alterinfo.net

Twitter
LA LETTRE DU PAPE AU PEUPLE DE DIEU

Zeinab Abdelaziz

LA LETTRE DU PAPE AU PEUPLE DE DIEU
LA LETTRE DU PAPE AU PEUPLE DE DIEU :
Que de souillures dans l’Église !



Cette lettre du souverain pontife, adressée le lundi 20 août 2018, vient après la révélation d’un des sommets de crimes indescriptibles, qui se perpétuent depuis des siècles, des centaines de milliers d’enfants (puisque les agressions commencent même contre ceux qui n’ont que 18 mois) ou de jeunes garçons, victimes d’abus infernal de la part de prêtres pédophiles, mais cette lettre, adressée au peuple de Dieu, semble un crime à part !

Voulue pieusement lacrymogène, languissante, cette lettre est révoltante tellement elle est biaisée, louvoyante. Au lieu d’aller droit à la résolution à prendre, le pape parle avec honte et repentir « en tant que communauté ecclésiale », c’est-à-dire en imposant la responsabilité de ces crimes à tout le corps ecclésiastique et à tous les croyants, bien plus, à tout le peuple de Dieu, comme il dit. Même la critique de ces souillures il la présente sous le nom de son prédécesseur.

Oui, hélas : « Que de souillures dans l’Église, et particulièrement parmi ceux qui, dans le sacerdoce, devraient lui appartenir totalement ! », dit le cardinal Ratzinger (futur Benoit XVI) durant le Chemin de Croix écrit pour le Vendredi Saint de 2005...

Il est vrai que Benoît XVI avait déjà dégagé 800 prêtres et 200 évêques pendant son pontificat, rien de plus, mais le pape François ne semble pas vouloir montrer la même rigueur. L’évêque chilien Juan Barros, accusé d’avoir couvert des abus sexuels concernant 80 membres du clergé, a été nommé dans le diocèse d’Osorno, au sud du Chili, en janvier 2015, malgré les réserves formulées par la commission vaticane de protection des mineurs. Récemment, lors de sa tournée en Amérique du Sud, le pape a défendu publiquement ce même Juan Barros, malgré l’indignation des fidèles, ce qui a sérieusement terni, voire torpillé, son voyage au Chili. Finalement, après avoir reçu des victimes, François a été obligé de lui imposer la démission avec deux autres évêques. C’est ce genre d’économie de cafouillage que le Vatican ne cesse de faire depuis des siècles.

C’est pourquoi il faut le dire haut et fort à ce pape : l’ampleur et la gravité des faits n’exigent pas de « relever le défi en tant que peuple de Dieu », ou qu’« il est nécessaire que chaque baptisé se sente engagé », ou de leur imposer « prières et pénitences ». On ne résout pas d’incommensurables crimes et dégâts physiques et psychologiques par la prière et le jeûne, ou « en accordant plus de temps à la prière » !

Face à ces crimes on ne se met pas tout simplement « face au Seigneur », mais on Biffe, on Barre, on Annule d’un trait de plume la vraie raison de ces bestialités : le Célibat des prêtres. Ce n’est pas de compassion qu’on a besoin, face à ces atrocités, mais du courage d’un Homme digne du poste qu’il assume.

Le dogme du Célibat des prêtres n’est point un dogme divin, d’ailleurs comme tous les dogmes du christianisme formés entre papes et Conciles. C’est un dogme qui a été formé et imposé au Moyen-Age, un bon millier d’années après Jésus-Christ. Ce dogme est une décision ecclésiale, papale, que vous seul avez le droit d’annuler, de lever l’injonction infâme de ce célibat imposée pour des vanités terrestres. En tant qu’autorité suprême de l’Eglise catholique, c’est le seul acte, que vous, Bergoglio, puissiez faire de tout votre mandat.

Le célibat des prêtres n’existe que depuis 1123, au premier Concile de Latran, qui l’imposa comme obligation. C’était le premier Concile depuis la rupture d’avec l’Eglise d’Orient. Apparemment, après la scission des deux Eglises, orientale et latine, celle-ci a tenu à se distinguer de celle-là en rendant obligatoire le célibat des officiants. Ce dogme est une décision ecclésiastique, papale, que seul un pape a le droit d’annuler, de lever l’injonction infâme de ce célibat sous tous ses détails.

D’un autre côté, il est prouvé que cette mesure n’a été prise que pour éviter la perte des biens ecclésiastiques, éviter qu’ils ne glissent ou ne soient perdus dans le domaine civil, profane, auquel appartiennent l’épouse et les enfants d’un prêtre décédé.

Dans toute cette triste histoire pédophilique, il ne s’agit pas de hausser le ton, mais de prendre un acte honnête et concret. Ce n’est pas à moi de vous rappeler un antécédent : la réhabilitation des juifs du meurtre déicide. Ce meurtre, ecclésiastiquement gravé dans l’Histoire, que l’Eglise catholique imposa et fit payer cher le prix de ce meurtre, imposé aux juifs, a été Biffé, rien que Biffé à Vatican II. Bien plus, le poids de ce prétendu crime a été imposé à tous les chrétiens. Et personne ne répliqua !

Consultez vos Textes et vos Références…
Zeinab Abdelaziz
Le 23 Août 2018

Un autre article sur le même sujet :
https://www.alterinfo.net/PEDOPHILIE-VATICANE_a138867.html































Commentaires (10)
1. franck le 23/08/2018 22:52
Comment un homme normalement constitué peut résister physiquement et mentalement au besoin sexuel, cela est impossible, ont en voit le résultats, combien d âmes brisé qui survivent avec des déséquilibres psychologiques.





2. Zeinab Abdelaziz le 24/08/2018 08:22
1.Posté par franck

Je ne demande rien d'autre que d'annuler ce dogme, imposé par des homme au Moyen-Age, i-e qui n'a rien de divin, il y a tellement d’antécédents, tellement de dogmes qui ont été changé ou annulé. J'ai cité l'exemple le plus flagrant : la réhabilitation des juifs du meurtre déicide, à Vatican II, réhabilitation qui fut imposé après l'avoir chanté pendant deux millénaires, mais la politique s'impose : lorsque le Vatican a voulu consolider la colonisation de la Palestine, il a su le faire !...

Si ce pape veut faire quelque chose d'honnête, il est le seul à pouvoir le faire, toute autre réaction c'est du calfatage !
3. franck le 25/08/2018 09:45
DSL pour le retard. .
Les chrétiens n ont qu a suivre leur bons sens sur le sujet du célibat
Et ne pas se soumettre corps et âmes a une autorité .
dieu les guide. ..
4. YYY le 25/08/2018 14:53
''la réhabilitation des juifs du meurtre déicide, à Vatican II, réhabilitation qui fut imposé après l'avoir chanté pendant deux millénaires,...''

-- du meurtre déicide ???
et aussi,
-- la déification de ''Jésus / 'Isa fils de Mariyama '' ???
Ce sont des blasphèmes, ainsi le Messihou / le Messih, lui sera témoin contre tous ces gens (Jinn et Ness) qui
-- l'associent ou le considère comme étant Al-lah,
-- l'insultent et insultent sa mère Mariyamou

Al-Lah ne Guide pas l'injuste kaifarr, moushrake, mouna-fake.
5. Zeinab Abdelaziz le 25/08/2018 18:13
@ 4 YYY

Il me semble que mon texte est clair, qu’il traite de la lettre du pape et des scandales de pédophilie, et du seul remède à ces crime : l’annulation du célibat des prêtres.

Il s’agit d’un sujet foncièrement lié au Vatican et au christianisme vaticinais.. Nul n’ignore que ce Christianisme est centré sur le meurtre de Jésus par les Juifs, puis sa déification en 325, au premier concile de Nicée. Après deux milles ans le Vatican trouva que les pauvres juifs étaient innocents et les réhabilita du meurtre déicide..

L’Islam n’entre point dans cette marmelade.
6. YYY le 25/08/2018 18:43
@Zeinab Abdelaziz

L' Islam est au dessus de cette ratatouille ainsi, c'est le repère. Sans repère de ce qui doit ''être droit et juste'', il n'est pas possible de redresser la barre de l'embarca-Sion.

Il n'y a pas plusieurs religions, il y a plusieurs factions-sectes ! Ces factions-sectes ne retrouveront jamais le droit chemin sans la grâce d'Al-Lah par l'Islam / par la soumission.

La seule religion est celle d'Abraham (as) qui est l' Islam.

Ces suppôts de Lucifer violent et massacrent leurs propres enfants !

Merci de nous avoir fait partager la lettre du Pape qui camoufle la pédophilie (entre autres...) cela par des discourts enchanteurs .
7. JBL1960 le 25/08/2018 18:53
Le Vatican a dit jeudi soir éprouver « honte et colère » après les révélations d’abus sexuels perpétrés par plus de 300 prêtres « prédateurs » et couverts par l’Église catholique de Pennsylvanie, aux États-Unis. « Les victimes doivent savoir que le pape est de leur côté. Ceux qui ont souffert sont sa priorité et l’Église veut les écouter pour éradiquer cette horreur tragique qui détruit la vie des innocents », a annoncé le Vatican dans un communiqué.
=*=
Dans ce billet, j'explique pourquoi on ne peut croire ni le Vatican, ni le pape ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/08/20/enieme-scandale-des-pretres-pedophiles-le-pape-se-dit/

J'ai rajouté en section commentaires l'info sur la lettre au peuple de dieu du père françois.

Je me permets de rajouter cette info du jour : https://www.20minutes.fr/monde/2325507-20180825-argentine-apres-rejet-avortement-3000-personnes-renoncent-bapteme

Car précisément j'appelle à la débaptisation, ou le refus de se faire baptiser, en masse qui est un acte de résistance non violent qui peut absolument faire vaciller l’empire et j'explique dans le détail, preuve à l'appui, pourquoi l'Église catholique romaine nous refuse la radiation de nos noms des registres des baptêmes dans cette page de mon blog ► https://jbl1960blog.wordpress.com/faire-tomber-lempire/

Et je songe sérieusement, à réaliser un PDF avec nos échanges de courrier avec le secrétariat de la Catholicité, l'arrêt de rejet de la Cour de cass etc pour preuves.
JBL
8. Zeinab Abdelaziz le 26/08/2018 08:21
@ 7 JBL1960 le 25/08/2018 18:53

Bonjour Jo,

Merci pour votre intervention.

Je vous encourage vivement à réaliser ce PDF avec nos échanges de courrier, que ce soit en ce qui concerne mon billet là-haut, ou avec tout autre commentaire ou article. Vous trouverez ici, dans Alterinfo, une centaine d’articles, un peu plus. Il y en a qui ne paraissent pas à la recherche, comme celui d’Un aveu qui dérange, sur la lettre de saint Jérôme, et autres. Il faudra demander l’aide de la rédaction pour que tous mes écrits paraissent à la recherche, ils sont vraiment très coopérants.

Vous pouvez avoir librement recours à tout ce que j’ai écrit, que ce soit en français ou en arabe : livres, articles, essais, interventions de Conférences locales ou internationales…

Mon site est encore en réorganisation, à pas de tortue : www.zeinababdelaziz.com , mais vous trouverez peut-être un peu plus dans le site www.saaid.net c’est un grand site en arabe :

http://saaid.net/daeyat/zainab/index.htm pour l’arabe, et

http://saaid.net/daeyat/zainab/f.htm pour le français

Inutile d’ajouter qu’il y a une bonne trentaine d’années que j’essaie, beaucoup plus même, mais seule c’est un peu difficile. Trouver des bénévoles ça devient rarissime, c’est pourquoi je vous encourage de tout cœur. Tous ces cercles vicieux qui dirigent le monde actuellement, et le mènent à sa perte, doivent réaliser qu’ils ne sont pas seuls sur terre, à commencer par cette institution vaticane, chef-d ’orchestre de la bande !

Vous pouvez demander mon e-mail à la rédaction, si cela vous serait utile en quoi que ce soit.
Bonne journée
10. JBL1960 le 27/08/2018 08:15
@ YYY = Après les sempiternelles excuses et les larmes de crocodiles, les énièmes excuses...

Il faut rappeler les anges oubliés de Tuam ► l’Orphelinat des Sœurs du Bon-Secours en Irlande ;
Irlande : Les anges oubliés de Tuam : De 1925 à 1961, à Tuam, dans l’ouest de l’Irlande, des milliers d’enfants pauvres ou nés hors mariage ont été placés au sein de l’orphelinat du Bon Secours, une maison maternelle financée par l’État et dirigée par des religieuses. C’est là que leurs mères, des « filles perdues » comme on les appelait à l’époque, accouchaient et étaient obligées d’y abandonner leur bébé. Beaucoup de ces enfants sont décédés à la suite de négligences et de manque de soins appropriés, tandis que leurs mères ont été forcées à travailler dans des laveries pour payer les rentes de leurs « bâtards ».

Pendant des décennies, cette tragédie a été effacée de la mémoire collective. Impossible, en Irlande, de remettre en question la toute-puissante Église catholique ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/03/18/hier-comme-aujourdhui-leglise-catholique-romaine-et-les-etats-sont-associes-pour-nous-tuer/
Nouveau commentaire :


Alter Info apa
Journal d'opinion en ligne
ISSN n° 1773-0163 / CNIL n° 1070854.
Agence de presse associative
TI de Mulhouse sous les références : Volume LXXXIII (83) Folio n°73