alterinfo.net

Twitter
On vous l’avait bien dit, pourtant ;

JBL1960

On vous l’avait bien dit, pourtant ;

Que Duffy ne pouvait être notre ami !

Ces faux amis l'appelaient Duffy Donnie "Mains d'Enfant" Trump ;

Ces vrais ennemis aussi !

Pour rappel, cette vidéo de février 2015, parfaitement d'actualité et qui démontre que Donnie a été placé là pour servir le Plan (ou le Klan c'est Crif-Crif) et rien d'autre !

Israël & l'hypocrisie nucléaire

(Ken O'Keefe, Pepe Escobar, Thierry Meyssan)

https://www.youtube.com/watch?v=ZO2mDsYLrX0

Vidéo YT ► Véro Rehearsais Traduction Rehearsais ► Source PressTV le 02/02/15

▼▼▼

Lectures d'avant propos indispensables pour comprendre l'imbroglio planétaire dans lequel nous nous trouvons, tous, actuellement ;

Nous vous avons prévenu ! par Norman Finkelstein – 13 mai 2018

Très Tsahal temps pour le Sionistan…

Il y a longtemps que les psychopathes aux manettes veulent faire reset !

▼▼▼

Résistance politique de l’intérieur de l’empire : Notification légale envoyée à « Donnie mains d’enfant » Trump par quatre hauts-fonctionnaires yankees (Pepe Escobar)

M. Trump vous êtes averti !

Pepe Escobar | 20 mai 2018 | Source de l'article en anglais ► http://www.informationclearinghouse.info/49470.htm

Traduit de l’anglais par Résistance 71

Dans une lettre adressée au président Donald Trump avec copies à l’International Criminal Court (ICC) et au CS de l’ONU, quatre anciens hauts fonctionnaires du plus haut niveau du gouvernement américain lui ont donné une notification légale au sujet de son devoir de consulter avec le congrès américain, le tribunal international et le CS de l’ONU, entre autres, au sujet des actions entreprises par Israël coïncidant avec le “70ème anniversaire de l’expulsion de 750 000 Palestiniens de leurs maisons”. La lettre est signée, entre autres, par l’ancien officier des opérations de la CIA Phil Girardi, l’ancien haut-fonctionnaire du Pentagone Michael Maloof, l’ancien officier de l’armée américaine et coordinateur de la sous-traitance contre-terroriste Scott Bennett et l’ex-diplomate et auteur du livre “Visas For al-Qaeda : CIA Handouts That Rocked The World, Michael Springmann. Maloof, Bennett et Girardi tout autant que Springmann et l’auteur de ces lignes, furent parmi les invités de la 6ème International New Horizon Conference dans la ville sainte de Mashad en Iran orientale. Les sujets importants débattus à la conférence furent la Palestine et la sortie unilatérale du gouvernement Trump de l’accord nucléaire avec l’Iran connu sous le nom de Joint Comprehensive Plan of Action (JCPOA). Alors que Maloof et Bennett confirmaient séparément au magazine Asia Times que la lettre fut écrite par Girardi et Maloof dans une salle d’attente d’aéroport alors qu’ils attendaient de prendre leur vol les menant de Téhéran à Mashad et où elle fut présentée lors d’une conférence de presse mardi dernier. Votre correspondant était en voyage de reportage à Karaj. Nous nous sommes tous réunis jeudi à l’aéroport de Mashad. La conférence de presse de Téhéran fut littéralement ignorée par les médias américains. L’obtention des visas pour les visiteurs américains fut un sujet très délicat qui fut débattu au plus haut niveau du gouvernement iranien entre le ministère des affaires étrangères et les services de renseignement. A la fin, les visiteurs, sous intense observation des médias iraniens, finirent par avoir une énorme audience partout à travers l’Iran. Une nouvelle psyop (opération psychologique de masse) est en cours Les signataires de la lettre font un lien direct entre les actions israéliennes qui pourraient déclencher “et escalader dans des actions militaires américaines contre la Turquie, la Syrie, le Liban, l’Iran et la Russie, car ces nations sont opposées au transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem et des tensions croissantes déjà exacerbées par le retrait des Etats-Unis du JCPOA.” Le président Trump est aussi averti légalement que la lettre “sera inclue comme preuve dans tous sujets en relation avec le déménagement de l’ambassade américaine à Jérusalem / Al Quds et le JCPOA. La lettre sera l’évidence #1 dans toute enquête pour crimes de guerre et mise en accusation (passée, présente et future) en relation avec ces sujets et à tout moment possible.” Comme l’a dit Bennett à Asia Times, la préoccupation principale est qu’en accord avec ses sources militaires, la situation actuelle, très volatile, pourrait bien établir les pré-conditions pour une “nouvelle campagne d’opération psychologique”. Trump a reçu une notification légale en rapport avec 18 US Code 4 et 28 US Code 1361 en ce qui concerne “des violations légales nationales et internationales”. La lettre se double également d’une “notification légale au peuple américain” et est établie en tant que protection légale contre “contre toute vengeance, emprisonnement, enquête, séquestration, interrogatoire, discrimination, torture, conséquences financières, ou toutes autres actions ou conséquences négatives ou portant préjudices.” De plus, “toute action entreprise contre les signataires sera interprétée comme une violation de ce qui suit: 18 USC 242 (conspiration de refuser et de violer les droits civiques constitutionnels) ; 42 USC 1983, 1984, 1985 (action civile pour violations des droits): 18 USC 2339A (fournissant un soutien matériel à des terroristes). La lettre peut aussi être interprétée comme une branche d’olivier: à part de demander la protection totale des lanceurs d’alerte, les signataires s’offrent d’eux-mêmes à totalement instruire le président et le Congrès sur ce qu’ils savent. La lettre a été envoyée en copie au président russe Vladimir Poutine, au président turc Recep Tayyip Erdogan et au président du parlement européen Antonio Tajani. Jusqu’ici il n’y a eu aucune réponse de la Maison Blanche. Considérant le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem, l’abrogation unilatérale du traité conjoint sur le nucléaire iranien suivi de la déclaration de guerre économique contre l’Iran ; le nouveau narratif sur la RDPC disant en substance qu’il n’y a d’accord que dans notre sens ou vous serez détruit comme la Libye, sans mentionner le traitement réservé au lanceur d’alerte Julian Assange, la perspective pour un dialogue positif est bien bien faible.

▼▼▼

Nous aussi, depuis longtemps, on avait été avertis !

De la posture guerrière de Trump !

Le président américain Trump se positionne pour une guerre avec la Chine au sujet de la Corée du Nord. Il a dit de manière implicite : “Nous devons 1700 milliards de dollars à la Chine et nous ne paierons rien de cela. Nous sommes plus puissants qu’eux et nous allons les forcer à faire ce que nous voulons en rapport avec la Corée du Nord. Ils feront ce qu’on leur dit de faire ou on va les atomiser.” Source Mohawk Nation News du 23/03/2017 - Traduction R71 et que j'ai complété dans ce billet intitulé "La posture guerrière de Trump" ;

Cela ne pouvait pas être plus clair, si ?

Je l'ai déjà dit ici, mais les colons de papier gagneraient à écouter les Natifs et Nations premières de l'île de la Grande Tortue du Nouveau Monde en priorité mais également de tous les continents ! Car et grâce à eux, nous avons, ensemble, cracké les codes du colonialisme, de la doctrine chrétienne de la découverte et pour de plus en plus de gens blancs, comme moi, ou de toutes les couleurs croyants ou pas d’ailleurs, on s’en fout du moment qu’ils n’obligent personne à croire en leur Dieu ; l’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales se tenant debout et main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre… Mère comme disent les Natifs.

JBL1960

Source de l'illustration fr.Sott.net : L'Iran est la plus grande menace pour la paix mondiale



Commentaires (0)
Nouveau commentaire :


Alter Info apa
Journal d'opinion en ligne
ISSN n° 1773-0163 / CNIL n° 1070854.
Agence de presse associative
TI de Mulhouse sous les références : Volume LXXXIII (83) Folio n°73