alterinfo.net

Twitter
Très Tsahal temps pour le Sionistan…

JBL1960

Très Tsahal temps pour le Sionistan…

L’empire anglo-américano-christo-sioniste a ouvert les paris au Moyen-Orient


PILE = On perd ! Et FACE = Y gagnent !


Comme d'hab, quoi !...



Les psychopathes aux manettes perdent les pédales ;


Guerre impérialiste au Moyen-Orient : Riposte sur le Golan… Sévère mise en échec de l’entité sioniste (Al Manar)



Golan occupé : Israël frappé au cœur !


Al Manar avec Press TV | 13 mai 2018 | Source ► https://french.almanar.com.lb/890485




Aux premières heures du jeudi 10 mai, quand Israël a pris pour cible de ses missiles l’armée syrienne à « Al Baath » et à « Khan Arbaa », il ne croyait sans doute pas avoir à faire face à une riposte d’une telle envergure. Mais les Israéliens ont eu tort : la reprise de la Ghouta orientale, l’évacuation réussite de plus de 30.000 terroristes vers le nord et le retour de la sécurité dans la banlieue de Damas auraient dû les avertir : l’armée syrienne et ses alliés n’attendaient que l’heure zéro et c’est Israël lui-même qui l’a fait sonner.

Dans les minutes suivant la frappe israélienne contre Quneitra, une première salve de 53 missiles s’est abattue sur le nord du Golan occupé : les sites les plus sensibles de Tsahal et de son appareil de renseignement ont été visés. Certaines sources évoquent un bilan préliminaire de plus de 50 morts et blessés. Ce premier coup, d’une violence inouïe a suffi pour prolonger le QG de l’état-major israélien dans l’effroi : sept chasseurs bombardiers israéliens ont alors décollé pour frapper Damas et Quneitra puis encore Damas, Quneitra et Homs. Mais les frappes n’ont pu venir au bout de la riposte anti-israélienne : les unités de l’armée syrienne ont alors tiré 12 missiles tactiques cette fois contre Jabal al-Cheikh, là où se situent des sites ultrasensibles. Cette deuxième vague de tirs de missiles a poussé l’armée de l’air israélienne à s’activer plus et a impliqué 28 avions de combat. Les F-15 et les F-16 ainsi partis bombarder Damas, Homs et Quneitra, ont tiré quelques 60 missiles dont « Spike Nlos » plus 10 missiles sol-sol. Sur un total de 70 missiles, la DCA syrienne en a intercepté 62.

Les renseignements fournis par l’armée syrienne et confirmés par Moscou relèvent une réelle défaillance du bouclier antimissile israélien : seuls entre 8 à 10 missiles israéliens ont échappé à la chasse syrienne, s’abattant sur un stock d’armes et une batterie de S-200. Si Israël affirme avoir intercepté la totalité des missiles tirés contre le nord du Golan via Dôme de fer, les réalités sur le terrain n’attestent pas cette version. Au matin du jeudi 10 mai, les sites proches de la Résistance ont publié la liste des sites israéliens visés au Golan. Trois jours plus tard, de nouvelles révélations émanent des sources bien informées qui expliquent le pourquoi du « mutisme » observé par les milieux proches de l’armée israélienne.

Le nord du Golan, soit la principale cible des missiles de la Résistance fait partie des zones les plus sensibles et les plus stratégiques en Israël. C’est là où Israël a réuni un ensemble significatif de sites militaires et de renseignement militaire. Il s’agit des bases « chargées surtout de traitement, d’analyse « immédiate » des données ». Des dizaines de missiles tirés jeudi contre le nord du Golan a surtout nui à ce « pilier du renseignement de l’armée israélienne ».

C’est sur base de ces données que l’appareil militaire et sécuritaire d’Israël agit et entreprend ses démarches pour réduire au maximum les « menaces potentielles » : suivant ces données, Israël a été capable depuis le début de la guerre en Syrie de « suivre pas à pas à la fois l’armée syrienne et les terroristes en Syrie à une profondeur de 85 kilomètres et ce sont des informations de ce genre qui ont souvent aidé les terroristes dans leurs opérations contre l’armée syrienne et ses alliés. Bref, les données liées au transfert de troupes syriennes ou d’équipements ou encore les données liées aux bases militaires syriennes dans l’ouest de la Syrie et sur les frontières syro-libanaises étaient toutes traitées dans le nord du Golan occupé à l’intérieur des sites qui ont fait l’objet de tirs de missiles le jeudi 10 mai.

Des informations concordantes font d’ailleurs état de la mort des dizaines d’officiers et techniciens d’élite qui travaillaient sur ces sites au moment de l’attaque. Selon des sources liées au Hezbollah, Israël s’était préparé à une riposte de la Résistance, mais ne croyait pas que celle-ci vise avec une si haute précision « son Renseignement militaire en plein cœur ». Tel-Aviv croyait surtout que l’attaque ciblerait ses zones frontalières avec le Liban comme par le passé. Et dire qu’Israël s’est permis des « centaines de raids aériens et balistiques » depuis 2011 pour « couper court à tout accès de la Résistance aux armes nouvelles » . L’opération du 10 mai a été le fruit de sept ans de guerre menée par le gouvernement syrien et la Résistance contre le camp atlantiste. Et vu les résultats, les dés sont déjà jetés.

~~~~▲~~~~


Ce 15 mai 2018 c'est le 70ème anniversaire de la "catastrophe" ou la NAKBA commémorée par les Palestiniens. On y ravive le souvenir des plus de 400 villages détruits par Israël et on y rappelle le droit au retour des réfugiés, tel qu’il est affirmé dans la résolution 194 de l’Assemblée générale des Nations Unies. Les années passent mais la détermination reste intacte. Depuis le 30 mars dernier, les balles des snipers israéliens n'empêchent pas les Gazaouis de manifester tous les vendredis pour réclamer ce droit légitime au retour.

Aux origines de la tragédie


Les origines de la tragédie remontent à novembre 1917, en plein première guerre mondiale. Ce mois-là, les Britanniques conquièrent la Palestine et, par la déclaration Balfour, ils s’engagent à permettre l’installation sur place d’un foyer national juif. À ce moment, le mouvement sioniste (le mouvement visant à l'établissement d'un État juif en Palestine) a déjà pris la décision de coloniser ce territoire depuis près de vingt ans. Il va à présent bénéficier du soutien de Londres. Source ► http://ptb.be/articles/la-nakba-le-cauchemar-et-la-resistance-des-palestiniens

~~~~▲~~~~



Tout premier texte de Zénon l'Ailé ► Nakba - Lettre ouverte aux peuples du monde ;


… Nous avons l’incroyable chance d’être au Monde ici et maintenant. De pouvoir absolument tout faire pour le sauver. Qu’attendons-nous pour rendre son sens à nos vies ?…


Aucun bonheur ni salut n’est à rechercher ailleurs qu’en nous-mêmes…

Alors levons-nous, camarades, avant de regretter d’avoir gardé les bras croisés sur Terre en cette fin de cycle. Le château de cartes du grand Architecte est plus que jamais branlant, vulnérable à la moindre secousse. Il nous est possible, par notre simple désertion des champs de bataille qu’ils voudraient nous voir investir, de renverser en à peine quelques jours ce système inique. Saisissons cette ultime occasion d’honorer la lumière en chacun de nous et la liberté qui coule en nos veines. Nous avons reçu la grâce infinie de pouvoir nous transcender au travers des épreuves qui nous incombent. Le moment où jamais est venu de nous en rendre dignes ► Zénon – Mars 2016

~~~~▼~~~~


Surtout que nous savons bien, ici, que la Jérusalem moderne n’a jamais été la capitale du royaume de David et le narratif/prétexte classique et déformé pour la justification de l’occupation de la ville palestinienne de Jérusalem (ainsi que du reste de la Palestine…) est qu’elle fut la capitale de ce magnifique royaume du roi David et de son fils Salomon. NON ! M. Trump, Jérusalem n'est pas la capitale de l'Israël biblique ► Traduction de la Bible & Escroquerie historique...



Soyons des petits détonateurs supplémentaires pour faire exploser les dogmes, les doctrines, les mensonges et les falsifications à la tronche de la malfaisance régnante ► Le Vatican, la City de Londres et Washington DC qui ne représente que 0.0001% ► Chercher l’E.R.R.E.U.R. !


En leur retirant notre consentement d’un coup sec, nous serons en capacité de FAIRE TOMBER L’EMPIRE anglo-américano-christo-sioniste, tels des petits détonateurs supplémentaires placés aux bons endroits pour faire péter les verrous, cracker les codes secrets de la domination et ainsi vaincre l’inertie de départ et nous permettre d’enclencher un nouveau paradigme en lien avec les peuples autochtones de tous les continents, nous, les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales et pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre !

JBL1960



Commentaires (1)
1. moi le 14/05/2018 16:41
Oui comme les 40 officier francais arretes en syrie !!! c'est du pipo ils sont entrain de massacrer les musulmans et personne ne peut y faire face .

ce genre d article sont faits pour motiver les troupes c'est tout
Nouveau commentaire :


Alter Info apa
Journal d'opinion en ligne
ISSN n° 1773-0163 / CNIL n° 1070854.
Agence de presse associative
TI de Mulhouse sous les références : Volume LXXXIII (83) Folio n°73