... ... ...
...

alterinfo.net

Twitter
Les vassaux s’en vont en guerre

BENALLAL MOHAMED

« L’art de la guerre, qui est l’art de détruire les hommes, comme la politique est celui de les tromper ». J.R.Alembert

Les vassaux s’en vont en guerre





Les USA et Israël n’ont que des domestiques et des serviteurs pour bien les utiliser, ils n’ont point de sentiments pour les qualifier en tant qu’amis. Lorsque les Amériques et Israël affirment publiquement que l’Arabie saoudite est leurs meilleurs alliés dans la région ce n’est pas pour faire plaisir mais bien pour l’utiliser à des fins égoïstes dont le pétrole reste ce ciment qui sert l’intérêt de cette union contre nature « pétrodollaresses »
Par ailleurs ,Arabie saoudite combat aujourd’hui le Hizb Allah , l’Iran, les Houttis, le Hachd Echaabi… et pour mieux encore se faire douce et belle au yeux d’Israël et de D. Trump l’Arabie saoudite n’ a pas hésité de sacrifier son bon enfant Al Hariri le premier ministre libanais en le destituant gratuitement par un mauvais et sale scenario à la hollywoodienne .Elle s’attend à ce que Israël la félicite de son geste minable qui pourrait peut être faire éclater le Liban par de nouveaux problèmes ( séditions) afin de diminuer la capacité de force du Hizb Allah qui ferait bien plaisir à Israël et satisfaire les Amériques, tout en attendant de programmer un second scenario pour dissoudre le Hamas afin qu’Israël se soulage encore plus et mieux pour bien consolider ses assises en tant que maitre incontestable dans la région. L’Arabie saoudite est un pays d’inculture ayant un grand fut de pétrole et une grande tirelire de $ comme avait bien schématisé par feu H. Boumediene c’est un pays qui ne pèse pas beaucoup face à un Iran séculaire ayant une culture bien avancée. Il ne faut pas oublier de préciser que Riyad, allié des États-Unis et maintenant d’Israël dans la région, a semé la pagaille au Moyen-Orient, avec ses exactions au Yémen et le massacre de milliers de civils d’une part, et son soutien aux terroristes en Syrie en Libye et en Irak d’autre part. Au milieu de ce méli-mélo, l’Iran a pris le parti de défendre le Yémen, la Syrie et l’Irak, en luttant contre le terrorisme (instrument utilisé par les Yankees) .Les Amériques ,Israël et les arabo sionistes veulent rétablir à leurs avantages et à leurs manières la paix( Pax americana) dans la région tout en éliminant les forces qui peuvent offusquer Israël.
« Le terrorisme US est avant tout un acte politique, il cherche à provoquer un effet politique .Si, à cause de lui, nous changeons notre société, il est gagnant. Nous vaincrons les terroristes en vivant comme le voulons, et non comme ils le veulent eux » T.Clancy
La Syrie à payé le prix fort de sa relation avec l’Iran ; c’est parce l’Iran de Khomeiny avait fermé l’ambassade d’Israël au temps du Shah et a été remplacée par l’ambassade de Palestine, il est de même avec le Yémen. L’Arabie saoudite est en train de faire pression sur Washington pour sortir de sa torpeur du Yémen et œuvrer contre la menace iranienne.
Israël est bien a l’aise de faire parti de l’axe des gouvernants arabes soumis. D’ailleurs les israéliens ont salué et ont un grand respect pour le nouvel larbin prince héritier Mohamad Ben Salman qui œuvre avec bravoure pour destituer plusieurs ministres dans sa guerre contre la corruption et n’a pas peur de faire face à l’oligarchie religieuse saoudienne .Le rêve d’Israël vient d’être finaliser par la stratégie sioniste qui est en train de casser le mythe de celui que les états arabes voudraient l’éliminer ou bien la jeter en mer au temps du panarabisme et du nationalisme arabe et du Nasserisme. C’est l’Arabie saoudite qui est chargée de mettre fin par tous les moyens, à toutes sortes de menaces qui peuvent à Israël et c’est elle qui est en train de préparer la piste pour résignation humiliante aux arabes et aux palestiniens. L’Arabie saoudite avec son wahhabisme est la source de tous les maux des arabes
« Le terrorisme vise à créer des amalgames et à fédérer des sensibilités différentes, en s’appuyant sur des sympathies, un sentiment d’humiliation, de rejet ».D.de Villepin
Et voila que l’Arabie saoudite considère l’Iran comme le premier ennemi, c’est une réjouissance gratuite sans pareille en plus Israël ne cesse de se vanter de la qualité des relations qu’elle a instaurées avec des Etats arabes soumis, mêmes ceux qui n’ont pas conclu de traité de paix avec Israël. Avec l’Egypte tout va pour le mieux, la coopération avec la Jordanie est stratégiquement confortable, un partenaire sans pareil avec les émirats arabo sionistes. Tout cela va à l’avantage d’Israël bien sur et pour le grand malheur des arabes et des palestiniens.
Le missile balistique yéménite sur Ryad attribué à l’iran et la destitution ou démission d’Al Harriri se sont des cartes qui sont distribuées gratuitement pour la faveur d’Israël pour mieux et bien la satisfaite ce sont aussi des motifs qui permettent de lutter contre l’Iran qualifiée d’ingérence alors que les injonctions politiques matériels et autres et même les agressions des US, Israéliennes et occidentales sont permises , légales et non discutables alors quand il s’agit de l’Iran qui n’a jamais agressé, ni intervenue contre son gré n’est pas toléré . L’Iran est devenu le nouvel ennemi commun d’une coalition arabo sioniste pour faire avancer sans aucun problème le processus de paix qui se fait au détriment des palestiniens un remake de 1948. C’est une aubaine pour Israël qui en profite pour ne pas rater l’occasion de s’allier fortement avec les arabo sionistes. L’Iran est devenu le nouvel ennemi et Israël le nouvel ami de certains gouvernants arabes et musulmans.
« L e terrorisme peut être une méthode de gouvernement, parce qu’en agissant sur l’imagination des masses gouvernées il augmente le pouvoir de la loi »J.Romains
Ils sont encore naïfs, bêtes et nuls d’ailleurs les gouvernants arabes portent un zéro de couleur noir sur leurs tète. Ces gouvernants arabes croyant peut être au bien fait des yankees et d’Israël pour assurer leurs vassalités. Les accords d’Oslo ne sont pas encore oubliés ni même appliqués et l’on pense déjà au plan arabe qui met fin aux refugiés Palestiniens et même a Al Qods sinon la légalisation pure et simple de la spoliation de nouvelles terres dans la Cisjordanie. La réunion de Charme Cheikh été faite pour étouffer sinon exterminer la résistance (Hamas et Hisb Allah) qualifiée de terrorisme suivit par quatre guerres ( 3 guerres 2008-2012-2014sur Gaza et 2006 avec le Hiz Allah) ou la résistance avait mis fin à l’invincibilité d’Israël et dont Israël prépare des ceintures murs en bêton pour se fortifier refusant ainsi d’être à la merci des roitelets pour une nouvelle guerre avec le Hizb Allah.les roitelets croyants bien faire mais ne sachant pas qu’ils resteront à jamais des larbins au service de l’impérialisme( US-sionisme)
BENALLAL MOHAMED


Liste des guerres d'Israël
Cette liste regroupe les guerres et conflits ayant vu la participation d'Israël. Voici une légende facilitant la lecture de l'issue des guerres ci-dessous :
• Victoire israélienne
• Défaite israélienne
• Autre résultat (par exemple un traité ou une paix sans un résultat clair, un Status quo ante bellum, un résultat inconnu ou indécis)
• Conflit en cours
État d'Israël[modifier |
Début Fin Nom du conflit Belligérants Lieu Issue
Alliés (y compris Israël) Ennemis
mai
1948 mars
1949 Guerre israélo-arabe de 1948-1949
Israël
Royaume d'Égypte
Royaume d'Irak
Jordanie
Syrie
Jihad al-Muqadas
Israël
Victoire israélienne
Accords d'armistice israélo-arabes de 1949

octobre
1956 mars
1957 Guerre de Suez
Israël
France
Royaume-Uni
Égypte
Sinaï
Victoire militaire des coalisés
Victoire politique de l'Égypte et reprise du contrôle de canal de Suez par l'Égypte
5 juin
1967 10 juin
1967 Guerre des Six Jours
Israël
Égypte
Syrie
Jordanie
Israël, Égypte
Victoire israélienne
juillet
1967 août
1970 Guerre d’usure
Israël
République arabe unie
Union soviétique
OLP
Cuba
Jordanie
Sinaï, Jordanie
Les deux camps revendiquent la victoire.
Poursuite de l'occupation israélienne du Sinaï

6 octobre
1973 24 octobre
1973 Guerre du Kippour
Israël
Égypte
Syrie
Rives du canal de Suez, Plateau du Golan et régions avoisinantes. Victoire tactique israélienne
Cessez-le-feu de l'ONU
Accord du 4 septembre 1975 sur le Sinaï

3 juillet
1976
4 juillet
1976
Raid d'Entebbe
Israël
Ouganda
Aéroport international d'Entebbe en Ouganda
Mission réussie
102 otages sur 105 secourus
Juin
1982 Septembre
1982 Intervention israélienne au Liban
Israël
Armée du Liban Sud
Syrie
OLP
Sud-Liban
Victoire tactique israélienne qui finit toutefois par devoir quitter le Liban ; occupation militaire du Liban-sud.
décembre
1987 décembre
1993 Première intifada
Israël
Palestiniens
OLP
Hamas
Israël, Bande de Gaza, Cisjordanie
Accords d'Oslo

28 septembre
2000 2005 Seconde intifada
Israël
Palestiniens
Hamas
Jihad islamique palestinien
Fatah
Israël, Bande de Gaza, Cisjordanie
Construction de la barrière de séparation israélienne

12 juillet
2006 14 août
2006 Conflit israélo-libanais de 2006
Israël
Liban
Hezbollah
Liban, Israël
Défaite Israélienne. Israël échoua à démilitariser le Hezbollah libanais.
Résolution 1701 du Conseil de sécurité des Nations unies

27 décembre
2008 18 janvier
2009 Guerre de Gaza de 2008-2009
Israël
Hamas
Jihad islamique palestinien
Fatah
Bande de Gaza
Les deux camps revendiquent la victoire. Cessez-le-feu.
14 novembre
2012 21 novembre
2012 Guerre de Gaza de 2012
Israël
Hamas
Jihad islamique palestinien
Bande de Gaza
Cessez-le-feu
8 juillet
2014 26 août
2014 Guerre de Gaza de 2014
Israël
Hamas
Jihad islamique palestinien
Bande de Gaza
Cessez-le-feu
Les deux camps revendiquent la victoire sans conclusion politique.
Souce wikipedia


Commentaires (1)
1. oh-daz le 18/11/2017 15:47
Il faut être frappé par un drôle de démon pour s'associer et guerroyer pour sion.
Nouveau commentaire :


Alter Info apa
Journal d'opinion en ligne
ISSN n° 1773-0163 / CNIL n° 1070854.
Agence de presse associative
TI de Mulhouse sous les références : Volume LXXXIII (83) Folio n°73