alterinfo.net

Twitter
L'interview critique d'Israël d'Abby Martin avec Max Blumenthal est bloquée par YouTube dans 28 pays (RT) (vidéo)

rt.com

Un épisode d'Abby Martin's Empire Files, mettant en vedette le journaliste Max Blumenthal et mettant en lumière le militarisme croissant en Israël, a été bloqué par YouTube dans 28 pays, dont Israël et le Royaume-Uni, pour violation des "lois locales".

"Je viens d'être informé par YouTube que l'interview d'Abby Martin avec Max Blumenthal a été bloquée dans 28 pays (y compris Israël) pour "se conformer aux lois locales". Actions désactivées et avertissements pour les internautes ailleurs", a déclaré le compte Twitter officiel de la chaîne, jeudi.

Intitulé "Jewish-American on Israel's Fascism : No Hope For Change From Within", l'épisode comportait une discussion entre Martin et le journaliste Max Blumenthal sur l'attitude de plus en plus militariste et raciste d'Israël envers les Palestiniens.

The Empire Files‏Compte certifié @EmpireFiles

Just notified by YouTube that @AbbyMartin’s interview with @MaxBlumenthal has been blocked from being viewed in 28 countries (including Israel) to “comply with local laws.” Actions disabled & warnings for viewers elsewhere. https://www.youtube.com/watch?v=MlNn1v4_Uf0&bpctr=1522915691 …

----
The Empire Files
Compte certifié @EmpireFiles

Tout juste notifié par YouTube que l'interview de @AbbyMartin avec @MaxBlumenthal a été bloqué dans 28 pays (y compris Israël) pour "se conformer aux lois locales". Actions désactivées et avertissements pour les internautes d'ailleurs. https://www.youtube.com/watch?v=MlNn1v4_Uf0&bpctr=1522915691 .....

L'interview critique d'Israël d'Abby Martin avec Max Blumenthal est bloquée par YouTube dans 28 pays (RT) (vidéo)

L'interview critique d'Israël d'Abby Martin avec Max Blumenthal est bloquée par YouTube dans 28 pays (RT) (vidéo)

"YouTube a affirmé qu'il a supprimé mon interview sur Israël-Palestine avec Abby Martin pour se conformer aux lois de 28 pays. Cependant, rien de ce que j'ai fait ou dit dans la discussion n'était un temps soit peu illégal, même dans les pays où les lois sur les crimes haineux sont les plus strictes", a déclaré Blumenthal à RT dans un courriel. "Mes commentaires étaient entièrement basés sur ma vaste expérience journalistique dans la région et mon analyse était de nature clinique. À aucun moment, je n'ai dénigré quelqu'un sur la base de sa foi ou de son appartenance ethnique."

Blumenthal a déclaré que ses commentaires étaient "motivés par une forte opposition à la discrimination systémique d'Israël envers les Palestiniens" et son "dévouement à l'égalité des droits pour tous". Il a qualifié la décision de YouTube de "décision politique et probablement prise sous la pression de puissants intérêts pro-israéliens".

Une capture d'écran de YouTube qui accompagnait le tweet a identifié les 28 pays et territoires où la vidéo de 2015 a été bloquée et cette liste comprend la plupart des pays européens.

Les téléspectateurs du monde entier ont répondu au tweet d'Empire Files, rapportant que la vidéo comprend un avertissement qui a été "identifié par la communauté YouTube comme inapproprié ou offensant pour certains publics". La description de la vidéo, le compteur de vues, la section commentaires, ainsi que les options "Like" et "DisLike" ont apparemment aussi été désactivées par YouTube.

Selon Blumenthal, ce n'est pas la première fois que YouTube censure ses commentaires et son journalisme sur le conflit Israélo-Palestinien. En 2010, il a réalisé une vidéo virale exposant l'"extrémisme raciste" en Israël, qui a fait l'objet d'une large couverture médiatique et a ensuite été retiré de la plate-forme sans explication.

"La tendance à censurer le matériel qui présente Israël sous un jour moins favorable ne fait que s'intensifier au fur et à mesure que les attaques de l'establishment contre les voix critiques se multiplient. Ce dernier épisode confirme mon opinion selon laquelle le lobby pro-israélien et ses complices consentants dans la Silicon Valley représentent l'une des plus grandes menaces à la liberté d'expression en Occident", a déclaré Blumenthal à RT.

L'an dernier, YouTube a invité l'Anti-Defamation League (ADL) à rejoindre son système "Trusted Flagger". L'ADL définit l'opposition au système d'apartheid israélien comme une forme d'antisémitisme. Blumenthal a déclaré à RT qu'il croit que l'ADL est probablement à l'origine de la suppression de son interview avec Martin.

Empire Files, le documentaire et l'émission d'interview diffusés sur téléSUR, est connu pour traiter de questions qui sont souvent négligées ou ignorées par les médias traditionnels.


Traduction SLT

Source: https://www.rt.com/usa/423341-abby-martin-israel-youtube-blocked/


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :


Alter Info apa
Journal d'opinion en ligne
ISSN n° 1773-0163 / CNIL n° 1070854.
Agence de presse associative
TI de Mulhouse sous les références : Volume LXXXIII (83) Folio n°73