alterinfo.net

Twitter

Le (vrai) grand remplacement n'est pas celui que l'on croit.

Jean-Pierre Aussant

Le (vrai) grand remplacement n'est pas celui que l'on croit.
Face à la confusion (confusion qui est entretenue volontairement par la dictature) qui règne à l'endroit du concept de "grand remplacement", il me paraît opportun de rappeler quelques fondamentaux. Le vrai grand remplacement, en effet, n'est pas celui des populations mais celui des cultures. Si tous les noirs, les arabes, les chinois and Co étaient catholiques, cela ne poserait aucun problème sérieux. Le vrai remplacement (contrairement à ce qu’ont cru ces abrutis de nazis), n’est pas celui du sang.

Le but du grand remplacement que le politiquement correct nous impose, n’est pas non plus de remplacer le christianisme par l’islam (le christianisme ayant déjà été pour la majorité des populations occidentales « remplacé » par la soumission à la culture de mort) mais de détruire définitivement le christianisme (ce qu’il en reste) et l’islam en mélangeant les religions entre elles. Car au final il s’agit en réalité de remplacer « l’homme religieux » tout court par l’homme « athée et déraciné ». L’homme nouveau (sa nouveauté étant en réalité son néant) sera en effet plus enclin à avaler les néo concepts de dénis du réel qu’on lui fourgue en permanence à son insu (un peu comme un disque dur de PC devient plus malléable après qu’on lui a vidé sa mémoire ; c’est que celui qui est désormais sans « référant » est mieux à même de tout croire et de tout ingurgiter).
Le grand remplacement n'est donc fondamentalement pas le fait des migrants musulmans qui arrivent en terres déjà déchristianisées et qui, quand bien même sans le savoir, viennent pour se faire eux aussi « dés-islamiser » (par ceux qui ont réussi à « dé-christianiser » aussi la plupart d’entre nous) de façon à ce que, ensemble avec les faux chrétiens, ils puissent eux aussi (à l’instar du « catho » Fillon ou du « musulman » Sadi Kahn-maire de Londres) s’agenouiller devant l’autel de la pensée unique et du déni du réel, fruits de 230 ans de fausse historiographie anticatholique (avortement. mariage gay, théorie du genre, PMA "pour toutes").

C'est cela le vrai grand remplacement et rien d'autre. Le fait de savoir si un arabe ou un noir peut être un Breton de souche, vu sous un angle chrétien, n'a strictement aucune espèce d'importance. C'est pourquoi, les personnes "fixatives" sur l'identité de race et de sang, font en réalité perdre un temps précieux à la vraie résistance. Sans le savoir, elles sont des alliées du politiquement correct qu'elles veulent pourtant combattre; sans le savoir elles sèment la confusion et contribuent à creuser la tombe culturelle, donc religieuse, de ce qui reste de l'occident chrétien.






Commentaires (1)
1. Karim le 11/01/2019 18:16
Le rôle des talmudistes satanistes est la destruction du Christianisme et de l'Islam pour pouvoir pervertir facilement les peuples,car ils ne peuvent vivre qu'en eaux troubles.
Cet homme nouveau, c’est l’école qui s’en chargera de sa formation comme le dit le Ministre de l’éducation Vincent Peillonn : « Pour donner la liberté du choix, il faut être capable d’arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel, pour après faire un choix ».Propos appuyés par le maître franc-maçon François Viaud qui dira ; « Si l’individu se soumet à une autorité, quelle que soit son nom : Dieu, Humanité, Société, loi écrite, loi morale, il est infidèle à son ˝moi˝, à son ˝égo ». Après, c’est l’Etat talmudique qui se chargera de dicter les choix en matière d’éducation et non pas la famille.
Nouveau commentaire :



Alter Info apa
Journal d'opinion en ligne
ISSN n° 1773-0163 / CNIL n° 1070854.
Agence de presse associative
TI de Mulhouse sous les références : Volume LXXXIII (83) Folio n°73