alterinfo.net

Twitter

Le Pape ignore-t-il les Evangiles à ce point ? (2/2)

Zeinab Abdelaziz

Le Pape ignore-t-il les Evangiles à ce point ? (2/2)
Le Pape ignore-t-il les Evangiles à ce point ? (2/2)



Les quelques exemples cités dans la première partie de cet article prouvent à quel point les contradictions constituent le tissu principal du christianisme. Faire paraitre d’Evangile du Christ, publier celui de saint Paul, chercher l’Evangile de Dieu ou sortir celui de Barnabé des décombres où il fut mis à l’Index par le pape Gélase, au septième siècle, ne va absolument rien changer dans tous les travaux d’érudits qui dévoilèrent incontestablement ces manipulations ou prouvèrent tant d’autres. Mais les quelques versets qui suivent, non seulement donnent suite aux manipulations, mais sont en rapports direct avec les temps présents et influencèrent foncièrement le déroulement des évènements. Toutes les citations proviennent des Actes des Apôtres, qui sont moins connus que les Evangiles :

* « Cet Homme (…) vous l’avez pris et fait mourir en le clouant à la croix par des mains impies… » (Ac 2 : 23) ;
* « Que toute la maison d’Israël le sache donc avec certitude : Dieu l’a fait Seigneur et Christ, ce Jésus que vous, vous avez crucifié » (Ac 2 :36) ;
* « Sachez-le bien, vous tous, ainsi que tout le peuple d’Israël : c’est par le nom de Jésus Christ le Nazôréen, celui que vous, vous avez crucifié, et que Dieu a ressuscité des morts… » (Ac 4 : 10) ;
* « Le Dieu de nos pères a ressuscité ce Jésus que vous, vous aviez fait mourir en le suspendant au gibet » (Ac 5 : 30) ;
* « Lequel des prophètes vos pères n’ont-ils point persécutés ? Ils ont tué ceux qui prédisaient la venue du Juste, celui-là que maintenant vous venez de trahir et d’assassiner » (Ac 7 : 52) ;
* « Sans trouver en lui aucun motif de mort, ils l’ont condamné et ont demandé à Pilate de le faire périr. Et lorsqu’ils eurent accompli tout ce qui était écrit de lui, ils le descendirent du gibet et le mirent au tombeau » (Ac 13 : 28-29) ;
* « … vous avez souffert de la part de vos compatriotes les mêmes traitements qu’ils ont soufferts de la part des juifs : ces gens-là ont mis à mort le Seigneur et les prophètes » (1 Th 2 : 14-15).

Que Jésus ait été crucifié, - la croix n’existait point d’ailleurs à l’époque, ou suspendu au gibet, ou tout simplement assassiné par les juifs, cela ne change en rien le crime qu’ils ont commis, d’où l’appellation imposée par l’Eglise de « peuple déicide ». Crime qui leur fut imputé pendant presque 2000 ans d’histoire vécue, et répété dans toutes les messes dominicales ou festives, avec tout ce que les registres des papes comportent comme accusations et châtiments…

Puis, tout d’un coup, dans un acte typiquement théâtral, l’Eglise fait volte-face avec son Vatican II (1965), se souvint que ces pauvres déicides sont tellement innocents qu’elle les réhabilita du meurtre déicide, dans le fameux document Nostra Aetate, et par là, consolida pieusement leur présence et leur emprise sur la terre usurpée de la Palestine.

Inutile de rappeler à quel point ce changement burlesque vida les églises, à quel point les adeptes ou même des ecclésiastes fuirent sur la pointe des pieds, de sorte qu’un slogan se propagea signalant l’hémorragie silencieuse de l’Eglise, que le pape essaye de combler par sa nouvelle évangélisation.

Si tout cela tient du passé ou presque, ce que représente actuellement un cri d’alarme, à ne point négliger, ce sont toutes les machinations que mène le pape pour évangéliser le monde, quels que soient les artifices, pour ne pas dire les crimes ou les astuces, auxquels il a recours à une allure qui bouleverse tout dans son chemin. Une rage inassouvie contre l’Islam et les musulmans, qu’il essaye de déraciner quels que soient les artifices.

Il est vrai que cette haine inextricable contre l’Islam et les musulmans date depuis le huitième siècle, presque, lorsque l’Eglise saisit que l’Islam n’est point une hérésie chrétienne, qu’elle plaça parmi les cents et une des hérésies qui entravèrent sa formation, mais une nouvelle Révélation Divine, qui vient rectifier toutes les manipulations qui eurent lieu dans les deux Révélations précédentes pour instaurer le vrai Monothéisme. La guerre commença depuis pour ne plus s’arrêter…

La vraie grande vague d’éradication de l’Islam, dans les temps modernes, commença avec la fameuse comédie du 9/11 pour ne plus s’arrêter aussi. Elle fût imposée aux étazuniens par le Concile œcuménique des Eglises en janvier 2001. Le 9 septembre 2001 commença une guerre que G.W. Bush déclara qu’« elle sera une croisade de longue haleine »! Combien de pays musulmans n’ont-ils pas été éradiqués ? Combiens de millions de musulmans n’ont-ils pas été assassinés ? Et tout cela sous le couvercle d’un Terrorisme préfabriqué, imposé à l’Islam et aux musulmans.

Un dernier mot à un pape jésuite, qui prit saint François d’Assise comme patron, ce saint qui est parti au huitième siècle pour évangéliser le Sultan Al-Kamel, parmi une des croisades contre l’islam ! Au lieu de toutes ces guerres impitoyables, pour imposer une religion formée, rapiécée et cousue avec du fil blanc, n’est-t-il pas plus honnête de cesser toutes ces guerres, toutes ces machinations qui visent à évangéliser les musulmans, et surtout d’arrêter toutes sortes de comportements basés sur des documents soutirés ou extirpés grâces à des astuces qui manquent de probité ?

N’est-il pas plus honnête de vous occuper à calfater tous les trous qui avilissent votre barque, au lieu d’ourdir de nouveau complots, en imposant le dernier samedi de chaque mois de mai « pour que 100 millions de croyants puisse atteindre un milliard de musulmans avec l’Evangile » ?

N’est-il pas plus probe de cesser de soutirer des documents et des accords, comme celui de la fameuse « Fraternité Humaine », signé le 4 février 2019, à Abou Dhabi, grâce à des documents truqués grâce à une traduction qui manque de probité ? Document que vous prenez comme preuve en main, disant drôlement que les musulmans du monde entier vous prient de débarrasser l’Islam de tout le terrorisme qu’il contient, ou vous qui permettra d’édifier la « Maison de la Famille Abrahamique » ?!
Zeinab Abdelaziz
Le 3 mai 2020


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :



Alter Info apa
Journal d'opinion en ligne
ISSN n° 1773-0163 / CNIL n° 1070854.
Agence de presse associative
TI de Mulhouse sous les références : Volume LXXXIII (83) Folio n°73