alterinfo.net

Twitter

Suppression de Versets du Coran 200 personnalités signent une contre-pétition

Walid AÏT SAÏD

Parmi les signataires de ce texte on retrouve l'historien spécialiste de l'Algérie, Benjamin Stora, Philippe Poutou, Olivier Besancenot et bien sûr l'éditeur François Gèze.

La pétition pour la suppression de certains versets du Saint Coran continue de faire parler d'elle! Les intellectuelles français ont vigoureusement répliqué à cette initiative qui a fait jaser des deux côtés de la Méditerranée. Ainsi, 200 personnalités ont décidé de signer une contre-pétition. C'est Alain et Philippe Cyroulnik qui sont derrière cette initiative. Ils ont lancé un collectif appelant à combattre «toutes les formes de racisme». 200 personnalités ont signé ce manifeste, estimant que celui contre le nouvel antisémitisme, «attise et renforce ce qu'il prétend dénoncer». Parmi les signataires de ce texte on retrouve par exemple, Annick Coupe, ancienne porte-parole de l'Union syndicale solidaire, Philippe Poutou et Olivier Besancenot, hommes politiques d'extrême gauche, Salah Amokrane, conseiller de Benoît Hamon ou bien l'éditeur François Gèze. Ces intellectuels et ces artistes ont mis en avant l'idée selon laquelle assimiler ceux qui dénoncent la colonisation israélienne et son gouvernement d'extrême droite à des complices de l'antisémitisme est un amalgame inacceptable.

«Le délinquant voleur et meurtrier, nourri des poncifs antisémites sur la richesse supposée de toute personne juive, n'est pas le bras de Daesh ni le compagnon d'armes de Mohamed Merah, Amedi Coulibaly ou Salah Abdeslam», est-il expliqué dans cette contre-pétition. «Les violences antisémites actuelles, aussi insupportables qu'elles soient, sont loin d'être comparables à un pogrom et encore moins à une épuration ethnique!», est-il ajouté. Ils dénoncent le fait que les musulmans du monde payent pour les actes des extrémistes. «Nous refusons la notion de responsabilité collective, que cela concerne un peuple ou une communauté religieuse. Nous refusons l'amalgame entre les actes criminels odieux ou à caractère délirant de certains et les projets ouvertement racistes et antisémites d'exécutions ou de massacres ourdis par d'autres», ont-ils soutenu en rappelant que les premières victimes de Daesh et de ses sbires sont d'abord les populations des pays arabes ou africains et des musulmans. «Nous dénonçons un texte qui assimile tout musulman à un intégriste en puissance, le désigne à la vindicte populaire et exige allégeance culturelle et repentance religieuse», ont insisté les signataires.

Il faut rappeler que la semaine dernière 300 personnalités en France ont signé un «virulent manifeste contre le nouvel antisémitisme», dénonçant une «radicalisation islamiste», soi-disant soutenue par un «silence médiatique», et une «épuration ethnique à bas bruit» dans certains quartiers périphériques de Paris. Ce manifeste avait été signé par des personnalités politiques de droite comme de gauche (l'ancien président Sarkozy, le chef des Républicains Laurent Wauquiez, les ex-Premiers ministres Jean-Pierre Raffarin et...Manuel Valls, l'ancien maire socialiste, Bertrand Delanoë...), des artistes (Charles Aznavour, Gérard Depardieu...), des intellectuels tels que Boualem Sensal, des responsables cultuels juifs, musulmans et catholiques...Benjamin Stora qui avait fait partie des signataires, a par la suite pris ses distances devant ce qui semble être la nouvelle arme du sionisme.



Commentaires (2)
1. Adam le 06/05/2018 14:27
J’exprime ma profonde gratitude de croyant à ces 200 respectables personnalités et autant à la rédaction d’Alterinfo. C’est un immense honneur que de se voir confié le rôle de soldat du bien, défenseur de la voie Divine et de la rectitude morale.

Cette contre-pétition, est un acte juste et tous ce qui est juste est forcément beau, admirable et louable, tout à la gloire de ses auteurs ici bas et dans l’au-delà.
2. goy le 06/05/2018 17:44
Oui, c'est pour faire un écran de fumé fasse aux exactions du sionistan.
seulement qu'ils sachent, que personne , je dis bien personne ne peut y toucher la moindre lettre et qu'ils mettent cela bien dans l'une des nombreuses cases vides de leurs cerveaux . De toutes façons, il n'y a rien de nouveau, des charlatans avant eux n'ont cessé de s'attaquer à notre livre le plus sacré et le résultat est qu'il est TOUJOURS là. IL EST PROTÈGE PAR ALLAH, alors pas d'inquiétude à avoir, ce ne sont que des chiens qui aboient.. L'histoire m'a toujours appris qu'il ne faut jamais se laisser entraîner par leurs mensonges mais il faut regarder ce qu'ils veulent cacher par les sujets "sociétaux successifs " dont l'objectif est de distraire les mougeons.
Nouveau commentaire :



Alter Info apa
Journal d'opinion en ligne
ISSN n° 1773-0163 / CNIL n° 1070854.
Agence de presse associative
TI de Mulhouse sous les références : Volume LXXXIII (83) Folio n°73