alterinfo.net

Twitter

Les attributs du dévergondage impérialo-sionistes

MOHAMED BENALLAL

Les attributs du dévergondage impérialo-sionistes : la tartuferie, le mensonge, la perversité, la viciation, la tromperie, et la perfidie

« L'hypocrisie est seulement un hommage à l'intérêt.” Proverbe

Les attributs du dévergondage impérialo-sionistes
La relation de Washington imposée a l'Irak de Saddam en 1990-1991 par la formule humiliante de : " Pétrole contre Nourriture" ne verra plus le jour ni au Liban ni encore en Syrie, cet ignoble chantage est désormais révolu, la Résistance des Peuples Libano- Syrienne avortera ce plan, comme les autres projets Maléfiques créés intentionnellement pour affaiblir, Beyrouth et Damas et bien d’autres pays classés comme « pays dit voyous »,...
La Syrie avait mis tout son poids pour résister à la machination du printemps arabe et ce depuis 2011 ; alors que l’occident, les USA, Israël et les acolytes espéraient un nouveau moyen orient plus soumis au sionisme et à l’impérialisme américains ; dont ces derniers trouvent leur compte. La Syrie résiste et le nombre d’actions hostiles à son encontre ne cessent de prendre de l’ampleur c’est pourquoi la Syrie avait fait appel à l’Iran, la Russie et au Hizb Allah, Pour changer la situation,
La manipulation par le chantage via le mensonge de ce que fait l’arrogance US à partir de sa force militaire, économique, financière, et politique, impose aux pays qualifiés de voyous qui refusent de se soumettre aux ordres de l’ Oncle Sam. Elle a été imposée à Irak sous Saddam durant la période 1990 à 1991, qui était sous embargo, sous une formule humiliante de « Pétrole contre nourriture ». Cette formule satanique avait détruit l’Irak. Cette politique machiavélique est de nouveau réactualisé pour être mise en œuvre en Syrie, afin de l’étouffer une bonne fois pour toute. L’arrogance nourrie en plus, avec une impertinence et de la perfidie ; les USA viennent de promulguer la fameuse « loi de César » dans l’unique but de neutraliser la Syrie, et par la suite imposer un embargo pour tous ceux qui traitent avec la Syrie comme la Russie, l’ Irak, l’Iran, le Liban, et bien d’autres pays, le mensonge de l’oncle Sam fait partie de cette manigance, pour justifier la protection des civils. C’est exactement, le même cinéma que celui de l’ Irak 1991 qui se répète avec la Syrie. L’impérialo-sionisme avait jugulé l’Irak pour lui sauver la vie. La Syrie, unique pays, qui refuse de signer la « pax américano » avec Israël, et de ce fait, la Syrie avait subit les pires guerres économiques, politiques, psychologiques, militaires, médiatiques, et culturelles, mais en vain la Syrie a su résisté fortement, c’est pourquoi l’Oncle SAM a promulgué la « loi César », sa dernière carte pour déposséder les victoires acquises par la Syrie. Les Amériques font le tout pour le tout, pour que la Syrie ne retrouve la quiétude, l’accalmie, et prendre part à un rythme de vie normale au sein du concert des nations sans suivisme, ni dépendance pour que le droit prime sur la question palestinienne et la reprise du Golan usurpé.
Les américains ont fait de « la loi césar » un nouvel instrument de terrorisme, cette fois- ci, il est de l’ordre économique, qui oblige l’entourage de prés ou de loin , qui font de l’échange, et ont une relation avec la Syrie de les écarter afin d’isoler la Syrie de la sphère économique.
Le Liban premier pays victime de ce terrorisme économique, « la loi césar » oblige le Liban la fermeture de sa frontière terrestre tout en le menaçant de dures sanctions économiques. Le Liban étant le premier concerné car, il abrite la résistance qu’Israël et les Amériques font tout pour l’assiéger.
Une nouvelle guerre est déclarée au Liban, les Amériques font le tout pour affamer les libanais, et enfin les plier pour qu’ ils se retournent contre la résistance, c'est-à-dire désarmer la résistance et la démanteler tout en l’ obligeant de couper court avec l’Iran, et donner carte blanche à Israël, afin de s’ imposer sur la terre, la mer ,les eaux, le pétrole, et l’ air libanais.
La « loi césar » est fait dans le but , pour qu’Israël deviendrait le maitre incontesté du nouveau Moyen Orient, elle insinue de ce fait à la Syrie, et au Liban, que vous avez le choix entre la capitulation ou bien mourir de faim(embargo) un choix ou la mort se situe sur les deux niveaux ; la mort par la faim, et la mort à petit feu par le désarmement pour affaiblir à jamais la résistance.
La faim (génocide) et le meurtre (crime) contenus dans les dispositions de la « loi césar » sont doublement contraires, en premier aux droits de l’homme, et en second en infraction des règles du droit international la « loi césar » contraint la résistance via la pression populaire (faim) à renoncer à sa force et sa puissance.
Il est clair que les USA après tant d’échecs, via les guerres politiques, les guerres psychologiques, médiatiques… que l’unique solution pour en finir avec la résistance ; est de mettre en œuvre le plan « faim » et « meurtre » qui annonce l’unique solution pour en finir avec la résistance ceci est vu du coté de l’Oncle Sam.
Par contre du coté de la résistance libanaise, la réponse ne s’est pas fait attendre : sèche, décisive, et sans équivoque est venue du S/G( secrétaire) du Hizb Allah
Le S/G parlait au nom de l’axe de la résistance et entendait renforcer et stimuler la confrontation pour dire aux américains, que cette « loi césar » est nulle, et non avenue. Le désarmement de la résistance restera une illusion stérile. La reddition, et la soumission de la résistance n’existe pas dans le lexique de la résistance .
Les armes de la résistance représentent la question existentielle de vie ou de mort, la menace de Nasr Allah : « nous vous tuerons » répétée trois fois dans son discours du mardi 23/06/20, pour leur dire une bonne fois pour toute, que la décision finale est déjà prise. L’axe de la résistance est fin prêt pour une guerre globale, qui n’exclut aucune partie face aux Amériques, Israël, et ses acolytes.
Une guerre, qui n’excepte aucun ennemi, aucun allié, ou agent de l’Amérique, ni aucun de leurs intérêts dans la région. Quant au rêve de l’Amérique de faire plier ses antagonistes par la famine, il ne se réalisera tout simplement pas. Les jours, mois à venir apporteront la réponse à toute éventualité contextuelle.
Ce jeu( embargo) malsain de l’ impérialisme, et du sionisme, s’ ajoute la gardienne de la paix, qui se dévergonde aux imperialo –sionistes, et ses vassaux , elle ne se dévoile, que lorsque le droit légitime se manifeste c'est-à-dire, quand la Syrie recouvre par sa force une partie de son territoire usurpé, à ce moment là, l’ONU lance des cris du haut la tribune du droit humanitaire sans se référant au mal de l’ agresseur, et de l’ occupation d une partie du territoire indu par la Turquie, et ses terroristes.
En conclusion il est clair, que le droit international n’est plus un droit pour certains pays, qui se manifestent pour recouvrir leur droit, quant les intérêts sont en jeu.
Le mensonge actualisé à la manière la plus hypocrite, et la plus perfide par l’imperialo- sionisme, et ses acolytes avec comme la force médiatique, et financière. cet ensemble du mal s’accorde sur tous les fronts, pour mener une politique agressive afin de sauvegarder leurs propres intérêts dans le but de mettre à genoux la Syrie, le Liban, la Lybie, l Irak, le yemen…. Et écraser toutes les règles de l’art pour arriver à ce but.
La mauvaise conscience imperialo-sioniste ; ces derniers, qui se prennent pour les maitres du monde sont des diseurs de mensonges ; et de véritables assassins, criminels, ils se manifestent en maitre arrogant, et absolu de ce monde, ils n’hésitent pas de perpétuer encore, et davantage de mal aux peuples.
BENALLAL Mohamed


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :



Alter Info apa
Journal d'opinion en ligne
ISSN n° 1773-0163 / CNIL n° 1070854.
Agence de presse associative
TI de Mulhouse sous les références : Volume LXXXIII (83) Folio n°73