alterinfo.net

Twitter

Le Complot se dessine !

Zeinab Abdelaziz

Le Complot se dessine !

Le pape François et le patriarche Tawadros II des coptes orthodoxes

Dans l’article précédent, ayant pour titre Le Pape, les Chrétiens du Moyen-Orient et Un Nouveau Complot qui se dessine, concernant la réunion des patriarches du Moyen-Orient à Bari, il était question d’une réunion à huis-clos pour tisser la trame d’un complot bergoglien. Dans cet article la situation se clarifie : Oui, le complot se dessine un peu plus clairement, quoique cousu de fil blanc.

La rencontre œcuménique à Bari, le 7 juillet 2018, réunie grâce à l’invitation du pape François, sous le thème insipide : « Que la paix soit sur toi. Les chrétiens ensemble pour le Moyen-Orient », les nœuds hermétiquement soudés, commencent à se relâcher... Les représentants des Eglises et confessions du Moyen-Orient, étaient invités à une journée de prière commune pour la paix au Moyen-Orient, dans la ville de Bari, au bord de la mer, où se trouvent les reliques de saint Nicolas de Myre. Notons, en passant, que c’est du port de Bari que les navires partaient pour les Croisades contre les musulmans…

Le décorum ecclésiastique étant indispensable dans toutes ces scènes et mises en scènes pour fomenter un nouveau complot vaticanais, après la vénération des reliques de saint Nicolas dans la crypte de la basilique, le souverain pontife a allumé la lampe dite « uniflamme », symbolisant l’unité des chrétiens, thème d’une importance capitale pour le Vatican, qui ne cesse depuis son fameux Vatican II et ses décrets scandaleux de mener, tambour battant, sa lutte louvoyante pour réaliser l’œcuménisme de toutes ces églises, séparées à des dates variées depuis des siècles, mais dont le nombre atteint de nos jours le chiffre de 349 séparations dogmatiques, - ce qui constituent un vrai travail de titans pour les pacifier, et prouve en même temps que ce christianisme est d’une flexibilité doctrinale et d’une maniabilité extraordinaire surtout s’il y a au programme l’éradication de l’Islam. Raison pour laquelle l’œcuménisme des églises a été inventé.

Au terme de cette prière, François a invité tous les fidèles à réciter le Notre Père, « avec simplicité de cœur et en communion d’esprit » (faute de mieux), chacun des patriarches dans sa langue. Ensuite ils ont béni la foule avant de rejoindre la basilique Saint-Nicolas pour une rencontre à huis clos. Et c’est là que le complot a été tissé dans le silence hermétique des murs.

A la fin de cette rencontre, le pape fit une brève intervention sur le parvis de la cathédrale, suivie du geste insipide d’un lâcher de colombes en signe de paix. « Nous encourageant mutuellement, nous avons dialogué fraternellement, dit le pape. Cela a été un signe que la rencontre et l’unité doivent toujours être recherchées sans peur de la diversité. » Et de certifier impassiblement : « c’est la volonté réelle d’écoute et de dialogue qui apportera la paix ». De quelle paix ose-t-il parler alors que c’est d’un complot malhonnête qu’il s’agit de tisser, surtout que l’expression « sans peur » ne passe pas inaperçue.

Dans un entretien accordé à L’Osservatore Romano le 14 juillet, le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, s’exprimait dans ces termes : « Cette journée a véritablement été un événement historique, affirma-t-il, car pour la première fois, tous les responsables des confessions chrétiennes présentes au Moyen-Orient se sont réunis, pour prier et réfléchir ensemble » ! S’il ne s’agissait que de prier et de réfléchir, chacun pouvait le faire chez soi et envoyer les réflexions par mail à son Bergoglio. Mais comme il s’agissait d’un double complot, le huis clos à la lumière d’une lampe uniflamme était indispensable.

Il était nécessaire, de distinguer l’œcuménisme de la « charité » et celui de la « vérité » dit le cardinal Koch. Le premier est celui du quotidien et « avance bien », puisque c’est par charité que le pape pense fondre ensemble ces centaines de différences dogmatiques. Alors que le dialogue de la vérité est de niveau théologique… Celui-ci nécessitant des commissions spécifiques, des pourparlers, des justifications, et surtout de faire miroiter preuves en mains, le spectre menaçant de l’Islam et des Musulmans. C’est pourquoi il s’inscrit dans un temps plus long, puisqu’il faut appeler politique, mensonges et ingérences au secours.

Quant au cardinal irakien Louis-Raphaël Sako, patriarche de Babylone des Chaldéens, il a répondu aux questions de Gianni Valente, du site italien Vatican Insider, le 19 juillet 2018 avec un peu plus de relaxation. Dans les discussions à huis clos, dit-il, « nous n’avons pas abordé les questions doctrinales, comme s’il était acquis maintenant que nous partageons la même foi ». Phrase qui dénote au moins que les questions doctrinales étaient déjà résolues, que toutes ces différences pour lesquelles les chrétiens, tous groupes confondus, s’entretuèrent avec brutalité et acharnement pendant des siècles, chacun défendant ses dogmes façonnés recette en main, les voilà qui mettent tout de côté pour se consacrer à l’ennemi qu’ils ont pieusement façonné : l’Islam et les musulmans. Mais là une question s’impose : les adeptes de tous ces christianismes sont-ils au courant de cette diabolique réconciliation qui passa inaperçue ?

Comme signe visible à tout le monde de cette fausse unité ou unité camouflée, ils décidèrent de fixer une date commune pour la fête de Pâques. Décision qui a été proposée avec force certes. Puis Le cardinal Sako ajouta, et c’est là la cerise de cette réunion : « nous avons souhaité voir cette rencontre renouvelée à l’avenir et, pour ma part, ouverte aux musulmans et aux juifs d’Orient, car de nombreux chrétiens provenant d’Eglises et de communautés différentes rassemblées, pourraient ainsi être pris en exemple et aider les chiites et les sunnites à surmonter leurs conflits ».

Quel intérêt a-t-il ce pape à se fourrer dans des divergences politico-religieuses, à amalgamer chiites et sunnites, dont la plupart de leurs différents remontent à l’ingérence du Vatican et ses croisades ? Et surtout quel intérêt a-t-il d’y ajouter les juifs d’Orient dans cette marmelade ?

N’est-il pas temps que ce pape cesse toutes ces machinations qui ne visent qu’à faciliter l’installation du Nouvel Ordre Mondial, duquel il dépend, et de s’occuper de cette « Machine pédérastique », dont le mal touche et invalide depuis des siècles la psychologie et le physique de millions d’êtres humains tous âges confondus ? Ne lui suffit-il pas tous ces millions de musulmans tués depuis leur fameux 9/11 pour fomenter d’autres guerres à venir ?


Zeinab Abdelaziz
18 Août 2018

https://www.alterinfo.net/Le-Pape-les-Chretiens-du-Moyen-Orient-et-Un-Nouveau-Complot_a139882.html



Commentaires (5)
1. YYY le 19/08/2018 12:31
Merci Madame Zeinab Abdelaziz.

Le monde court à sa perte, ils ne s'en rendent pas compte.

Des satanistes lucifériens...''L’œcuménisme / Zumara'' parfois orthographié écuménisme qui indéniablement diablement sert Lucifer et d'écumer le monde (écumer : Sens Figuré: Faire le métier de pirate. Écumer les mers, écumer les côtes : Exercer la piraterie.)
Le Vatican et le culte de Lucifer
https://www.youtube.com/watch?v=n89AFXYc3MM
Le pape François glorifiant Lucifer
https://www.youtube.com/watch?v=gNaVykUONjo

''..., et de s’occuper de cette « Machine pédérastique »,'' et, c'est de pire en pire, un empire de pédophiles !
https://www.msn.com/fr-fr/news/monde/300-pr-c3-aatres-am-c3-a9ricains-accus-c3-a9s-de-p-c3-a9dophilie-plus-de-1000-victimes/ar-BBLWSf7 s’occuper de cette « Machine pédérastique »,
2. YYY le 19/08/2018 13:07
Le Pape François prépare la nouvelle religion mondiale !
https://www.youtube.com/watch?v=JyR0FXKyCL4

3. franck le 19/08/2018 15:13

Coran 5 v82 Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent: "Nous sommes chrétiens".
4. françoise le 19/08/2018 19:10
et quand un Imam prie lors de la Cérémonie de Gênes? Je n'avais jamais entendu cela auparavant....Merci Madame.
5. YYY le 19/08/2018 20:27
@franck

NB: Ces traductions sont orientées...
2. al-Baqarah ; 26 Certes, Allah ne se gêne point de citer en exemple n'importe quoi : un moustique ou quoi que ce soit au-dessus ; quant aux croyants, ils savent bien qu'il s'agit de la vérité venant de la part de leur Seigneur ; quant aux infidèles, ils se demandent : « Qu'a voulu dire Allah par un tel exemple ? » Par cela, nombreux sont ceux qu'Il égare et nombreux sont ceux qu'Il guide ; mais Il n'égare par cela que les pervers,

Coran 5 v82 Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent: "Nous sommes Naçara ".
Ceux qui se disent aujourd'hui en usurpateurs sans vergogne '' Naçara '' ce ne sont pas des associateurs ???

Naçara, baçara, çara li çar, younçorna Al-Lah, wa Ançara Al-Lah...
(voir commentaire du lien de l'article ci-dessous et Al-Qor'an en Arabe.)
https://www.alterinfo.net/Le-Pape-les-Chretiens-du-Moyen-Orient-et-Un-Nouveau-Complot_a139882.html
Nouveau commentaire :



Alter Info apa
Journal d'opinion en ligne
ISSN n° 1773-0163 / CNIL n° 1070854.
Agence de presse associative
TI de Mulhouse sous les références : Volume LXXXIII (83) Folio n°73