alterinfo.net

Twitter

Les États-Unis projettent d’attaquer Damas avec des missiles et des bombes

Agence Tass

Quartier de Badawi à Damas
 

    Selon le plus haut gradé russe, après les provocations, les États-Unis projettent d'accuser les forces gouvernementales syriennes d'avoir recours à des armes chimiques.
 

    Moscou, 13 mars, Agence Tass. Mardi, Valery Gerasimov, le chef d'état-major de Russie, a fait savoir que, dans le but de justifier une attaque massive des États-Unis contre les quartiers du gouvernement de Damas, les terroristes préparent une provocation avec des agents chimiques en Syrie.
 

    Selon le général Gerasimov, la Russie dispose de faits concrets concernant les préparatifs de la mise en scène de l’usage d’armes chimiques contre les civils par les forces gouvernementales.
 

    Après les provocations, les États-Unis projettent d'accuser les forces gouvernementales syriennes d'utiliser des armes chimiques. Il a ajouté que les États-Unis ont l'intention de « fournir la soi-disant "preuve" présumée de morts de masse de civils, incombant au gouvernement syrien et aux dirigeants russes qui le soutiennent. »
 

    « À titre de contre-mesure, Washington prévoit de lancer une attaque avec des missiles et des bombes contre les quartiers gouvernementaux de Damas, » a dit le général Gerasimov.
 

    Il a souligné que des officiers de l’armée russes sont présents à Damas dans les installations du ministère de la Défense de Syrie, et « qu'en cas de mise en danger de la vie de nos militaires, les forces armées russes prendront des mesures de représailles contre les missiles et les moyens qui permettent de les tirer. »
 

Les représailles

 

    Le ministère de la Défense de Russie est prêt à prendre des mesures de rétorsion contre l’éventuelle attaque étasunienne sur Damas, si l'armée russe est mise en danger, a ajouté le chef d'état-major russe.
 

    « Dans le même temps, des conseillers militaires russes, des membres du Centre russe de réconciliation pour les camps en conflit et des policiers militaires séjournent dans les locaux du ministère de la Défense à Damas. En cas de menace pour la vie de nos militaires, les forces armées russes prendront des mesures de représailles à la fois contre les missiles et les moyens militaires qui les tireront, » a-t-il continué.
 

    Selon le général Gerasimov, « les évolutions visant à toujours plus normaliser la situation dans la capitale syrienne se poursuivent. »
 

    Selon des rapports antérieurs, des groupes armés illégaux bombardent au mortier les positions des forces gouvernementales syriennes et les quartiers résidentiels de Damas et de ses banlieues.
 

Agence Tass, 13 mars 2018

Original : http://tass.com/world/993678
Traduction Petrus Lombard



Commentaires (0)
Nouveau commentaire :



Alter Info apa
Journal d'opinion en ligne
ISSN n° 1773-0163 / CNIL n° 1070854.
Agence de presse associative
TI de Mulhouse sous les références : Volume LXXXIII (83) Folio n°73