alterinfo.net

Twitter
Zarif assure que l'occupation de la Palestine ne va pas s’éterniser

Press TV

 

Photo AFP : Mohammad Javad Zarif, ministre des Affaires étrangères d’Iran, assiste à la réunion des ministres des Affaires étrangères des États riverains de la mer Caspienne, le 5 décembre 2017 à Moscou.
 

    Le ministre des Affaires étrangères d’Iran, Mohammad Javad Zarif, assure que l'occupation israélienne de la Palestine ne va pas se maintenir longtemps.
 

    M. Zarif a fait ces remarques sur son compte twitter officiel mardi soir. Il répondait aux racontars du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, qui raconte que l'Iran est responsable de la « descente des ténèbres » sur le Moyen-Orient.
 

    « En dépit des dires de Netanyahou, le fait est que l'occupation illégale est au cœur de la plupart des calamités dans notre région. L'occupation de la terre d'un autre n'a jamais pu se maintenir longtemps. Cette occupation aussi – et le régime d'apartheid qui la perpétue – ne va pas se maintenir longtemps. » — Javad Zarif (@JZarif) 6 mars 2018
 

    Plus tôt ce jour-là, Netanyahou a prétendu que l'Iran augmentait son influence au Moyen-Orient et cherchait à dominer les pays de la région, comme la Syrie et le Yémen, le Liban et l'Irak.
 


Press TV : Netanyahou balance une autre tirade contre l'Iran
Le Premier ministre israélien remercie les États-Unis pour leur opposition au JCPOA.

 

    « L'Iran construit un empire agressif. L'Iran, l'Irak, la Syrie, le Liban, Gaza, le Yémen, et d'autres à venir, » a dit Netanyahou mardi à Washington devant l'American Public Affairs Committee (AIPAC).
 

    Il a aussi prétendu que l'accord sur le nucléaire, officiellement connu sous le nom de Joint Comprehensive Plan of Action (JCPOA ou Plan d'action global commun), avait rendu le programme nucléaire de Téhéran plus dangereux.
 

    Netanyahou a aussi salué la menace de l'administration étasunienne de se retirer de l'accord sur le nucléaire de 2015, qualifié de grande menace contre la paix dans la région. Il a prétendu que Téhéran cherche à développer des missiles nucléaires.
 

    L'Iran et les pays P5+1 – États-Unis, Russie, Chine, France et Grande-Bretagne – ont conclu l'accord nucléaire en juillet 2015 et ont commencé à le mettre en œuvre en janvier 2016. Dans le cadre de cet accord, en échange de la cessation de toutes les sanctions liées au nucléaire, Téhéran s'est engagé à introduire plusieurs limitation dans son programme nucléaire.
 

Press TV, 6 mars 2018

Original : www.presstv.com/Detail/2018/03/06/554600/zarif-iran-jcpoa-palestine-israeli-occupation
Traduction Petrus Lombard



Commentaires (0)
Nouveau commentaire :


Alter Info apa
Journal d'opinion en ligne
ISSN n° 1773-0163 / CNIL n° 1070854.
Agence de presse associative
TI de Mulhouse sous les références : Volume LXXXIII (83) Folio n°73