alterinfo.net

Twitter

Rassemblement pour dénoncer le silence criminel qui entoure les assassinats des enfants palestiniens par Israël

Chères amies, Chers amis,

 

Nous vous appelons à un rassemblement ce dimanche 24 février à Paris, pour dénoncer le silence criminel qui entoure les assassinats de manifestants pacifiques, dont de nombreux enfants palestiniens, par Israël, notamment à Gaza tous les vendredis depuis près d'un an, ainsi que la collaboration avec un Etat qui a créé un camp de concentration où sont enfermés 2 millions d'êtres humains depuis bientôt 12 ans.

 

Les Nations Unies et l'OMS viennent d'annoncer le chiffre de 295 victimes palestiniennes de l'armée israélienne en moins d'un an, dont 55 mineurs (sans parler des femmes, des secouristes et des journalistes) et de 6400 blessés par les balles explosives des snipers israéliens.

 

Rien que depuis le 8 février dernier, 3 enfants, dont Hasan Iyad Abd al-Fattah Shalabi, 13 ans, Hamza Muhammad Rushdi Ishtaiwi, 17 ans, et Hassan Nabil Ahmad Nofal, 16 ans, ont été tués, alors qu'ils manifestaient sur leur terre, pour réclamer de ne plus être enfermés derrière des barbelés, et de voir appliquer la résolution 194 des Nations Unies qui stipule le droit au retour dans leurs foyers des réfugiés palestiniens.

 

 

Actuellement, c'est un enfant palestinien par semaine qui est assassiné par Israël !

 

Mais qui s'est élevé contre ce terrorisme d'Etat ? Que n'aurait-on entendu si un seul mineur israélien avait été assassiné dans ces conditions ?

 

Aucune pitié pour les milliers de patient(e)s atteints de cancer à Gaza, et condamnés à une mort lente faute de médicaments et d'autorisations de sortie ? (Video : http://www.europalestine.com/spip.php?article15090)

 

Non, quand on entend tout ce beau monde manifester son indignation, ce n'est pas contre ces assassinats, ni ce camp de concentration. Ce n'est pas contre l'emprisonnement et la torture de près de 400 enfants palestiniens actuellement dans les geôles israéliennes. Ni les médias, ni les partis politiques, sans parler de notre gouvernement, ne semblent choqués par les démolitions à tour de bras des maisons palestiniennes, par les expulsions brutales de familles, pour implanter de nouvelles colonies illégales à leur place.

 

Ces gens-là sont uniquement occupés à plaindre le raciste décomplexé Alain Finkielkraut, qui a récolté quelques insultes très modérées, quand on sait la portée et la dangerosité des propos racistes de ce soi-disant "philosophe", tenant de la "pureté de la race", fourrier du fascisme et de l'antisémitisme.

 

(Cf pour rappel quelques exemples des saloperies qu'il diffuse largement avec la complicité de nombreux journalistes, du CRIF et de nos politiciens : http://www.europalestine.com/spip.php?article15092)

 

"Le fascisme, ça commence par des mots... et on sait comment cela se termine", disaient à juste titre des rescapés de l'idéologie de la race aryenne.

 

Il ne faut vraiment pas être dégoûtés pour aller manifester pour cet agent provocateur, pour invoquer l'antisémitisme quand il n'y en a pas, pour inciter au contraire à son développement en mettant tous les Juifs dans le même sac, et pour se rendre ainsi complice de l'instrumentalisation de la colère justifiée des gilets jaunes face à ce sinistre individu, par un Macron qui ne sait plus comment dissuader les citoyens de défendre leur revendications.

 

Quant à nous, nous vous appelons à manifester nombreux

CE DIMANCHE 24 FÉVRIER, À PARTIR DE 15 H (et jusqu'à 18 H)

À LA FONTAINE DES INNOCENTS (Sortie du Forum des Halles Porte Lescaut. Métro-RER : Châtelet-Les Halles)

Pour dénoncer le génocide à petit feu du peuple palestinien, et réaffirmer ses droits.

 

Amicalement,

 

CAPJPO-EuroPalestine

http://www.europalestine.com

 

 

=============================

ENGLISH TRANSLATION by Chantal

 

Dear friends,

 

We call upon you to meet on Sunday, 24 February, in Paris, when we shall denounce the criminal silence regarding the assassination of peaceful demonstrators by Israel, among whom a great many Palestinian children, especially in Gaza, every Friday for almost a year. We shall also denounce the collaboration with a state which created a concentration camp where two million human beings have been imprisoned for nearly twelve years.

 

The United Nations and the World Health Organization (WHO) have just announced a figure of 295 Palestinians, victims of the Israeli army in less than one year, including 55 children (not to mention women, first-aid workers and journalists) and of 6,400 others, wounded by explosive bullets from Israeli sharpshooters.

 

Since as recently as 8 February, three children, Hasan Lyad Abd al-Fattah Shalabi, 13, Hamza Muhammad Rushdi Ishtaiwi, 17, and Hassan Nabil Ahmad Nofal, 16, were killed, while demonstrating on their own land, demanding not to be imprisoned anymore behind barbed wire, and to see the application of UNR 194 stipulating the Right of the Palestinian Refugees to Return Home.

 

 

At the moment, one Palestinian child is assassinated every week by Israel!

Yet, who has protested against this State Terrorism?

 

And no pity whatsoever for the thousands of cancer patients in Gaza, condemned to a slow death for lack of medicine and exit permits? (Video: http://www.europalestine.com/spip.php?article15090 )

 

No indeed, as we hear all these “wonderful people” express their indignation, it is not against these assassinations, nor against concentration camps. Not against jailing, nor the torture of nearly 400 Palestinian children in Israeli prisons. Neither the media, nor the political parties, not to mention our government, appear to be shocked by the frenetic demolitions of Palestinian homes, by the brutal expulsions of families, designed to establish new illegal settlements in their place.

 

No indeed, they are specifically busy feeling sorry for the unashamed racist, Alain Finkielkraut who received a few moderate insults, while we know the effect and the dangerous nature of the racist language of the so-called “philosopher”, a champion of “racial purity”, harbinger of fascism and anti-Semitism.

(cf. a few examples of the muck he broadcasts, with the complicity of many journalists, the CRIF [Representative Council of French Jewish Institutions] and our political leaders: http://www.europalestine.com/spip.php?article15092 )

 

“Fascism starts with words… but one knows how it ends”, as expressed rightly by the survivors of the ideology demonstrated by the Aryan Race.

 

Shame to those who will demonstrate on this Tuesday to support that agent provocateur, and shout against an "anti-Semitism" that did not take place (during the Yellow Vests demonstration last Saturday when Finkielkraut was only accused of being a "dirty zionist")!, and thus become accomplices in the distortion of the just anger of the Gilets Jaunes (Yellow Vests) against this sinister character, by Macron who doesn’t know anymore how to dissuade people from claiming their rights.

 

As to us, we call upon you to demonstrate THIS COMING SUNDAY, 24 FEBRUARY, FROM 3 PM, UNTIL 6 PM

at LA FONTAINE DES INNOCENTS (from the Forum des Halles exit, Porte Lescaut. Metro-RER : Châtelet-Les Halles)

 

The object is to denounce the slow gradual genocide of the Palestinian People and reaffirm their rights.

 

Best wishes,

 

CAPJPO-EuroPalestine
www.europalestine.com



Commentaires (0)
Nouveau commentaire :



Alter Info apa
Journal d'opinion en ligne
ISSN n° 1773-0163 / CNIL n° 1070854.
Agence de presse associative
TI de Mulhouse sous les références : Volume LXXXIII (83) Folio n°73