alterinfo.net

Twitter

La dimension libertaire de l'Islam

rinoum83

La dimension libertaire de l'Islam
Présentation du livre «l'islam comme une mystique de l'anarchisme».

Pourquoi ce livre ? Pourquoi développer cette comparaison entre l'Islam et l'anarchisme, dont beaucoup au départ semble peu probable ? Et pourquoi justement maintenant ? Cet essai répond à un besoin interne de concilier deux passions, de clarifier dans quelle mesure on peut être à la fois musulman et anarchiste. Il répond à une démarche personnelle, mais aussi à la nécessité (internes à l'islam) pour récupérer la dimension libertaire de notre tradition. Comme il devient de plus en plus clair que la plupart des discours actuels islamiques sont à des années lumière d'avance sur son esprit et de l'initiation révolutionnaire, et plus réceptifs à la nécessité de maintenir les coutumes héritées.

Ils sont à des années lumière d'avance sur la plupart des institutions sont présentées comme des gardiens de la tradition, le Grand Mufti, le Conseil des Oulémas au service du pouvoir, le ministère des Affaires religieuses, chargé de superviser la pureté doctrinale des masses musulmanes. C'est, pour la suprématie d'une vision réactionnaire de l'Islam, piétiste et aliénant, ne conteste pas le statu quo.

Ce salafisme est à des années-lumière, avec ses médiocres, l'idolâtrie dépassées et aliénantes du passé, son obsession de la pureté de la doctrine et le rituel, son obsession du haram et halal, avec son rejet de l'innovation malsaine, de la créativité.

Cette année-lumière que «l'islam modéré» ou «libérale» des puissances occidentales qui cherchent à promouvoir, apparemment comme un antidote au fondamentalisme, mais en réalité comme un moyen de désamorcer le potentiel révolutionnaire de l'Islam, afin de ne pas interférer dans leurs plans de domaine et de l'expansion mondiale du capital.

Et il est à des années-lumière que le soufisme sucré, sans ancrage de leur environnement social immédiat, passé de la Litanie chantant la belle journée, louant Dieu et proclamant son amour infini et bla bla bla.

Mais ne soyons pas cruel, nous n'avons aucun droit. Toutes les manifestations de l'islam de répondre aux besoins collectifs et des désirs personnels. Ils font tous partie de l'islam contemporain, qu'on le veuille ou non. Qu'est-ce que je suis venu ici pour proposer n'est pas une nouvelle vision de ce que «l'islam correct» de ce que nous pensons ou croyons les musulmans, car ce serait tomber dans une vision essentialiste et en un sens autoritaire.

En écrivant cet essai, c'est la restauration d'une dimension critique de l'islam qui se sentent abandonnées, même si elles ont le plus besoin. Eh bien, si nous regardons la biographie et les paroles du Prophète, rares sont peut douter que Mahomet était un vrai révolutionnaire, qui a lancé un message égalitaire, au nom des opprimés, contre l'oligarchie de l'époque. Un message en pleine force, dans laquelle la libération collective est inséparable de la libération individuelle, le dépassement de l'égoïsme, vous pouvez donc refléter les qualités les plus nobles. Un retour message à notre profonde nature , pour retrouver la pureté de l'enfant dans un état avancé de la conscience. Un Etat qui passe par la reddition inconditionnelle à Allah, l'unique Réalité, qui commencent tous et vers lequel nous avons tous la tête, et pourquoi nous sommes appelés à vivre en harmonie avec le reste de la Création, les êtres sensibles que précarité essentielle de nos créatures, qui remercient la dette de la vie.

Pour récupérer cette dimension libertaire de l'Islam, il est très éclairante comparaison entre l'Islam et l'anarchisme. Ayant toujours été clair que la comparaison n'est pas une équivalence. La comparaison sert à enquêter à la fois la nature de l'islam comme une tradition révélée, comme dans la nature de l'anarchisme comme une idéologie politique ou contrepolítique soutenue par une éthique et une vision positive des relations humaines et naturelles, y compris les règles liés à l'économie, visant à réaliser une société juste.

Dans ce qui est de cette comparaison, on ne peut pas résumer le livre, mais à souligner quelques points :

Tout d'abord, un fait central de l'Islam et de l'anarchisme, comme c'est le rejet de la tyrannie et l'autoritarisme, et une conscience radicale de la liberté humaine. L'anarchiste s'exprime en mode négatif: absence de gouvernement:

Ne pas reconnaitre en tant que souverain de ces pouvoirs mondains qui sont motivés par des intérêts personnels et leur désir de domination, que nous pouvons passer ainsi, sans de telles structures de pouvoir." Un musulman met les choses autrement: il n'y a de puissance qu'en Dieu:

"Je ne reconnais d'un autre souverain, sauf Allah, Créateur du ciel et la terre, la force tous les matrice existante, qui continue à créer, qui ne peuvent pas être représentés et est au-delà tous les êtres humains qui attribut. "

Car voici ce que cela signifie d'être musulman, se soumettre à la seule Réalité, la remise à la force est à la racine de l'existence, et ne pas accepter que tout absolu de ses manifestations. L'anarchiste a des problèmes avec le mot-clé de l'islam: la soumission, la reddition. C'est que dire que n'est pas soumise à rien d'autre que Dieu, le musulman est en proclamant son insubordination aux puissances de ce monde, ce n'est pas céder à quoi que ce soit créée.

Le deuxième point : la comparaison entre la critique de la religion établie dans le Coran et dessiné par certains auteurs que les anarchistes. Tous les personnages négatifs qui apparaissent dans le Coran sont des gens religieux, le Pharaon, les magiciens, les hypocrites, les idolâtres ... L'islam est né comme une réponse réactionnaire à l'institutionnalisation de la religion. En ce sens, aussi paradoxal que cela puisse paraître, le message coranique est plus proche de la critique anarchiste des institutions religieuses de nombreuses institutions appelé les musulmans. Le déni fait par la religion beaucoup d'athées est en réalité une négation de cette religion au service de la puissance qui caractérise l'histoire de l'Occident. Il correspond à la première partie de la chahada: la ilaha, il n'ya pas de dieu. Comme dans l'Andalousie musulmane, un athée est quelqu'un qui a commencé à dire la chahada, mais un manque complet: illa Allah, excepté Allah, l'unique Réalité, qui ne peuvent pas être couverts, ce qui est au-delà de toute représentation .

La question clé la troisième se rapporte à l'éthique économique. Un certain nombre de hadiths authentiques qui montrent une conscience sociale par Muhammad. Plus précisément, la prise de conscience de la nécessité de réglementer l'activité économique, d'empêcher le monopole, l'usure et la spéculation, l'accumulation des richesses dans les mains de quelques-uns. Dans le même temps, la dignité du travail et des travailleurs, la fraternité qui doivent régir les relations sociales.

Lié à cela est l'éthique des affaires et de conscience sociale, il existe de nombreux autres aspects qui peuvent être facilement comparés avec l'anarchisme, comme l'égalitarisme, de solidarité et d'aide mutuelle en tant que fondements de la société, la prise de décisions de réunion, de l'amour simple et spontanée, la dimension environnementale, la méfiance des prétentions absolutistes de la connaissance humaine, la méfiance des systèmes complexes ... et le djihad, l'esprit combatif de la justice que la détresse cause à la fois pour les pouvoirs de ce monde.

Beaucoup d'éléments communs, qui justifient la présentation de l'islam comme une forme d'anarchisme spirituel ou mystique. Mais Allah sait mieux.


Commentaires (14)
1. p le 09/07/2011 17:25
Depoussierage doctrinale précis et nécessaire.Une expression de l islam authentique celui de l ultime forme de la tradition primordiale.celui du Madhi.
Il n'y à d Islam que l Islam.
2. Zaheer le 09/07/2011 17:49
Qu'est que c'est que cette thèse, et pourquoi associé l'islam avec l'anarchisme et le libertinage ? C'est n'importe quoi.

b[{ Je n'ai créé les Djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent }
[ Sourate 51 - Verset 56]]b

A vous vos croyances et à nous la notre.
3. Png le 09/07/2011 18:34

"Mahomet était un vrai révolutionnaire"

Je ne connais pas de Mahomet et même dans mon entourage je n'ai aucune connaissance qui s'appele comme ça....


Ceci n'est pas une thése mais une blague ou billet d'humeur tout au plus qui n'a ni tête ni queue...
4. p le 09/07/2011 18:34
L analogie n'est pas association mon frère.
la seul insoumission au cree n'est pas toujours implicite à la soumission au au seul incrée Allahuwa.
Il n'y à d iSlam que l Islam.donc il ny à de tout que le tout.association est une impossibilité métaphysique mais une réalité illusoire.mais Il est le savoir...
5. Zaheer le 09/07/2011 18:52
p
L'anarchie et le libertinage sont des causes du désordre et Allah (swt) deteste le désordre. KHLASS !
J'ai été très gentil de dire que ces écrits est une thèse, c'est juste un essaie désastreux autant sur le fond que sur la forme et surtout infondé.
6. Abelkader DEHBI le 09/07/2011 20:32
Quant on écrit le nom sacré de Mouhammad - مــحــمٌــد - (le Salut soit sur Lui) de la même façon insultante que l'écrivent les infidèles "Mahomet" - ما حـمـد - on ne vient pas donner des leçons aux musulmans ordinaires qui n'ont pas besoin de se la jouer intello pour avoir la Foi, la vraie, dépouillée de tout le langage ésotérique des mystificateurs.
7. leseventiz le 09/07/2011 21:01
c' est bizarre comme thèse , l ' Islam est tout le contraire de l ' anarchie , puisque ce sont les RÈGLES de vie que Dieu le très haut a parachevé pour que le croyant se soumette et se rapproche de son créateur . C 'est la première fois que je vois une thèse comme celle-là sur l ' Islam.
vous remplacez l ' Islam par soit disant libération des moeurs de 68 (maçonnique ) dans cet article et vous tombez sur un truc plus cohérent .
8. Alain Bellemare alias Mc_AB le 10/07/2011 13:11
Bon! Je suis presque musulman.
Mais une chose . Ce qui a un début a une fin.
L'anarchi étè est et serat toujours.
L'islam et les autres religions ont eu leurs jour de naissance, donc elle connaitra la mort.
9. Zaheer le 10/07/2011 13:37
Voila pourquoi les drogues sont interdit en islam...se dire musulman pratiqu...'ment parce qu'on aime boire ou fumer est une farce de blaggueurs.
Je ne parles pas des autres musulmans qui essayent de changer...
10. desta le 19/02/2012 04:54
Il est vrais qu'a l’époque ou fut crée l'islam c’était une démarche un peu libertaire, mais ce n'est pas non plus un courant de pensé libertaire. Il y a certain dogme qui sont détruit et certaine loi tribal ont été recadrer pour être moins liberticide.
mais toute les personne que j'ai entendu parler comme cela sont des gens qui connaissent l'histoire pré
islamique, ainsi que le contexte ou est née l'islam.
par exemple avant l'islam les voleurs ce fessait exécuter, après l'islam les voleur ne ce faisait plus tuer mais couper la mains.
avant l'islam les gens était marier par les tribus, après l'islam les parents pouvaient s'opposer au mariage. si l'on part du principe que les parent veulent le meilleur pour leur enfant, et non des mariage pour l'argent c'est une bonne initiative.
donc ne vous moquer pas de ce qui est écrit car je penses que ce serait une interprétation comme une autre, le prophète aurait fait des évolution vers plus Egalité et de liberté, et ce serait la la démarche a suivre, ce qui implique une lecture anti littéral du coran.
rappelez vous que c’était le moyen age, c’était très tolérant comparer au empire de l’époque, mais quelque temps après la mort du prophète c'est vite repartie en cacahuète!!!!!

finalement jésus c'est un peu pareille(sauf que lui n'a pas gouverner) des avancer sur le partage, contre la loi du talion,le pardon, ne pas juger.c'est pareille il faut replacer ces parole a son époque.
sinon en extrême orient et en Amériques il y a vraiment eut des courant de pensé libertaire. comme a palmarès.
ou le bouddhisme mais il faudrait plutôt appeler cela de la libre adhésion, avec un but de ce libéré mais libertaire pas tour a fait, certain nation amérindienne étaient aussi sur ce genre de libre adhésion, et d’idéal e liberté. et sinon le taoïsme a la base est une pensé libertaire, et totalement libertaire.

11. coni le 12/09/2012 12:08
Est ce possible d'avoir les réferences du livres pour pouvoir le trouver?
12. Djam le 12/09/2012 12:14
Peut-on avoir les références précises de l'essai mentionné par l'article ?
13. sangfroid le 31/07/2014 21:18
trouvé ce lien je crois que c'est le livre concerné : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k39994d/f1.image
14. Hakim le 19/06/2015 12:44
ZAHEER ca va tu m'a l'air très doué d'esprit et très doué de vocabulaire ... Libertaire n'a strictement rien a voir avec le libertinage -_-, d'ailleur l'anarchisme non plus n'a rien a voir avec le libertinage ! le libertinage est une "orientation sexuelle", le libertaire et l'anarchisme sont des idéologie politique, quand certain musulmans font de la finance, ouvre des banques et j'en passe, cela ne te dérange pas, donc ne soit pas déranger qu'il y ai une discussion sur la compatibilité de l'anarchisme libertaire avec l'islam. Je suis de pensée anarchiste libertaire, meme militant, et je suis pratiquant muslim. Laisse moi t'informer que l'islam n'est pas une religion étatique, réfutant toute frontière et les pays qui vont avec, l'islam c'est le monde entier, la terre ! secondo, l'argent c'est harram, donc un système monétaire n'est pas compatible avec l'islam, on a pas le droit de faire des prêts, surtout pour en avoir un intérêt derrière, l'aumône fait partie des 5 piliers de l'islam. Tertio ,la surconsommation est proscrit par l'islam, le prophète lui même nous a déconseiller toute excé, donc un système capitalisme, un système de compétition, un système de surconsommation est incompatible avec l'islam !

Donc avant de vouloir critiquer, renseigne toi sur la chose que tu critique, parce que confondre libertaire et libertin c 'est quand meme assez fou :o libertaire c'est respecter toute liberté, de croyance ou d'opinion politique, c'est le vivre ensemble. Si pour toi allah nous déconseiller le vivre ensemble bin je te conseille de te renseigner plus et d'y réfléchir. Comme la viande que tu mange soi-disant HALLAL, renseigne toi sur ce que veut dire HALLAL et tu deviendra surement végétarienne ... les 3/4 des modes de vies du capitalisme sont incompatible avec l'islam et ces valeurs.

L'anarchisme est l'idée politique la moin contradictoire avec la pratique de l'islam.
Nouveau commentaire :



Alter Info apa
Journal d'opinion en ligne
ISSN n° 1773-0163 / CNIL n° 1070854.
Agence de presse associative
TI de Mulhouse sous les références : Volume LXXXIII (83) Folio n°73