée avaient appelé à se rendre à la mosquée et participer à des prières dans la région de Bab al-Rahma.

Les fidèles ont demandé l'ouverture de la chapelle et de la mosquée de Bab al-Rahma devant des fidèles et des fondations islamiques. L'occupation l'a fermée en 2003, sous de faux prétextes et en faveur de projets malveillants révélés par des groupes du prétendu temple juif qui ont appelé à l'établissement d'une synagogue à Al-Aqsa, exactement dans la zone de Bab-al-Rahma. Un prélude à la mise en place d'un troisième temple à la place du Dôme du Rocher.

Ismail Haniyeh appelle les résistants à défendre Al Aqsa avec tous les moyens possibles. (20.02.2019)

Ismail Haniyeh, chef du bureau politique du Hamas, a déclaré que les mesures sionistes provocatrices et la fermeture de la porte de Bab-Al-Rahma dans la ville de Jérusalem occupée et les cours de la mosquée Al-Aqsa, et les actions menées sur le terrain en visant certaines institutions d'Al-Aqsa, ont une gravité exceptionnelle et reflètent les intentions d'imposer de nouveaux faits pour réaliser la division territoriale et le contrôle progressif d'Al-Aqsa.

Haniyeh a appelé de son séjour de la capitale égyptienne, le Caire, les résistants à défendre la mosquée Al-Aqsa par tous les moyens disponibles ", pour la sainteté d'Al-Aqsa les Palestiniens continuent de se sacrifier pour la défendre et contrer les projats criminels et les complots de l'ennemi occupant (..) Cette nouvelle attaque sioniste et dangereuse contre la mosquée Aqsa vient après la conférence de Varsovie, à travers laquelle les dirigeants de l'occupation ont pensé qu'il ont pu ouvrir une nouvelle brèche dans le mur de la normalisation ", appelant les dirigeants de la nation et les masses à mettre un terme définitif à toute forme de normalisation.

Dans un communiqué de presse, le chef du Hamas a rendu hommage au peuple de Jérusalem et au peuple palestinien, en particulier aux fidèles et à leur défense de la mosquée, en brisant et déjouant tout ce que l'occupation essayait d'imposer à partir des faits sur le terrain. "Nous saluons votre position honoreuse comme un tyran face aux actions de l'occupation et à ses stratagèmes malveillants. "

Haniyeh a appelé les masses du peuple palestinien dans les territoires occupés en 1948, et à Jérusalem occupée, en Cisjordanie à se rendre à la mosquée Al-Aqsa, à s'y rassembler, à la protéger, ainsi qu'à constituer de solides structures pour contrecarrer les traces de l'occupation, invitant les Palestiniens d'affluer à partir de leurs lieux d'existance vers la mosquée al-Aqsa .

Il a réitéré son appel à mettre un terme aux rencontres avec l'ennemi et ses dirigeants à tous les niveaux, et à rétablir la cause palestinienne en tant que la première Qibla des musulmans, et à insister que l'occupation est l'ennemi central de la nation".

Haniyeh a conclu en déclarant: "Le peuple palestinien, qui a déjoué le complot des portes, toutes les conspirations précédentes et les mesures d'occupation qui visaient la mosquée Al-Aqsa et les tentatives de la divisait temporairement et spatialement ne céderait pas à ces actions profanatrices et malveillantes; et continuerait de se déplacer et de travailler dans toutes les directions pour contrecarrer cette nouvelle conspiration qui ne passera pas et défendra al-Aqsa quel que soit le coût des sacrifices. "

Ministre Palestinien: Israêl s'affaire à occuper une partie d'Al-Aqsa (20.02.2019

Adnan al-Husseini, ministre palestinien des Affaires de la ville de Jérusalem a mis en garde contre un plan israélien visant à sectionner l’espace de la Mosquée al-Aqsa dans l’objectif de s’en approprier une partie.

Al-Husseini a déclaré lors d’une conférence de presse, mercredi, qu’Israël planifiait de contrôler toute la zone de la Porte de la Miséricorde ainsi que la partie Est de la mosquée al-Aqsa. L’objectif est d’en faire une synagogue, a-t-il assuré.

Israël entrave, selon le responsable palestinien, toute tentative de restauration de la zone de la Porte de la Miséricorde pour faciliter son annexion.

Ainsi, après des années marquées par les multiples intrusions des soldats et des colons israéliens dans l'esplanade de la mosquée, Israel cherche désormais à passer à l'annexion effective d'une partie du lieu saint, a-t-il expliqué.

Tout en rappelant que la Mosquée al-Aqsa est une ligne rouge aussi bien pour les habitants de Jérusalem que pour l’ensemble des Palestiniens, al-Husseini a appelé à une position arabe commune pour la protéger et pour défendre la ville de Jérusalem occupée.

La police israélienne a apposé des verrous au niveau de la porte de la Miséricorde dans l’après-midi du dimanche. Cette mesure a suscité une large contestation dans les rangs des Palestiniens.

La porte de la Miséricorde se situe à la muraille de la Mosquée al-Aqsa. La police israélienne avait décidé de la fermer en 2003 et la justice israélienne a renouvelé sa fermeture en 2017.

https://french.palinfo.com/51522 https://french.palinfo.com/51509
@Copyright Le Centre Palestinien D'Information


Commentaires (2)
1. YYY le 10/02/2019 14:28
Masjad n'est pas traduit en Français et le terme ''mosquée'' est inapproprié, il ne convient pas.

Jama'a çalat / Mosquée; assemblée pour prier traduit par Mosquée / Jama' ex: Jama'a Al Azhar, Jama'a Zituna, Jama'a Kairoun...Jama'a Al Houma / mosquée du quartier...etc...traduit par Mosquée et d'autres part, il y a beaucoup de ''Jama'a / Mosquées li y a çalae fiha al muslimin / rassemblements '' liant- pour se lier / çalae / créant le lien '' pour avec Al-Lah'' par des rituels précis dont '' la Prière / al çalat ''...

mais:

Al Masjad n'est pas traduit en français.
Al Masjad / Territoire et ses alentours bénis / baraka min Al-Lahou wa sajadou fi wa asjoudou lil Lah
Il y a deux Masjad, soit Masjad Al Haram à Makka-Mecque et Masjad Al Aqsa à Qods-Jérusalem.
Donc, il faut utiliser le terme Masjad, tel que.

Ainsi en commémorant ''la bonne pratique de la religion d'Abraham / milla-ta Ibrahim (as)'' qui est agréée par Al-Lah, soyez-en dépositaire/sajadou et prosternez-vous/rak'ou face au Créateur des mondes et de toutes choses avant qu'il ne soit trop tard.

Jama'a An Nabiou à ''Yathrib / Médine'', la Mosquée du Prophète-Avertisseur (çLaws), ce n'est pas un Masjad, c'est une Mosquée '' La Magnifique / mounowra-nor / illuminante'' . La tombe du Prophète et de ses deux Souhaba Abou Bakr Aççaddik (rah)et d'Omar ibnou Al Khatab (rah). Et c'est Omar ibnou Al Khatab qui a positionné la Mosquée / Jama' Al Aqsa au dôme gris dans le territoire de Masjad Al Aqsa.

https://archive.org/details/Rares.Abdelbasit/2_Isra1964_N.mp3

Ô vous les Arabes, ne soyez pas les premiers à être impie et à rejeter Al-Lah !

Il n'y a que deux Masjad donc le second lieu saint de l'Islam n'est autre que Masjad Al Aqsa d'où notre Prophète est passé/israa dans l'autre monde.
2. YYY le 10/02/2019 15:30
Nouveau commentaire :



Alter Info apa
Journal d'opinion en ligne
ISSN n° 1773-0163 / CNIL n° 1070854.
Agence de presse associative
TI de Mulhouse sous les références : Volume LXXXIII (83) Folio n°73